Quand Femme & Infos est en mode Slow Blogging…

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver pour vous parler d’une tendance qui fait rage sur la blogosphère : le slow blogging.


Je dois vous avouer une chose. Depuis que #FemmeEtInfosAUnAn, je suis devenue une « nouvelle blogueuse ». Nouvelle dans le sens que je suis consciente (je la suis de plus en plus) qu’en bloguant, il fallait privilégier la QUA-LI-TE à la quan-ti-té. Mon rythme de bloguer change depuis, car mon bébé blog a adhéré au Slow Blogging (la cadence prendra surement une autre tournure quand mon chéri ❤ sera à mes côtés, car j’ai lui et notre nid d’amour à bien m’occuper). Bref, ma façon de consommer les blogs amis, les réseaux sociaux (d’ailleurs je ne suis pas trop social network faute de temps) et aussi ma manière de produire des contenus ont changé dès lors.

 

Envie de tout savoir sur le Slow Blogging ?

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Ça fait un petit moment que je n’ai pas nourri ma rubrique Blogging entre filles et j’avoue que ça m’a trop manqué. Ce n’est pas par coup de tête que l’idée de parler du slow blogging m’est venue à l’esprit, mais ça fait un moment que j’ai envie d’aborder ce sujet qui est devenu à la mode sur la blogosphère. Au début, je tiens à vous rassurer que même si je blogue slow, il n’est pas question pour moi de laisser mon bébé blog pendant des semaines voire des mois sans donner aucune trace. Si jamais tel sera le cas, je vous avertirai via un post spécial que « de xxx à xxx je serais absente à mes grands regrets ».

Lorsque Femme & Infos a eu un an, je ne me reconnaissais plus dans ma façon de bloguer d’avant, car c’était juste des courses aux likes et des compétitions entre blogs… même si ce n’était pas forcément ma vision de bloguer. Autrement dit, je me suis convertie au slow blogging tout en bloguant sans contraintes (c’est de la sorte que je garde ma liberté), en ne devenant plus pas l’esclave de mon blog, en pensant plaisir et non-gain (comme ça, je ne me perds pas en cours de route même si j’avoue que ça fait un bien fou de recevoir des petites sommes de la part des partenaires ou des petits cadeaux), en restant la plus vraie possible (c’est-à-dire en donnant mes avis sincères sur tel ou tel sujet) et especially profitant du bonheur simple de la vie (essentiellement avec ma famille) et prenant du temps pour moi-même (et, dans peu de temps, pour mon amour).

Ceci étant, de nombreux objectifs tournent autour de cette nouvelle tendance tendant à dominer la blogosphère essentiellement le fait de considérer le blogging comme un loisir, prendre du temps pour soi (je peux, maintenant, vivre sans toucher à mon blog quand je suis en congé de 10 jours ou en week-end, chose impossible auparavant), abandonner la course aux « j’aimes » (ouf ! J’ai dépassé cette phase), suivre l’évolution des statistiques du blog sans que ceci devienne une obsession, tout faire pour que le blog ne ressemble pas à un « panneau de publicité », délaisser la présence à tout va sur les réseaux sociaux, se fixer des objectifs d’amélioration de qualité, de contenus, de design, d’échanges (mais non pas de visites, de nombre de publications, de partenariat)

Je m’attarde, depuis, sur trois objectifs majeurs (du moins, à mes yeux), entre autres :

  1. Bloguer moins tout en bloguant mieux. Autrement dit, vous devez préférer la qualité à la quantité pour survivre et durer dans le monde blogo. C’est la clé pour retrouver un blogging beaucoup plus qualitatif.
  2. Bloguer quand l’envie est là, mais aussi la disponibilité (par rapport aux études, au travail, à la vie de famille… Je suis, maintenant, plus disponible que jamais à bloguer régulièrement face à ma vie de célib’, mais d’ici peu, ce ne sera plus le cas lorsque je ne vivrai plus solo haha) et l’inspiration (vous devez vous laisser guider par celle-ci sinon vos lecteurs le sentiront en lisant votre billet).
  3. Se faire plaisir, tout simplement, en bloguant (c’est ce que je ressens avec mon bébé blog en ne forçant plus les choses).

Comment bien reconnaître que vous êtes au cœur de cette tendance blogesque ? Eh bien, vous avez la sensation que quelque chose vous empêche de trop dépenser du temps sur votre blog au profit d’autres trucs plus personnels et professionnels. Du coup, quand vous avez le temps, vous écrivez avant tout par passion sur un sujet qui vous inspire (et qui ne sort quand même pas de votre thématique ^^^^ bien que la plupart des blogs, avouant suivre cette tendance, disent le contraire) au moment où cela vous inspire bien évidemment. En gros, vous n’écrivez/ne publiez un post (avec des contenus uniques) que si vous estimez qu’il apporte des valeurs ajoutées aux lecteurs…

 

Que des avantages pour votre blog en optant pour le slow blogging

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Inutile de le répéter encore une fois que Ça fait quelques mois que je ne me force plus quand je suis ici, que je ne partage plus que des billets fort intéressants (du moins c’est que j’ai toujours essayé de faire depuis le début de mon aventure sur Femme & Infos), que je n’écris que quand j’ai envie… Juste après 20 mois de blogging, sans pause de longue durée ni surmenage bloguesque (ce que je prie de ne jamais arriver du moment que je me fais plaisir en bloguant), j’ai réussi à franchir le pas de choisir le rythme qui me convient sans pour autant me culpabiliser (car mon boulot marche à merveille, j’ai le temps de faire un saut de quelques minutes sur mon blog presque tous les jours ^^^^ même si c’est pour lui dire bonjour… et… au revoir seulement ^^^^ et visiter régulièrement des blogs amis si le peu de temps le permet bien sûr). Mais, en lisant de nombreux blogs sur ce sujet, je ne suis pas d’accord que bloguer d’une façon slow renvoie à délaisser le référencement naturel. Pour mon cas, c’est tout le contraire, je blogue avec plaisir tout en ne mettant pas à l’écart le respect de SEO (chacun sa façon de voir les choses et faire les choses). Et c’est devenu une vraie passion pour moi tout en ne se fermant pas trop dans les thématiques principales qui définissent mon blog (mode, beauté et études), mais l’enrichissant avec de nouvelles rubriques au fur et à mesure où l’idée se présente (par exemple ma rubrique Blogging entre filles…)

