Quand Femme & Infos est en mode Slow Blogging…

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver pour vous parler d’une tendance qui fait rage sur la blogosphère : le slow blogging.


Je dois vous avouer une chose. Depuis que #FemmeEtInfosAUnAn, je suis devenue une « nouvelle blogueuse ». Nouvelle dans le sens que je suis consciente (je la suis de plus en plus) qu’en bloguant, il fallait privilégier la QUA-LI-TE à la quan-ti-té. Mon rythme de bloguer change depuis, car mon bébé blog a adhéré au Slow Blogging (la cadence prendra surement une autre tournure quand mon chéri ❤ sera à mes côtés, car j’ai lui et notre nid d’amour à bien m’occuper). Bref, ma façon de consommer les blogs amis, les réseaux sociaux (d’ailleurs je ne suis pas trop social network faute de temps) et aussi ma manière de produire des contenus ont changé dès lors.

 

Envie de tout savoir sur le Slow Blogging ?

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Ça fait un petit moment que je n’ai pas nourri ma rubrique Blogging entre filles et j’avoue que ça m’a trop manqué. Ce n’est pas par coup de tête que l’idée de parler du slow blogging m’est venue à l’esprit, mais ça fait un moment que j’ai envie d’aborder ce sujet qui est devenu à la mode sur la blogosphère. Au début, je tiens à vous rassurer que même si je blogue slow, il n’est pas question pour moi de laisser mon bébé blog pendant des semaines voire des mois sans donner aucune trace. Si jamais tel sera le cas, je vous avertirai via un post spécial que « de xxx à xxx je serais absente à mes grands regrets ».

Lorsque Femme & Infos a eu un an, je ne me reconnaissais plus dans ma façon de bloguer d’avant, car c’était juste des courses aux likes et des compétitions entre blogs… même si ce n’était pas forcément ma vision de bloguer. Autrement dit, je me suis convertie au slow blogging tout en bloguant sans contraintes (c’est de la sorte que je garde ma liberté), en ne devenant plus pas l’esclave de mon blog, en pensant plaisir et non-gain (comme ça, je ne me perds pas en cours de route même si j’avoue que ça fait un bien fou de recevoir des petites sommes de la part des partenaires ou des petits cadeaux), en restant la plus vraie possible (c’est-à-dire en donnant mes avis sincères sur tel ou tel sujet) et especially profitant du bonheur simple de la vie (essentiellement avec ma famille) et prenant du temps pour moi-même (et, dans peu de temps, pour mon amour).

Ceci étant, de nombreux objectifs tournent autour de cette nouvelle tendance tendant à dominer la blogosphère essentiellement le fait de considérer le blogging comme un loisir, prendre du temps pour soi (je peux, maintenant, vivre sans toucher à mon blog quand je suis en congé de 10 jours ou en week-end, chose impossible auparavant), abandonner la course aux « j’aimes » (ouf ! J’ai dépassé cette phase), suivre l’évolution des statistiques du blog sans que ceci devienne une obsession, tout faire pour que le blog ne ressemble pas à un « panneau de publicité », délaisser la présence à tout va sur les réseaux sociaux, se fixer des objectifs d’amélioration de qualité, de contenus, de design, d’échanges (mais non pas de visites, de nombre de publications, de partenariat)

Je m’attarde, depuis, sur trois objectifs majeurs (du moins, à mes yeux), entre autres :

  1. Bloguer moins tout en bloguant mieux. Autrement dit, vous devez préférer la qualité à la quantité pour survivre et durer dans le monde blogo. C’est la clé pour retrouver un blogging beaucoup plus qualitatif.
  2. Bloguer quand l’envie est là, mais aussi la disponibilité (par rapport aux études, au travail, à la vie de famille… Je suis, maintenant, plus disponible que jamais à bloguer régulièrement face à ma vie de célib’, mais d’ici peu, ce ne sera plus le cas lorsque je ne vivrai plus solo haha) et l’inspiration (vous devez vous laisser guider par celle-ci sinon vos lecteurs le sentiront en lisant votre billet).
  3. Se faire plaisir, tout simplement, en bloguant (c’est ce que je ressens avec mon bébé blog en ne forçant plus les choses).