Tout ce parcours m’a renvoyé à quoi selon votre avis ? Tout d’abord, opter pour le slow blogging me permet de bien me concentrer sur mon travail, de profiter de mon week-end avec ma famille (mais plus devant le PC comme avant ^^^^ heureusement que mon mini Asus a rendu son âme bien que les spécialistes en la matière me disent le contraire. Je lui laisse reposer en paix pour le moment bien que j’ai des documents importants à récupérer absolument dans son mémoire), de parler à tout moment à distance avec mon chéri ❤

Et pas que, car je n’ai plus aucune contrainte de :

  1. Publication. Or, lors de la naissance de mon bébé blog, je n’arrive pas à dormir la nuit si je n’ai pas pu écrire un post à publier le lendemain au travail. C’était devenu comme une drogue pour moi (vous pouvez constater vous-même en scrollant les archives de mon blog qu’en décembre 2015 c’était la folie… mais, maintenant, je suis guérie). En fait, j’ai dépassé avec succès ce stade étant conscient que l’essentiel c’est de ne pas priser la quantité, mais assurer la Qualité.
  2. Partenariat avec les marques (je n’ai pas trop senti cette contrainte depuis que j’ai blogué en septembre 2015 jusqu’au jour d’aujourd’hui. D’ailleurs, je n’ai collaboré jusqu’à ce qu’avec une petite liste de partenaires).

Mon blog, à seulement moins de 2 ans d’existence, n’atteint pas encore son âge de raison. Tout de même, j’essaie de faire de mon mieux derrière l’écran. Et, cette stratégie de slow blogging c’est ce que je trouve de mieux à l’instar d’autre chose qui peuvent améliorer ma façon de bloguer. En fait, depuis que j’ai adopté cette tendance, mon blog gagne en :

  1. Créativité (avant, quand j’ai tenu cette maudite fréquence de 1 post/jour, je n’ai même pas eu le temps de créer des trucs sympas pouvant vous faire plaisir comme le cas de DIY… Mais, depuis que j’ai réduit ma publication pour assurer une qualité impec, je me sens beaucoup plus créative).
  2. Enthousiasme (enthousiaste, je la suis quand j’écris mes posts. Et, je sens une émotion puissante envahir mon cœur en lisant vos retours aux posts que je publie. Et, des fois, si je ne réponds pas à vos commentaires, ce n’est pas que je ne suis pas réactive/pas contente, mais faute de teeeeeemps. Rassurez-vous !).
  3. Inspiration. Ça, inutile de le développer, car vous me faites toujours des remarques positives là-dessus (et ce n’est pas l’inspiration qui me manque, ha ha).

En gros, le slow blogging renvoie à divers avantages contrairement au Blogging intense. Donc, réfléchissez-en bien ! Tout ça fait un bien fou,  me fait oublier les quelques stress de la vie pro et perso. Donc, je suis toujours partante pour la suite de cette aventure en ne privilégiant que mon plaisir à bloguer. Autrement dit, je vais me lâcher prise pour mieux profiter de ma vie personnelle et ne parler sur mon blog que des trucs qui me tiennent à cœur tout en respectant la règle de référencement (je ne veux pas être pénalisé par le géant Google, voilà pourquoi et évidemment gagner en visibilité).

 

Slow Blogging : pour contrer… l’addiction au blog

© credit photo Pixabay, arrangement sur Paint

 

Ça existe l’addiction au blog ? Oui, ça existe ! Son principal symptôme ? Le blogging intense. Ensuite, la maladie s’aggrave et la victime finit par devenir accro au blog (heureusement que le Docteur a dépisté et traité à temps Femme & Infos sinon ça aurait été pire…) Vous vous demandez peut-être comment se manifeste l’addiction au blog ? Eh ben, comme toute petite habitude dont nous ne pouvons pas nous passer, l’addiction au blogging est plutôt positive, car elle nous mène à la créativité, apporte de l’inspiration, renvoie au partage, amène à la découverte… En outre, celle-ci permet de s’ouvrir, de se cultiver et d’échanger… au monde blogo que nous vivons.

Cette addiction n’arrive pas par hasard, car – avouons-le – le blog et la blogosphère sont deux univers en perpétuel mouvement très attirants. De l’inspiration en voulons-nous ? En voilà ! Il suffit d’y fourrer le nez en tant que simple lecteur ou blog débutant et le mal est déjà fait, car ils ne nous lâcheront plus. Au début de mon aventure ici, j’ai été atteinte de l’addiction aux publications et aux lectures, heureusement que ça s’est atténué (mais, ça m’a bien aidé à oublier un grave problème qui s’est passé dans ma vie perso, car mon blog me servait de refuge à mon douleur à cette période-là). Je suis toujours fasciné par cette recherche de plus de savoir et d’amélioration sur ces univers voilà pourquoi. Or, c’est surtout sur ce point que commence l’addiction au blog : celle de vouloir bloguer et de faire passer les restes après.

La victime est ainsi amenée à réaliser plusieurs choses en même temps, entre autres, l’écriture, la publication, la gestion du dashboard et des commentaires, la surveillance des statistiques (nous sommes appelés à vérifier encore et encore, matin comme soir, de jour comme de nuit, si nos statistiques évoluent, s’il y a des notifications du côté des réseaux sociaux…), la gestion du thème et du design de sa plateforme, se casser la tête toute seule pour avoir des réponses sur « comment faire pour réussir à surprendre tout le monde ? »

Résultats ? Le blog prend le dessus sur d’autres choses et activités (c’était le cas pour moi lors de la première année de blogging). Plus grave encore, le blogueur peut faire face à des pannes d’inspirations au fil du temps au risque de ne plus savoir quoi taper sur son clavier. Le Blogging est susceptible de prendre ainsi un goût amer… Alors, faites très attention.

L’un des remèdes le plus efficaces contre l’addiction au blog c’est le slow blogging. Cette tendance me parle beaucoup depuis un moment, car grâce à elle je peux très bien me concentrer sur mon boulot, ma famille le week-end et mon chéri ❤ à tout moment (bien que c’est encore à distance ^^^ pour le moment ^^^^). Pour publier un post, balader de blogs à blogs et répondre aux commentaires… je ne fais plus que voler un peu de temps.