Comment bien reconnaître que vous êtes au cœur de cette tendance blogesque ? Eh bien, vous avez la sensation que quelque chose vous empêche de trop dépenser du temps sur votre blog au profit d’autres trucs plus personnels et professionnels. Du coup, quand vous avez le temps, vous écrivez avant tout par passion sur un sujet qui vous inspire (et qui ne sort quand même pas de votre thématique ^^^^ bien que la plupart des blogs, avouant suivre cette tendance, disent le contraire) au moment où cela vous inspire bien évidemment. En gros, vous n’écrivez/ne publiez un post (avec des contenus uniques) que si vous estimez qu’il apporte des valeurs ajoutées aux lecteurs…

 

Que des avantages pour votre blog en optant pour le slow blogging

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Inutile de le répéter encore une fois que Ça fait quelques mois que je ne me force plus quand je suis ici, que je ne partage plus que des billets fort intéressants (du moins c’est que j’ai toujours essayé de faire depuis le début de mon aventure sur Femme & Infos), que je n’écris que quand j’ai envie… Juste après 20 mois de blogging, sans pause de longue durée ni surmenage bloguesque (ce que je prie de ne jamais arriver du moment que je me fais plaisir en bloguant), j’ai réussi à franchir le pas de choisir le rythme qui me convient sans pour autant me culpabiliser (car mon boulot marche à merveille, j’ai le temps de faire un saut de quelques minutes sur mon blog presque tous les jours ^^^^ même si c’est pour lui dire bonjour… et… au revoir seulement ^^^^ et visiter régulièrement des blogs amis si le peu de temps le permet bien sûr). Mais, en lisant de nombreux blogs sur ce sujet, je ne suis pas d’accord que bloguer d’une façon slow renvoie à délaisser le référencement naturel. Pour mon cas, c’est tout le contraire, je blogue avec plaisir tout en ne mettant pas à l’écart le respect de SEO (chacun sa façon de voir les choses et faire les choses). Et c’est devenu une vraie passion pour moi tout en ne se fermant pas trop dans les thématiques principales qui définissent mon blog (mode, beauté et études), mais l’enrichissant avec de nouvelles rubriques au fur et à mesure où l’idée se présente (par exemple ma rubrique Blogging entre filles…)

Tout ce parcours m’a renvoyé à quoi selon votre avis ? Tout d’abord, opter pour le slow blogging me permet de bien me concentrer sur mon travail, de profiter de mon week-end avec ma famille (mais plus devant le PC comme avant ^^^^ heureusement que mon mini Asus a rendu son âme bien que les spécialistes en la matière me disent le contraire. Je lui laisse reposer en paix pour le moment bien que j’ai des documents importants à récupérer absolument dans son mémoire), de parler à tout moment à distance avec mon chéri ❤

Et pas que, car je n’ai plus aucune contrainte de :

  1. Publication. Or, lors de la naissance de mon bébé blog, je n’arrive pas à dormir la nuit si je n’ai pas pu écrire un post à publier le lendemain au travail. C’était devenu comme une drogue pour moi (vous pouvez constater vous-même en scrollant les archives de mon blog qu’en décembre 2015 c’était la folie… mais, maintenant, je suis guérie). En fait, j’ai dépassé avec succès ce stade étant conscient que l’essentiel c’est de ne pas priser la quantité, mais assurer la Qualité.
  2. Partenariat avec les marques (je n’ai pas trop senti cette contrainte depuis que j’ai blogué en septembre 2015 jusqu’au jour d’aujourd’hui. D’ailleurs, je n’ai collaboré jusqu’à ce qu’avec une petite liste de partenaires).

Mon blog, à seulement moins de 2 ans d’existence, n’atteint pas encore son âge de raison. Tout de même, j’essaie de faire de mon mieux derrière l’écran. Et, cette stratégie de slow blogging c’est ce que je trouve de mieux à l’instar d’autre chose qui peuvent améliorer ma façon de bloguer. En fait, depuis que j’ai adopté cette tendance, mon blog gagne en :

  1. Créativité (avant, quand j’ai tenu cette maudite fréquence de 1 post/jour, je n’ai même pas eu le temps de créer des trucs sympas pouvant vous faire plaisir comme le cas de DIY… Mais, depuis que j’ai réduit ma publication pour assurer une qualité impec, je me sens beaucoup plus créative).
  2. Enthousiasme (enthousiaste, je la suis quand j’écris mes posts. Et, je sens une émotion puissante envahir mon cœur en lisant vos retours aux posts que je publie. Et, des fois, si je ne réponds pas à vos commentaires, ce n’est pas que je ne suis pas réactive/pas contente, mais faute de teeeeeemps. Rassurez-vous !).
  3. Inspiration. Ça, inutile de le développer, car vous me faites toujours des remarques positives là-dessus (et ce n’est pas l’inspiration qui me manque, ha ha).

En gros, le slow blogging renvoie à divers avantages contrairement au Blogging intense. Donc, réfléchissez-en bien ! Tout ça fait un bien fou,  me fait oublier les quelques stress de la vie pro et perso. Donc, je suis toujours partante pour la suite de cette aventure en ne privilégiant que mon plaisir à bloguer. Autrement dit, je vais me lâcher prise pour mieux profiter de ma vie personnelle et ne parler sur mon blog que des trucs qui me tiennent à cœur tout en respectant la règle de référencement (je ne veux pas être pénalisé par le géant Google, voilà pourquoi et évidemment gagner en visibilité).

 

Slow Blogging : pour contrer… l’addiction au blog

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Ça existe l’addiction au blog ? Oui, ça existe ! Son principal symptôme ? Le blogging intense. Ensuite, la maladie s’aggrave et la victime finit par devenir accro au blog (heureusement que le Docteur a dépisté et traité à temps Femme & Infos sinon ça aurait été pire…) Vous vous demandez peut-être comment se manifeste l’addiction au blog ? Eh ben, comme toute petite habitude dont nous ne pouvons pas nous passer, l’addiction au blogging est plutôt positive, car elle nous mène à la créativité, apporte de l’inspiration, renvoie au partage, amène à la découverte… En outre, celle-ci permet de s’ouvrir, de se cultiver et d’échanger… au monde blogo que nous vivons.

Cette addiction n’arrive pas par hasard, car – avouons-le – le blog et la blogosphère sont deux univers en perpétuel mouvement très attirants. De l’inspiration en voulons-nous ? En voilà ! Il suffit d’y fourrer le nez en tant que simple lecteur ou blog débutant et le mal est déjà fait, car ils ne nous lâcheront plus. Au début de mon aventure ici, j’ai été atteinte de l’addiction aux publications et aux lectures, heureusement que ça s’est atténué (mais, ça m’a bien aidé à oublier un grave problème qui s’est passé dans ma vie perso, car mon blog me servait de refuge à mon douleur à cette période-là). Je suis toujours fasciné par cette recherche de plus de savoir et d’amélioration sur ces univers voilà pourquoi. Or, c’est surtout sur ce point que commence l’addiction au blog : celle de vouloir bloguer et de faire passer les restes après.

La victime est ainsi amenée à réaliser plusieurs choses en même temps, entre autres, l’écriture, la publication, la gestion du dashboard et des commentaires, la surveillance des statistiques (nous sommes appelés à vérifier encore et encore, matin comme soir, de jour comme de nuit, si nos statistiques évoluent, s’il y a des notifications du côté des réseaux sociaux…), la gestion du thème et du design de sa plateforme, se casser la tête toute seule pour avoir des réponses sur « comment faire pour réussir à surprendre tout le monde ? »

Résultats ? Le blog prend le dessus sur d’autres choses et activités (c’était le cas pour moi lors de la première année de blogging). Plus grave encore, le blogueur peut faire face à des pannes d’inspirations au fil du temps au risque de ne plus savoir quoi taper sur son clavier. Le Blogging est susceptible de prendre ainsi un goût amer… Alors, faites très attention.

L’un des remèdes le plus efficaces contre l’addiction au blog c’est le slow blogging. Cette tendance me parle beaucoup depuis un moment, car grâce à elle je peux très bien me concentrer sur mon boulot, ma famille le week-end et mon chéri ❤ à tout moment (bien que c’est encore à distance ^^^ pour le moment ^^^^). Pour publier un post, balader de blogs à blogs et répondre aux commentaires… je ne fais plus que voler un peu de temps.