Le slow blogging est aussi une arme contre :

  1. La concurrence entre blogs qui peut se montrer dans toutes les sauces. Suivant cet angle-là, je considère la blogosphère comme un No man’s land sans shérif. Chaque blogueur établit sa propre loi, fait ce qu’il veut, chacun pour soi au sein de leur propre clan : classe des grands (leurs blogs deviennent un véritable business. Quoi qu’ils en fassent, c’est toujours merveilleux aux yeux de tout le monde), des « bloggers moyens » (qui décrochent des contacts fréquents avec les marques et pas mal d’appréciations), des plus petits (luttant jour et nuit pour avoir un peu d’attention).
  2. Le Bad buzz. Ce n’est pas seulement les réseaux sociaux qui peuvent être victime de cette publicité contre-productive, mais aussi et surtout le blog – quand un internaute ou un blogueur émet une information litigieuse en commentaire de notre post et qui peut se répandre à une vitesse V. Le bad buzz, ce grand méchant loup, peut donc survenir sans que nous nous y attendions et peut avaler en une bouchée la réputation de notre blog. Le mieux c’est de prévenir que guérir en ne publiant que des contenus de qualité, avec des informations bien fondées, uniques, à fortes valeurs ajoutées…

Enfin, tant mieux si vous adoptez le Blogging Pro, car vous n’avez pas le choix : vous devez bosser intensément. Je pense que le slow blogging n’est donc pas fait pour vous au risque de perdre des sponsors/partenaires… En fait, les blogueurs pro se soucient surtout de leur trafic, des clics sur leurs pubs, de revenus divers, de l’affiliation… C’est pourquoi, ils gagnent largement leur vie via ce métier qui ne marche pas s’ils travaillent slowly comme je le fais avec mon blog en ce moment.

 

Mots de la fin…

Maintenant, je suis sûr que le slow blogging n’a plus de secrets pour vous – cette nouvelle tendance sur la blogosphère qui permet de retrouver l’équilibre dans le Blogging. Le leitmotiv de ses partisans c’est « Bloguer moins tout en bloguant mieux ». Depuis que Femme & Infos l’a adopté après son premier anniversaire, divers avantages se sont succédés comme la créativité, l’enthousiasme, l’inspiration… C’est très vite devenu ma principale arme contre l’addiction au blog quoi !

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

Adoptez-vous le Slow Blogging ? Si oui, comment ça se déroule ? Sinon, êtes-vous convaincus de vous y lancer ?

Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos

 

 

 

 

#Blog’Anniversaire : #Femme et infos a 1 an

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver sur ce nouveau billet annonçant l’anniversaire de mon blog Femme et Infos.

Eh oui, ça fait un an le 16 novembre dernier (excusez mes retards de quelques jours faute de nombreuses occupations) que j’ai partagé avec vous via mon blog ma passion sur la rédaction. Ecrire c’est devenu une flamme en moi après que j’ai goûté au métier de journaliste d’une presse écrite (en 2008), de la première chaîne de télévision de mon île (en 2011) et de rédactrice web depuis 2013 (en même temps que j’ai rédigé ma thèse de Doctorat de plus de 500 pages). Je ne veux plus m’arrêter, car I can’t live sans bloguer… avec VOUS. En fait, si vous n’êtes pas là durant cette première année où j’ai eu le plaisir de faire autant de découvertes, rien n’a jamais marché. Je vous dis MILLE MERCIS que vous soyez fidèles lectrices (lecteurs) ou simples visiteurs.

Ce spécial post est un pur partage qui s’oriente sur l’histoire de mon blog, ses parcours, expériences, projets et des échos de la célébration d’anniversaire de Femme et Infos en famille. Je m’excuse d’être un peu trop bavarde depuis le début. On y va ! 🙂

 

Pourquoi #Femme et Infos ?

Je me rends compte il y a quelques temps que le nom de mon blog est nul (Nul ? Pardon mon bébé blog, car pour une fois, je suis trop directe avec toi. Ne sois pas triste, c’est ta fête aujourd’hui, car je suis sur le point de t’acheter un nom de domaine plus percutant pour te rassurer). Je vais quand même vous expliquer pourquoi ai-je choisi ce nom ? En fait, l’idée d’ouvrir mon propre blog m’est venue en tête il y a un an de cela – lorsqu’au boulot, on m’a recommandé de gérer le contenu de nombreux sites wordpress.org traitant la finance. J’étais séduite par cette plateforme aux premiers regards (en ayant déjà utilisé personnellement Unblog.fr – moins intelligent que wp.com – pour parler des études). L’idée de créer mon propre blog m’est donc venue en tête sans avoir pris le temps de réfléchir sur quel nom qui sonne bien à choisir. J’ai tapé Femme et Infos sur le clavier à la hâte en voulant cacher derrière Femme la mode et la beauté et derrière Infos les études. Même si je me suis rendu compte que ce nom ne comporte même pas un des mots-clés principaux de la thématique traitée, je dois attendre le moment opportun pour changer le titre de mon blog. Pour l’instant, je me suis juste contentée de modifier 4 fois son design. J’avoue que je me sens très à l’aise avec celui que j’utilise actuellement. Contrairement au choix du nom, le logo que j’ai choisi pour mon blog « La mode sans vulgarité » me plaît beaucoup et je ne compte plus le modifier till the end of my adventure here.

 

Avec #Femme et Infos, ça s’est passé comment au début ?

Je ne connaissais pas le gauche et la droite de la blogosphère au commencement. Je n’ai pas étudié le blogging, mais j’apprends/je découvre des choses au fur et à mesure où je blogue. J’ai pensé au début de l’aventure que l’essentiel est de poster au moins un article par jour et c’est tout (je croise les bras). Je me suis acharnée à enrichir abondamment le volet Infos de mon blog (sans que personne ne lise mes posts) et peu le volet Femme (attirant très peu de visiteurs) durant les trois premiers mois. Au fur et à mesure où le temps passe, j’ai remarqué qu’il est plus essentiel de voyager de blog à blog. J’ai même pris goût à cette balade virtuelle en lisant vos posts (enrichissant mes connaissances), les likant et laissant mes empreintes sur vos univers via comments (pour vous attirer vers mon blog en retour 🙂 Ce changement de pas m’a fait gagner de nombreux followers. Je me suis peu à peu spécialisée sur la thématique mode et beauté, car c’est ce qui vous attire le plus. Dernièrement, j’ai transféré directement les posts études sur la page Infos (que j’exporterai définitivement à un autre site que je vais créer très prochainement spécialement pour les étudiants étant Docteur en économie). Bref, je me suis à la fois contentée de bloguer et d’apprendre diverses choses qui touchent la blogo (même au travail). C’est ce qui m’a permis de partager avec vous diverses connaissances sur des sujets variés que j’ai classé sur ma rubrique Machins blogueuses (je changerai cette catégorie en « Blogging entre Filles » au moment venu) comme les techniques d’écriture de la page about, des contenus pour le web, de hausse de visibilité, de choix d’hébergeur… Je ne veux plus bloguer avec les yeux bandés, mais j’essaye de bloguer intelligemment en suivant les règles de Google pour un bon référencement de mon univers.

 

#Femme et Infos en statistiques depuis sa naissance

Célébrer l’anniversaire du blog est une occasion pour les blogueuses(rs) de présenter une statistique complète. C’est ce que je vais aborder tout de suite sans blablater, car c’est encore une autre façon de vous remercier. Sans vos visites fréquentes, WP n’a jamais pu dresser aucune statistique pour mon blog (qui n’est qu’une goutte d’eau dans la mer par rapport à celle des autres blogs célèbres. Or, j’en suis fière, car c’est grâce à VOUS).

ps : statistiques du 16 novembre 2016 du 09 h00 min publiées par WP en souhaitant Happy Blog’Aniversary à mon bébé blog Femme et Infos.

 

Les pages de #Femme et Infos

Après plusieurs mis à jour depuis la création de mon blog, je me suis arrêtée sur 8 pages actuellement : About, Femme, Infos, Fêtes, Partenariat, Annonce, Contact et Vide Dressing. La page à propos vous parle évidemment de moi et mon blog. Femme est consacrée à la mode et beauté sur toutes ses facettes. La page Infos décrit l’univers des étudiants (qui sera supprimé d’ici peu et fera l’objet d’existence d’un tout nouveau site). Mon blog ne laisse jamais passer sans échos aucune fête ahah ! Vous êtes invités à insérer gratuitement vos annonces sur la page dédiée à cet effet. N’hésitez pas à me demander toutes sortes de collab’ via la page partenariat en me laissant un petit mot via ma page Contact ou mail. Pour l’instant, je gâte les fashionistas de Madagascar en leur offrant des bons plans sur Vide Dressing Femme et Infos. J’ajouterai très prochainement d’autres pages nouvelles : FAQ, Blogging entre filles et Carnet de voyage (qui regroupera mes articles sur Madagascar et d’autres voyages que je prévois dans le futur proche). Avant d’établir définitivement la Foire aux questions suivant les normes, vous seriez invité à poser toutes les questions qui hantent votre esprit (tout ce qui touche mon blog, moi ou autres sujets) via ladite page au moment venu.

 

Les articles publiés sur #Femme et Infos

Jusqu’au 16 novembre dernier, j’ai pu publier sur mon blog 85 articles (ça aurait été plus de centaines si je n’ai pas supprimé de nombreux posts qui ne me reflète pas trop et transféré d’autres posts importants en tant que contenus de la page Infos). Ces posts sont répartis sur 43 catégories de 1 659 étiquettes dont le plus enrichi est la rubrique Mode et beauté. Je suis satisfaite de ces posts qui me restent (que je dois encore mettre à jour si j’ai des créneaux, car dans la plupart de ces contenus, il y a des liens qui pointent vers ces articles supprimés et/ou déplacés. Je tiens à m’excuser au cas où vous y êtes tombés et que « Oof ! Aucun contenu n’apparaît »). Ah je me souviens de mon premier post : Madagascar, une île riche au naturel et… en « intellectuels pauvres » que j’ai piqué dans mon ancien blog guidetudiants. Il attire encore de nombreux lecteurs. Le message que j’ai voulu passer  via ce post est que malgré que mon île soit riche naturellement, les dirigeants ne songent même pas aux intellos – qui, à la longueur du temps peuvent devenir de… « Pauvres intellectuels » (j’espère et je prie ne pas en arriver là). Il est grand temps de vous parler des articles et pages phares de mon blog par rapport au nombre de vues depuis sa création :

 

  1. Tresse africaine et… à la malgache pour se faire belle
  2. Contact
  3. About
  4. 10 bonnes raisons de découvrir Madagascar
  5. Quel look choisir pour une rentrée bien stylée ?

 

Ce post qui parle de tresse est ainsi trôné par VOUS en continuant de générer des clics sur le moteur de recherche de Google essentiellement.

 

Les commentaires sur #Femme et Infos

Rien ne me ravit que de lire vos commentaires sur les posts que je publie. En fait, c’est via vos remarques que je peux évaluer vos appréciations sur ces articles parus sur Femme et Infos. Vos comments sont au nombre de 4 737, encore un grand merci à VOUS. J’ai pu remarquer, en général, que vous appréciez les sujets que j’aborde que ce soit la mode et beauté, le blogging, le voyage à Madagascar, le DIY… et j’en suis plus que ravie. Des fois, il y a des remarques négatives qui s’avèrent constructives pouvant m’aider à m’améliorer et cela me plait beaucoup, car c’est vraiment cela le partage de la blogosphère. Les remarques qui se répètent plusieurs fois en commentaires de mes articles aussi viennent de mes followers anglophones qui me demandent des posts en anglais et je ne cesse de leur dire que je projette déjà de créer des bilingual posts. Ce projet retient toute mon attention depuis plusieurs mois, mais c’est le temps qui me manque cruellement, mais je vous dis que ça va venir… merci de vos patientes (c’est seulement la balise title que je peux traduire en anglais pour le moment afin que vous ayez une idée claire sur le sujet que je vais aborder).