Le slow blogging est aussi une arme contre :

  1. La concurrence entre blogs qui peut se montrer dans toutes les sauces. Suivant cet angle-là, je considère la blogosphère comme un No man’s land sans shérif. Chaque blogueur établit sa propre loi, fait ce qu’il veut, chacun pour soi au sein de leur propre clan : classe des grands (leurs blogs deviennent un véritable business. Quoi qu’ils en fassent, c’est toujours merveilleux aux yeux de tout le monde), des « bloggers moyens » (qui décrochent des contacts fréquents avec les marques et pas mal d’appréciations), des plus petits (luttant jour et nuit pour avoir un peu d’attention).
  2. Le Bad buzz. Ce n’est pas seulement les réseaux sociaux qui peuvent être victime de cette publicité contre-productive, mais aussi et surtout le blog – quand un internaute ou un blogueur émet une information litigieuse en commentaire de notre post et qui peut se répandre à une vitesse V. Le bad buzz, ce grand méchant loup, peut donc survenir sans que nous nous y attendions et peut avaler en une bouchée la réputation de notre blog. Le mieux c’est de prévenir que guérir en ne publiant que des contenus de qualité, avec des informations bien fondées, uniques, à fortes valeurs ajoutées…

Enfin, tant mieux si vous adoptez le Blogging Pro, car vous n’avez pas le choix : vous devez bosser intensément. Je pense que le slow blogging n’est donc pas fait pour vous au risque de perdre des sponsors/partenaires… En fait, les blogueurs pro se soucient surtout de leur trafic, des clics sur leurs pubs, de revenus divers, de l’affiliation… C’est pourquoi, ils gagnent largement leur vie via ce métier qui ne marche pas s’ils travaillent slowly comme je le fais avec mon blog en ce moment.

 

Mots de la fin…

Maintenant, je suis sûr que le slow blogging n’a plus de secrets pour vous – cette nouvelle tendance sur la blogosphère qui permet de retrouver l’équilibre dans le Blogging. Le leitmotiv de ses partisans c’est « Bloguer moins tout en bloguant mieux ». Depuis que Femme & Infos l’a adopté après son premier anniversaire, divers avantages se sont succédés comme la créativité, l’enthousiasme, l’inspiration… C’est très vite devenu ma principale arme contre l’addiction au blog quoi !

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

Adoptez-vous le Slow Blogging ? Si oui, comment ça se déroule ? Sinon, êtes-vous convaincus de vous y lancer ?

Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos

 

 

 

 

Publicités

135 commentaires sur « Quand Femme & Infos est en mode Slow Blogging… »

  1. Coucou Anita
    Merci pour ce super post, oui c’est vrai que bloguer ne doit pas constituer une barrière pour prendre de bon temps avec ses proches
    Et puis je valide que cette stratégie aide à améliorer la Qualité
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 2 people

  2. Hi Anita. I agree 100%. I am also happy I can now read your posts in English. Thank you for adding the translator. We all have to set priorities in our life. The things that must be done have to be taken care of first. Blogging should not be a « must do thing ». It should be an « I love this and want to do it. » And that is the key–when you want to do it. This means when you feel inspired.

    I’m confident enough now to let the frequency of postings be whatever is possible for me. If I am busy at work then there aren’t too many postings. When I am rested and ready to interact with blog friends then I post. Staying flexible is the healthiest choice.

    I agree with giving readers a notice that you will be away or taking a break. Otherwise we will worry unnecessarily.

    Aimé par 2 people

    1. Hi Emily,
      Thank you very much for your message after reading my post
      Yes, you summarized well the main thing is to blog when you want and when you can, because it is only in this way that the quality would be assured
      I am glad that you appreciate my principles, especially that of warning you in case I am caught by a long absence
      Have a nice day
      Kisses

      Aimé par 1 personne

  3. Intéressant, merci ! Mon blog a toujours été et j’espère restera un plaisir qualitatif pour donner « ma vérité testée » de la simplicité à mes lecteurs…Donc j’avoue que c’est une motivation de créativité, pas celle de gagner de l’argent avec. En ayant refusé des partenariats et laissé tomber le bon référencement de mon blog je crois avoir fait le bon choix pour me sentir libre. C’est vrai que ça semble super d’avoir un revenu grâce au blogging, mais si c’est pour écrire plus d’articles de moindre qualité (ou de se mettre en stress pour produire plus), faire la promo d’un produit qui ne me plait pas tant que ça, je préfère clairement y renoncer. Je comprends cependant que d’autres le fassent. Et puis voir les autres blogs comme des amis et non des concurrents, cela n’a pas de prix 😉 bisous !

    Aimé par 2 people

    1. C’est toi que je remercie d’avoir lu mon post et pour ce message
      Je suis tout à fait d’accord avec toi de ne donner des avis que sur des produits qu’on a apprécié vraiment, mais pas faire semblant pour décrocher le partenariat
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  4. Il faut aussi être conscient que les blogs qui publient un ou plusieurs posts par jour (oui, il y en a !) peuvent rapidement lasser leur public. Personnellement, je n’ai pas envie de m’y abonner.
    Je trouve qu’un seul post par semaine (maximum) est un bon rythme. D’ailleurs… c’est le mien ! 😀
    Bises !

    Aimé par 2 people

    1. Je suis aussi comme toi, je ne suis pas trop attiré à lire ses blogs qui ont des publications (n+1) par jour, ça aura un impact sur la qualité qu’on le veuille ou non
      Moi aussi je me sens très bien à l’aise avec mon rythme de 1 par semaine ou par 6 jours
      Merci beaucoup pour avoir lu ce post
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  5. Merci beaucoup Anita pour ce post complet
    Tu as raison d’avoir pû changer de pas, car rien de tel que de consacrer beaucoup plus de temps à sa famille et son chéri le week end et les congés car pris par le boulot de tous les jours
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou je blogue moins aussi car cela demande du temps et de l’énergie aussi, puis parfois on n’est pas inspiré. Je n’ai jamais traqué likes, coms ni quoi que ce soit(surtout au début) car j’avais déjà du mal avec le blog à gérer et que l’on le veuille ou non, c’est presque un travail à plein temps pour ceux qui s’investissent vraiment 🙂 Puis on a pas toujours le temps, maintenant (4 ans prochainement) je fais au feeling, puis dès fois, il peut arriver que je n’ai rien à dire 😛

    Aimé par 3 people

    1. Coucou
      Moi ce qui m’a fait pousser à cette tendance c’est surtout que j’ai perdu trop d’énergie avec mon ancien rythme et puis je veux priser la qualité
      et je suis d’accord avec toi que si on s’en occupe trop c’est devenu comme un autre travail à temps plein parallèlement au boulot, donc j’en ai eu assez
      Là, tout va bien avec cette nouvelle stratégie
      bisous

      J'aime

  7. C’est bien vrai. Étant donné que j’écris des poèmes, je sais très bien que forcer les choses ne mène à rien. Alors je suis presque obligée d’attendre que ma muse veule bien m’aider. Je crois que toute création demande de laisser couler les choses comme elles viennent. Prendre le temps et la liberté qu’il faut.
    Bisous Voulaah

    Aimé par 2 people

  8. Coucou Anita, oh bravo pour cet article car blogguer devient parfois une contrainte et plus un plaisir c’est pourquoi je pratique le slowing blogging (sans le savoir lol…). Je ne poste pas tous les jours car cele devient intenable et je ne vais tous les jours sur les blogs ou même sur internet. Et déjà je trouve que l’on passe beaucoup trop de temps..
    alors vive le slow blogging!
    Douce semaine à toi et plein de bisous
    chatou

    Aimé par 2 people

    1. Merci beaucoup chatou pour cette appréciation
      Je suis contente que tu adhères aussi à cette tendance sans la savoir
      Maintenant tu es au courant et je suis sûr que tu vas encore profiter plus de ses avantages
      Passe une belle journée
      Bisous

      J'aime

  9. Coucou Anita,
    Mon blog reste un plaisir d’écrire, de partager et en quelque sorte un moyen de m’évader ! je pense qu’il ne faut pas faire la course aux likes et aux partenariats !