 

Le nombre de visites et abonnés sur #Femme et Infos

Ce n’est qu’après quelques mois de blogging que ma plateforme a enregistré une hausse de vues. D’autres famous blogs vont dire que ce n’est qu’une poussière, mais j’en suis fière. Ce n’est pas la célébrité qui compte pour moi, mais c’est le partage je le répète encore et encore. Je profite encore de cette occasion pour VOUS remercier, car si vous n’étiez pas là, mon blog n’a jamais pu enregistrer 62 935 vues avec un record absolu de 518 vues en une journée. Ce top a été enregistré le 8 octobre dernier lorsque j’ai publié pour vous le post « Quel hébergeur choisir pour votre blog (site) WordPress ? » J’étais satisfaite du retour que vous m’avez écrit en commentaires pouvant ainsi m’aider à me décider sur quel hébergeur vais-je me pencher très prochainement pour mon bébé blog ? Revenons-en à notre mouton égaré, ci-dessous le tableau qui résume les visites sur mon univers durant sa première année :

 

 Année Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Total
2015 42 (depuis le 16 nov) 702 744
2016 1 927 2 380 4 078 4 174 8 123 7 070 5 972 5 611 7 731 9 554 5 571 (provisoire) 62 191

Source : WP, le 16 novembre 2016 à 09 h 00 min, anniversaire 1 an de Femme et Infos

 

Vous pouvez constater que du 16 au 30 novembre 2015, il n’y a eu que 42 visites sur mon blog donc à raison de 3 par jour (oh ! Le pauvre ! Ne pleures pas stp !). Même si jusqu’à fin janvier 2015, je ne blogue pas malin, les visites ont quand même haussé, mais je n’ai pas encore reçu des retours de votre part. Ce n’est que depuis début février 2015 lors de « Ma nomination au Liebster Award » par Kristy du blog Pretty Little Tricks (clin d’œil) que mon aventure sur ce blog a pris une autre tournure, ce dont je VOUS remercie encore. Les vues n’ont de cesse augmenté bien qu’en juin, juillet, août et septembre 2016 ; elles ont enregistré une baisse (j’ai eu trop de boulot durant ces périodes et je n’ai pas pu trop prendre soin de mon bébé). Tout de même les posts que j’ai publiés durant ces 4 mois ont eu suffisamment de commentaires de votre part. Le mois d’octobre 2016 est une période de pic de visites sur Femme et Infos (je me demande bien ce que réserve ce mois en cours, car ce chiffre 5 571 est provisoire en date de 16 novembre dernier par WP).

 

evolution-de-visites-sur-blog-femme-et-infos

 

En ce qui concerne les abonnés, je remercie du fond du cœur mes 1 871 followers (mails inclus) dont 1 515 blogs WP proprement dits. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, car lorsque je vous ai révélé que je suis blog’addict, j’ai spécifié que faute de temps je ne peux même pas gérer et animer mes réseaux sociaux. Tout de même, vous êtes 52 à me suivre sur Twitter et 305 sur Facebook. J’espère un jour avoir plusieurs mains pour pouvoir gérer TOUT en même temps, car mon Instagram n’est même plus à jour (à mon grand regret). Je ne peux et me contente pour le moment de partager les posts que je publie via réseaux sociaux et c’est tout (surtout, ne m’en voulez pas et merci de me suivre via mes pages Facebook, Google+, Twitter, Pinterest)

 

Mes expériences positives et négatives avec #Femme et Infos

Pour moi, bloguer c’est devenu plus qu’une passion. Or, qui dit passionnée veut dire amoureuse, oui je suis vraiment amoureuse de mon bébé blog (quelle déclaration d’amour !!!). Je lui prends très bien soin, je ne lui laisse jamais seul trop longtemps… Pour qui je fais tout ça ? Eh ben, pour VOUS mes chères lectrices et chers lecteurs, car c’est votre présence ici qui fait durer notre amour et donc ENCORE MILLE MERCIS. En vivant ma passion pour le blogging during this first year, j’ai vécu tant d’expériences que ce soient positives soient négatives (vu que la vie virtuelle n’est pas parfaite comme l’est notre vie sur terre). Je commence par les positifs pour vous dire que rien n’est formidable sur la blogosphère que le PAR-TA-GE. Je me sens toujours surexcitée à l’idée de publier tel ou tel post (pour vous faire plaisir en vous partageant des conseils, astuces, nouvelles découvertes…) et de lire vos commentaires. Je suis tellement contente de faire vos connaissances virtuelles depuis cette première année. Merci aux partenaires qui ont eu confiance en moi et mon blog (mention spéciale pour PourMoi, Au Comptoir des créateurs, AlessParis, MiaParis, Tidebuy, Managroup). Certaines expériences négatives ont été rencontrées par Femme et Infos durant ses 12 mois. Il y a un moment, un partenaire m’a envoyé un lot de produits beauté bio à tester via la poste partant de la France vers La Réunion jusqu’à Madagascar, mais malheureusement le colis n’est jamais arrivé à destination. Je me demande encore ce qui s’est passé ??? En outre, je n’ai pas encore pu recevoir les paiements de 3 partenaires faute de non-possession de compte PayPal pour mon blog. Tous ces collaborateurs m’ont dit de leur faire signe une fois que j’ouvre un compte pour qu’ils puissent procéder aux paiements.

 

Projets de Femme et Infos pour la deuxième année à venir

Tant de projets tournent dans la tête de Femme et Infos que j’ai envie de vous partager pour cette occasion spéciale afin d’avoir vos suggestions et avis là-dessus :

  • Je prévois de changer le nom de mon blog en un titre qui parle. J’ai déjà fait un choix définitif que je garde encore en secret, vous le saurez au moment venu (quelques indices, le nom sera beaucoup plus accès à la mode et beauté même si j’aborde d’autres sujets comme le blogging, le voyage…)
  • Je suis sur le point d’ouvrir un compte PayPal pour Femme et Infos.
  • Je projette de créer des posts bilingues (français et anglais), suite aux sollicitations des lecteurs anglophones (je ne suis pas bornée aux blogs francophones, je lis et commentes tous les blogs grâce à la magie de Google traduction).
  • Je projette de publier le Carnet de style des fashionistas de mon blog qui sera en parution tous les 3 mois (ce sera comme un petit Magazine téléchargeable gratuitement).

 

‘Tit écho de la célébration de #1 an de Femme et Infos

Même si je n’ai pas pu VOUS inviter à l’occasion de mon #blog’anniversary, je l’ai fêté dans la joie avec ma famille. J’ai soufflé avec mon bébé blog sa première bougie d’anniversaire sur un gâteau so yummy que j’ai commandé à notre pâtissier et partagé avec eux des plats succulents… Je souhaite du fond du cœur une longue vie à Femme et Infos.

 

femme-et-infos-1-an_16

femme-et-infos-1-an_18

femme-et-infos-1-an_17

 

J’ai profité de cette occasion et bien évidemment du beau temps dans mon île pour faire un petit shooting dehors pour vous montrer ma toute nouvelle coupe de cheveux en portant un top bleu transparent, slim Jean troué aux genoux, des escarpins tricolores Charles by charles david et une bandoulière marron ! Enjoy ! 🙂

 

femme-et-infos-1-an_2

femme-et-infos-1-an_1

femme-et-infos-1-an

femme-et-infos-1-an_3

femme-et-infos-1-an_4femme-et-infos-1-an_5

 femme-et-infos-1-an_6

femme-et-infos-1-an_7

femme-et-infos-1-an_9

femme-et-infos-1-an_10femme-et-infos-1-an_12

femme-et-infos-1-an_13

femme-et-infos-1-an_14

femme-et-infos-1an_8

femme-et-infos-1-an_15femme-infos-1-an_11

 

Voilà, c’est la fin de ce loooooooooooong billet d’anniversaire. Je tiens à vous prévenir que je suis sur le point de préparer le tout premier concours de mon blog qui sera #ouvert à l’international à l’occasion de cette célébration. Soyez juste un peu patientes, car ça demande de l’organisation vu que je vis à des milliers de kilomètres. Je vous gâte les filles vu que je n’ai qu’une petite poignée de lectrices malgaches, car VOUS êtes mes princesses.

 

Conclusion

J’espère que vous ne m’en voulez pas d’être trop pipelette comme ça, mais il fallait que je dise tout ce que j’ai dans la tête et dans le <3. Toutes les rubriques abordées sur ce post de célébration de 1 an du blog Femme et Infos ne sont pas faites pour me vanter (mon blog est rien face à d’autres, plus célèbres, mais j’en suis fière, car ce n’est que le tout début d’une grande aventure. Je dois encore bosser très dur, car j’ai un bébé blog de 1 an à nourrir). Tout est écrit pour le PARTAGE, car c’est ce qui anime la vie de mon blog. Je vous demande un peu de patiente pour le concours #1 marquant cette célébration.

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

A vos plumes, maintenant. et, pour une fois de plus, merci à vous et vos commentaires j’en tiens très bien compte ❤ ❤ ❤

Bisous

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos

 

 

 

 

 

Histoire du #sac à main : un #accessoire de mode… tant convoité

Coucou les filles, je suis heureuse de vous retrouver sur ce nouveau post qui détaille l’histoire des sacs à main ainsi que diverses astuces qui s’y rapportent : quel type de sac choisir pour quelle occasion, quelle matière et quelle tendance à opter ? Handbag addict like I am, je ne me sens pas satisfaite tant que je ne vous fasse pas découvrir ce fidèle compagnon des femmes ^^^^ vu que je vous ai déjà révélé l’histoire de la mode, des chaussures et des bijoux ^^^^. Le sac à main – cet accessoire de mode tant convoité – est nécessaire pour parfaire n’importe quel look féminin.

 

A lire : Tout savoir sur la provenance de la mode robe

 

A lire : Histoire des chaussures : ça faisait 3 000 ans ! chaussure 1

 

A lire : Grandes révélations sur les bijoux des femmes image à la une

 

 

 

Le sac à main : un parcours de plusieurs millénaires

S’il y a un accessoire mode de plusieurs millénaires, eh bien c’est le sac à main. Mais, que cache le mot « sac » ? Euh, il vient de l’hébreu « sak » qui signifie étoffe grossière conçue avec des poils de chèvre pour transporter des objets, essentiellement les nourritures. Le mot anglo-saxon bag est par ailleurs associé à la bagagerie. Suivez l’évolution de son histoire :

 

 

bourse-antiquite
Voilà à quoi ressemble la bourse durant l’Antiquité

 

1. Etant un accessoire pratique de l’Antiquité jusqu’au Moyen-âge

Durant l’Antiquité, il revenait aux esclaves de porter les sacs de leur maître – ces grossières étoffes en poils d’animaux – qui contiennent leurs affaires. Voyager les mains vides durant cette époque était en quelque sorte synonyme de liberté. Les voyageurs, que ce soient hommes ou femmes, utilisaient beaucoup cet accessoire au tout début de son histoire.

Les bourses, que sont des étuis fixés autour de la taille ou attachés à la ceinture, dominaient l’Antiquité. Elles se présentaient sous toutes les formes comme la châtelaine une réticule très décorative et portée en ceinture. L’escarcelle, quant à elle, était un petit sac conçu pour le rangement de l’argent ou des bijoux. Il n’est pas ainsi étonnant que les riches les cadenassent avec un fermoir. L’aumônière était une sorte de sac utilisée pour l’aumône, comme l’indique son nom. La ballantine, une bourse plutôt plate, se portait à la main, car elle était munie d’anses.

 

 

chatelaine
Voilà à quoi ressemblait la châtelaine de cette période

 

 

Les sacs à main connaissaient une grande évolution durant le Moyen-âge même si l’escarcelle restait toujours très populaire. Ils étaient portés à la fois par les hommes et les femmes pour contenir leurs monnaies, livres, clés, miroirs, peignes, bijoux… Cet accessoire est le cadeau qu’offraient les époux à leurs femmes durant les voyages de noces.

L’usage était surtout pratique vu que durant cette période les vêtements sont dépourvus de poches. Les voyageurs en portaient pour transporter leurs nourritures, les travailleurs pour classer leurs outils, les ecclésiastiques pour ranger leur argent…

 

 

sac-moyen-age
Sac à cordon coulissé, très apprécié au Moyen-âge

 

2. Sac à main: presque disparu durant la Renaissance

Les sacs à main ont perdu leur praticité durant la Renaissance et ont failli disparaître « faute de » la révolution de la mode. Les hommes et les femmes se sont presque débarrassés des sacs à main, car ils peuvent attacher sous leurs robes bouffantes ou leurs culottes des sacs accessibles depuis l’extérieur et ouverts dessus via des fentes. Bref, les restes des affaires non rangés aux sacs ont pu être portés sous les jupons.

 

 

sac-a-main-vintage-durant-la-renaissance
Sac à main vintage durant la Renaissance

 

 

3. Devenu à la mode au Temps moderne

Cet accessoire fait son retour en force au 18ème siècle et porté essentiellement par des dames de la haute société malgré que les bourses et les petites poches portées sous les vêtements existent encore. Les sacs deviennent ainsi un peu plus grands à cette époque pour pouvoir transporter les bijoux, la panoplie de couture… des dames. Les femmes ont commencé à assortir leur sac, fabriqué essentiellement en tissu précieux, avec leur tenue.