    Je reste à une publication par semaine car l’écriture, la recherche de photos ou se faire prendre en photo prend quand même un temps considérable, si l’on veut poster un article de qualité ! je ne cherche pas la concurrence, je sais que mes articles ne peuvent pas plaire à tous le monde et si un jour le plaisir n’y est plus, l’inspiration, la peur aussi de la page blanche, je pense que j’arrêterai définitivement …

    Merci de partager ton expérience et de te mettre au « Slow blogging » car c’est toujours un réel plaisir de lire tes articles 😉
    Bisous et bel après midi

    Aimé par 3 people

    1. Coucou Val
      Je te remercie beaucoup de nous partager ton experience au ❤ de cette tendance
      et tu as raison dans plusieurs ligne que loguer slow aide à assurer la qualité et l'essentiel c'est de se sentir à l'aise, mais pas se mettre aux courses
      C'est toujours un plaisir de recevoir tes commentaires, merci encore
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  10. Wow Anita
    You are so right my dear
    It is ok to take a break and blog at your pace. I mean What is the rush
    I blog as long as I feel inspired and I am also learning to heal my addiction too
    Thanks for sharing this wonderful post
    Kisses honey

    Aimé par 2 people

  11. Quel bon article, Anita- et très sain. Merci. Il est bien nécessaire de faire le point, -un break- et d’analyser ce que l’on recherche, ce que l’on veut, et les effets.
    La passion peut être quotidienne, ou suivant l’inspiration.
    J’aime bien maintenir le contact, et faire des découvertes sur d’autres blogs.
    Tu donnes le sentiment d’être unique pour toi, et je souhaitais te le dire, tant tu es attentive.
    Bisous 🙂 – france

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup France pour tes appréciations, ca fait chaud au coeur
      Je suis d’accord avec toi surtout sur ce fait de donner le sentiment d’être unique, c’est très important
      Passe une belle journée
      Bisous

      J'aime

  12. Super article. Je reconnais qu en tant que debutante j ai eu tendance le premier mois a poster un peu tout et n importe quoi, pour augmenter mes stats. Une fois que l on a quelques Abonnés ca passe parce qu en fait c est pour eviter d ecrire dans le vide et de ne pas avoir de vue que l on publie beaucoup. Enfin c est juste une hypothèse apres, peut etre que je me trompe mais on ne s attend pas au grand vide des debutants, quand personne ne nous lit. Et puis une fois que l on a des gentils visiteurs régulier, on reprend confiance et on ecrit passe au slow blogging. Moi ca ma fait comme ca, enfin ca depend de chaque bloggeuse surement ☺
    Bonne soirée
    Bisous
    Lili

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton appréciation
      Oui, c’était à peu près ma situation au tout début, mais après j’ai retrouvé la clé: pas seulement le PARTAGE, mais aussi priser la qualité en adhérant à la tendance slow
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  13. Il est vraiment super cet article ! Je ne connaissais pas cette tendance mais moi aussi j’essaye d’adopter un rythme qui me va, je blogue quand j’en ai envie, quand j’ai des idées vraiment concrètes, je ne veux pas être dépendante, oui accro comme tu dis car on blogue mieux quand on est pas dans le « rush » et on ne profite plus de ce qui est autour de nous 🙂 tu as tout à fait raison ^^Bisous

    Aimé par 1 personne

  14. Super article Anita !
    Je ne connaissais pas cette tendance et pourtant c’est tout à fait mon état d’esprit.
    J’ai toujours souhaité que mon blog me ressemble avec un contenu que j’espère de qualité et le fait que je préfère ne pas publier que mal publier.
    Et aussi une totale indépendance dans mes articles en n’ayant aucun sponsoring cela me permet de garder ma liberté et mon objectivité.
    Et enfin une positivité dans mes articles afin de créer un lien énergique et qui va de l’avant avec mes lectrices.
    Je t’embrasse et te souhaite une belle continuation dans ton blog et plein de bonheur avec ton chéri 😉
    💐🌸

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour le compliment et le partage
      Oui le slow blogging ne connait pas le vocabulaire « mal publier », car il nous renvoie beaucoup à la qualité, au plaisir, à une indépendance
      Merci pour le souhait, c’est très gentil de ta part
      Belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  15. Dear Anita, you are so wise!
    Why stress and strain when life should be enjoyed. Yes, I post only when I am inspired, when I have something I really want to say. And when I see that you have posted, I know it will be something valuable… always! 🙂
    xoxoxo

    Aimé par 1 personne

  16. Hola Anita!!! Esto si que es un gran Post!!!. Soy una bloggera, me gusta publicar poco!!! Solo cuando tengo tiempo y no voy al taller de Pintura!!! Me molesta y mucho, cuando la gente publica varios Post en el Día!!
    Abrazo Amiga desde el cariño!!!