 

 

sac-ancien

 

 

 

4. Sac à main : accessoire indispensable depuis l’Epoque contemporaine

C’est au cours du 19ème siècle que le sac à main devient un accessoire de mode par excellence. Les hommes n’en portent plus à partir de cette date après avoir délaissés peu à peu leur bourse. Les fabricants ont utilisé des objets d’ornements comme les perles… pour parfaire le style de cet accessoire. Ils sont de plus en plus assortis aux tenues des femmes, voire même coupés dans les mêmes tissus.

Le sac à main commence à s’agrandir vu que les femmes l’ont utilisé comme une sorte de bagagerie à porter durant les voyages. Les soucis d’esthétique et de design commencent à prendre le dessus lors des créations. Louis Vuitton est devenu la marque célèbre de l’époque ^^^ et même jusqu’aujourd’hui ^^^^, car il est la marque fétiche de la femme de Napoléon III.

 

 

gerie-luois-vuitton
Bagagerie Louis Vuitton

 

 

Quel #type de sac à main choisir ?

Je ne veux pas me contenter de vous rapporter l’histoire du sac à main, mais il m’en faut plus : celui de vous partager certaines astuces au cas où vous avez des soucis sur le choix de sac à main. En fait, à chaque événement particulier correspond un sac à main spécifique qui fait que choisir un peut devenir très vite un casse-tête total. Parmi des milliers de modèles de sac qui inondent le marché, il ne faut pas seulement tenir compte de votre budget, de la matière de fabrication… mais surtout de l’occasion avant d’acquérir un.

 

 

femme-portant-un-sac-a-main

 

 

1. Besace

La besace ou l’indémodable tire son origine des sacs à main anciens, mais remis au goût du jour depuis le 20ème siècle. Les fashionistas de tout le temps le chouchoutent grâce à son côté pratique et unique. Pour tout vous dire, il est devenu un vrai complice pour nous les dames. On le voit presque sur toutes les épaules que ce soient en version micro size ou énormissime. Son port est facilité par sa bandoulière très large avec un fermoir en fermeture ou bouton au milieu.

Ce genre de sac à main peut être porté pour toutes les occasions en adoptant surtout un look décontracté et élégant. Il se présente sous toutes les formes, tailles et couleurs pour ravir à mourir les femmes actives et surbookées. Un sac besace en cuir ou en daim est adapté à un style chic. Une besace de couleurs plus flashy se marie avec un look rétro. Optez pour un style vintage avec une besace imprimée colorée…

 

sac-besace-pour-femme

 

 

2. Cabas

En quête d’un vrai fourre-tout ? Eh bien, il ne faut pas hésiter une seule seconde à acquérir le cabas de vos rêves. Il est aussi pratique qu’une besace et fait fureur dans le monde des handbags. Si Madame aime tout garder dans son sac à main, un cabas est la bienvenue dans son dressing qui peut contenir son PC, sa trousse de maquillage, son agenda, son téléphone, sa boîte de parfum… Quoi de plus formidable s’il est, de plus, muni de plusieurs poche pour un espace de rangement supplémentaire !

Le sac à main cabas peut s’associer à n’importe quelle tenue : cool, de bureau, d’écolière ^^^^ pour substituer le sac à dos ^^^^ … dans sa version fashion. Il se présente dans toutes les couleurs et formes. Bien que ce modèle de sac à main puisse contenir tout, il n’est pas trop profond, ce qui rend simple le rangement de vos affaires. Il n’est pas doté de beaucoup de poches, mais surtout d’une pochette à l’intérieur.

 

sac-cabas-femme

 

 

3. Bandoulière

Le sac à bandoulière, cet accessoire emblématique des années 70, est devenu très tendance aujourd’hui. Toute la version est permise. Il est très prisé par les fashionistas face à la grande liberté qu’il offre. Encore faut-il souligner qu’il rend coquet et élégant n’importe quel look. Ce genre d’accessoire mode peut être porté à tous les âges et à n’importe quelle occasion.

N’importe quelle garde-robe peut être garnie de sac à bandoulière sur toutes les matières, motifs et tailles. Un modèle assez grand est destiné pour le travail afin de sfaciliter le port de vos effets personnels. Le modèle mini, quant à lui, apporte une touche parfaite à des tenues classiques. Les modèles rectangulaires riment avec un style casual. Celles qui aiment adopter le style hippie doit priser les sacs ethniques. C’est le genre de sac très pratique et confortable à porter s’adaptant facilement à votre style favori. Il est fait pour celles (ou ceux) qui effectuent de longs trajets la journée.

 

sac-bandouliere-femme

 

4. Mini format ou pochette

Les mini sacs ou les pochettes sont essentiellement destinés à des soirées chics. Ils sont très vite devenus l’alliée des tenues correctes ou raffinées. Vous pouvez les porter en bandoulière, à l’épaule ou à la main pour un maximum d’élégance. Les petits sacs se déclinent sous toutes les formes : rectangulaires, ovales, ronds, à bandoulière ou avec anses. Ce sont des portefeuilles améliorés qui peuvent comporter le minimum de nos affaires comme le make-up, le portable ou mini-tablette, un petit miroir… Le choix pochette doit être en accord avec vos tenues de soirée.

Si Mesdames ne veulent pas avoir les mains occupées durant la soirée, elles n’ont qu’à opter pour une pochette à bandoulière ou minaudière. Les femmes au style décontracté préfèrent les pochettes avec dragonne. Celles qui sont en quête d’une véritable arme de séduction n’ont qu’à se pencher sur les pochettes sans dragonne.

 

pochette

Quelle matière choisir pour son sac à main ?

Les matières utilisées par les fabricants de sacs à main sont devenues de plus en plus sophistiquées, ce qui rend davantage difficile le choix. C’est pour répondre aux besoins de la mode et par souci d’esthétique qu’ils optent ainsi. Toutes les catégories d’âge en demandent constamment, c’est pourquoi ce domaine d’activité est un des plus rentables aujourd’hui. Les concepteurs de sacs veulent allier sur leurs créations la praticité et l’unicité en utilisant soit le cuir véritable, le tissu ou des matières synthétiques. La matière doit être bien travaillée pour donner un rendu différent à chaque sac.