    Aimé par 1 personne

  17. Salut Anita ! Un très bel article que tu partages. Je ne connaissais pas du tout ce « slow blogging » mais je trouve, bien évidemment, le concept top. Il est sûr que je préfère nettement aller sur des blogs avec de beaux contenus qui sont travaillés que des articles dont on ne sait pas trop d’où ils sortent… Et j’espère faire de même. Bravo pour cette nouvelle « orientation » et je me réjouis de voir les prochains articles 😉 Belle fin de semaine, bises. Déborah

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Déborah,
      Merci beaucoup d’avoir apprécié ce post et je suis contente que tu trouves top le concept
      Moi aussi je suis comme toi, j’aime m’attarder essentiellement sur des blogs qui ont des contenus à valeurs ajoutées
      On apprend des choses, on découvre
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  18. Je crois qu’on s’y tourne tous à un moment donné car notre vie ne tourne pas autour d’un blog (enfin pas pour moi en tout cas).
    Suite à un soucis avec WordPress, je n’avais plus accès (entre autre) à mes stats. Et bien cela fait du bien de décrocher !
    Merci pour ce super article.
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Carole pour le message et le compliment
      Oui, ça fait un moment que j’ai constaté ça que ma vie ne tourne pas autour de ce blog c’est pourquoi cette nouvelle orientation par rapport au tout début de l’aventure
      Donc tu es « délivré » de ce souci à vouloir suivre à tout moment les stats, mais quand même WP doit régler ce problème
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  19. Sympa cet article, c’est bien de nous partager ton point de vue! Je n’ai pas ce problème (pour l’instant en tout cas) car même si je publie souvent (5 fois par semaine) mes articles sont bien plus rapides à rédiger car ce ne sont « que » mes recettes! Tes articles sont toujours très longs et étoffés donc j’imagine que cela te prend énormément de temps, tu as raison de ralentir un peu si tu en ressens le besoin!

    Aimé par 2 people

    1. Merci beaucoup pour cette appréciation, je suis contente que tu le trouves sympa
      Moi je ne suis pas contre les publications 1 par jour si les posts ont des valeurs ajoutées, comme les tiens d’ailleurs, qui permettent de découvrir des recettes variées
      Mais ce qui ennuie des fois c’est la publication plus de 1 en une journée
      En ce qui concerne mes posts, j’aime bien quand j’aborde un sujet, parler de tout ce qui tourne autour de ce thème évoqué c’est pourquoi c’est un peu long, mais les lecteurs apprécient toujours jusqu’à maintenant car ils ont des informations plus que complètes
      Ca me prend un temps fou et de l’énergie mais je n’aime pas offrir à moitié
      Passe une belle journée
      Bisous

      J'aime

  20. Je ne connaissais pas cette tendance et j’ai lu ton article avec attention. Il est vrai que quand je commence à trop regarder mes stats à me mettre la pression pour tel et tel article j’essaye de prendre du recul et de me rappeler que c’est avant tout un plaisir et pas une contrainte !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup d’avoir lu avec attention ce post
      C’est bien de réagir comme ça, car de la sorte tu ne risque pas d’attraper la maladie :addiction blog 🙂
      Très belle journée
      Bisous

      J'aime

  21. bonjour, comment vas tu? merci de ta visite sur mon blog. ce qui me permet de découvrir le tien. je suis d’accord avec toi pour le slowblogging. mais j’avoue que c’est ma petite bulle qui me fait décompresser, alors j’adore y passer. passe un bon jeudi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Carfax,
      Je vais très bien et toi aussi j’espère
      C’est toi que je remercie d’avoir fait un saut sur mon blog en retour
      Oui, je l’avoue aussi que même si je suis sur cette voie, j’adore paser du temps avec mon bébé blog aussiiiii
      Bisous

      J'aime

    1. Merci beaucoup d’avoir stoppé sur ce post et pour le partage
      Oui c’est devenu pire quand on devient esclave de son blog, ce que je prie de ne pas arriver à toi, à tout le monde
      Très belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  22. Très bel article car j’aime ta façon d’appréhender cette passion, que je dois avouer découvrir à tes cotés même si je suis encore loin de toi.
    Mais que tout le monde se rassure je ne serais pas celui qui freinera cette envie de partager avec tes lecteurs.
    Bien au contraire, je veux par ma passion pour toi décupler si c’est encore possible ta créativité.
    Dans les jours qui viennent tu aura à tes côtés un générateur d’idée et le soutient d’un amour passionné. Ton 💖.

    Aimé par 1 personne

  23. Merci beaucoup mon coeur pour cette appréciation, tu sais ca fait chaud au coeur et me pousse à aller de l’avant
    Tu dois te rassurer que quand tu seras là, c’est notre vie qui prend la première place pour moi, le blog sera juste une passion, un plaisir que j’adorerais partager avec toi pour que ça soit beaucoup plus cool
    J’ai hâte que tu sois à mes côtés mon coeur pour partager ensemble cette passion du blogging et surtout de notre amour
    Fais toujours très attention à toi mon ❤
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  24. j’essaie de faire une note par semaine pas plus. J’écris et conserve des « notes en réserve » pour les périodes où j’ai moins d’inspiration. Le blog ne doit pas être une contrainte, c’est du loisir et donc du plaisir avant tout. Partager avec vous toutes et tous c’est ça le moteur. Merci pour ce beau partage chère Anita, Bisous de Bretagne pour toi 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

  25. Oui, tu as entièrement raison ! Bloguer moins tout en bloguant mieux, c’est tout un art !
    Et chacun d’entre nous devrait en faire un devoir…
    Bloguer doit rester une passion raisonnable et non une pulsion décousue…
    Bon dimanche Anita. Bisous.

    Aimé par 1 personne

  26. A lire ton article j’ai toujours fais du slow blogging ^^ ! La seule chose peut-être contraire à cela c’est que j’essais quand même d’avoir 2 articles par semaine, j’en ai rarement plus car étant maman j’ai bien d’autres choses à faire… donc quand je n’ai rien à écrire et bien tant pis il y aura moins d’article je ne veux pas écrire d’articles simplement pour en avoir un tel jour ! Quand je décide de donner un avis sur un produit c’est que je l’ai testé pendant un certain moment quand je vois certains blog recevoir un produit le lundi et écrire un article le mardi je ne pense pas que l’avis donné sera très approfondi, et du coup forcément juste ! car un produit qui peut paraître génial le premier jour peut nous décevoir au bout d’un mois … Après moi je ne suis qu’un tout petit blog donc pas de partenariat et encore moins de sous donc je suis « no stress » car aucune contrainte 😉 !
    Je t’ai laissé un roman en commentaire mdr !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Non, ça me fait très plaisir de lire un partage comme ça mais pas du tout un roman comme tu l’as dis
      Je suis ravie que toi aussi tu es dans le coeur de cette tendance et tu as raison à propos des tests produits, bien que j’ai jamais aucun article là-dessus, il fallait avoir testé durant un certain temps un produit pour pouvoir prononcer un avis pertinent
      Passe une belle semaine et merci beaucoup
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  27. Bonjour Anita, intéressant ton article, je pense que le « slow blogging » s’inscrit plus dans une manière de faire qu’une tendance… ce n’est que mon avis ! Je le pratique bien malgré moi mais j’avoue que ça correspond vraiment à ma personnalité.
    Ceci dit, ton article est très bien détaillé (comme toujours), bravo ! A bientôt, des bises.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Merci d’avoir stoppé sur ce post et pour le message
      Donc Slow blogging = manière de faire à la mode et ça revient au même vocabulaire : tendance 😉
      Je suis contente de savoir que tu es aussi dedans
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  28. It was a good read. I try to blog regularly, but at times my work gets in the way, it can go up to two weeks, but then I fight over myself to try and write a post. The at the end of the day, followers do understand that we all have a working life and if not a working one, we still have to live a life outside blogging! Thank you for posting!

    Aimé par 1 personne

Je serais ravie de lire ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s