 

 

femme-avec-joli-sac-a-main

 

 

1. Cuir

Le cuir est la matière la plus utilisée pour la conception des sacs à main. Elle est plus résistant, durable et esthétique. Le plus aisé à travailler reste le cuir de veau ou vachette. Or, plus les techniques de tannage sont bien travaillées plus on obtient des sacs en cuir souple. Les sacs à main design sont fabriqués à partir d’une telle matière. Les adeptes de la mode aiment acquérir des sacs à main en véritable cuir, car ils sont intemporels. Il faut seulement faire attention à l’eau, l’ennemi juré du cuir. Le choix de couleur est vaste, ce qui ne doit pas vous inquiéter : du plus sobre au plus acidulé.

Attention toutefois aux sacs à main en simili cuir qui ont des petits bémols de ne supporter pas trop de poids et ne durent pas dans le temps.

 

 

sac-a-main-veritable-cuir

2. Tissu

Le sac en tissu, essentiellement en coton, est très prisé grâce à sa simplicité. En fait, il ne demande aucun entretien particulier comme le sac en cuir, mais peut très bien être lavé. Les fabricants travaillent de plus en plus sur les formes, ce qui fait naître des modèles plus innovants et originaux allant des sacs bourses aux sacs rectangulaires. Le tissu comme le coton offre encore le privilège de traitement plus facile. Il peut être rendu imperméable et bien coloré (plusieurs coloris sur une même pièce) comme le cas des sacs ethniques.

Les amateurs de DIY peuvent réaliser très facilement les sacs de leurs rêves avec une telle matière.

 

sac-en-tissu
Sac en tissu sur sacprincesse.com

 

 

3. Synthétique

Le marché des sacs à main offre aussi un large choix de sacs synthétiques à prix réduits. L’utilisation de cette matière dans la fabrication de sac renvoie à d’innombrables designs de cet accessoire. Le seul souci, c’est que le synthétique n’est pas très résistant face au cuir ou tissu. Ce n’est pas le genre de sac conseillé aux femmes trop exigeantes en durabilité du sac à main.

 

sac-a-main-synthetique

 

 

Dernières choses très importante à vérifier avant de procéder à l’achat de sac de main, c’est de vérifier la doublure. Vous devez encore faire attention aux petits détails comme les finitions (fermetures, boutons, pompons…), les ornements (la glissière zip…) Le mieux c’est d’investir sur un sac à main multi-occasion à la fois chic et cool pour pouvoir être traîné partout.

 

doublure-sac-amain-un-detail-a-ne-pas-sous-estimer
Doublure sac à main: un détail à ne pas sous-estimer

 

 

Quel sac à main pour quelle saison ?

un-des-sacs-tendance-automne-hiver-2016-2017-sur-le-defile
Un des sacs tendance automne hiver 2016 2017 sur le défilé

 

 

Cette question s’avère encore très importante pour faire le bon choix de sac à main selon la saison. En fait, vous ne devez pas seulement vous soucier de quel sac pour quel évènement ou bien choisir un sac adapté à la morphologie… J’ai abordé ce sujet pour vous rapporter les sacs à main tendance automne hiver 2016 2017, car c’est le moment.

 

 

A lire : Faites fureur avec son sac rêvé quelle que soit la saison sac à main

 

 

  • Suivez les tendances sac à main automne-hiver 2016-2017

A quelques semaines de l’automne 2016, je vous ai déjà révélé les looks tendance automne hiver 2016 2017, mais cette fois-ci qu’en est-il des sacs ? Ils sont cinq à se rivaliser d’atouts, entre autres, le sac à dos, sac sceau, mini sac, sac à bandoulière et sac XXL.

 

 

sac-a-dos-sur-marie-claire

 

 

Ce n’est pas seulement à la cour du lycée que nous devons adopter le sac à dos, mais il se porte maintenant même au travail avec un design épuré. Les mannequins ont défilé avec cet it-bag sur le tapis rouge et pourquoi pas nous, car les créateurs ont joliment révisé cet accessoire de mode.

 

sac-sceau-sur-marie-claire

 

Le sac sceau est celui qui se porte d’année en année et est encore tendance durant l’automne-hiver 2016 2017. Il se décline suivant toutes les formes et couleurs pour ravir encore plus les adeptes des bags. Ce genre de sac est repéré sur le défilé de mode et peut être porté à toute occasion grâce à son côté chic et pratique.

 

micro-sac-sur-marie-claire

 

Vous ne devez pas forcément habiller vos looks par un oversize pour vous sentir bien stylé. Un mini sac peut largement suffire pour apporter une touche parfaite à votre tenue, quel que soit l’évènement. Ce genre de sac est très prisé, car moins encombrant et peut se décliner suivant deux versions : chic et casual. Vous pouvez le porter le long de votre corps (comme l’est la bandoulière) ou à la main.

 

sac-bandouliere-mini

 

Le sac bandoulière figure parmi les sacs tendances automne hiver que ce soit en version color block (pouvant apporter du peps à votre tenue), rock’n roll (pour une silhouette plus moderne), urbaine (pour des looks de rue plus audacieux) ou fourrure (l’idéal en hiver tout en misant sur une fausses). La plupart des modèles se présentent de façon… besace.

 

 

sac-xxl

 

 

Les surbookées disent « ouf ! » en choisissant un des modèles de sacs XXL qui ne font que faciliter leur vie de tous les jours. Les sacs cabas XXL sont des véritables fourre-tout adaptés pour les working girl. Rien de tel pour rendre plus chic et pratique votre journée au bureau. Vous n’allez manquer de rien, car vous pouvez tout transporter dans votre sac oversize.

 

 

ligne de transition pour chaque page

 

 

Voilà, j’espère que vous avez pris du plaisir à lire ce long billet qui résume l’histoire des sacs à main dans le monde suivant quatre grandes dates, à retenir :

 

  1. Antiquité au Moyen-âge : le sac à main est juste un accessoire pratique utilisé surtout par les voyageurs,
  2. Renaissance : disparition du sac à main à cause des vêtements avec poches,
  3. Temps moderne : le sac à main est devenu à la mode, car les créateurs ont commencé à l’assortir aux vêtements,
  4. Epoque contemporaine : devenu accessoire de mode indispensable jusqu’à nos jours.

 

 

 

collection-sac-a-main

 

 

Pour tout vous dire, le sac à main ne doit pas être choisi à la hâte, car il sublime notre tenue. Ce qui fait que vous avez le choix entre besace, cabas, bandoulière, mini format ou pochette pour une telle ou telle occasion.

Pensez encore à choisir la bonne matière : cuir, tissu ou synthétique, mais non pas seulement se fier aux petits détails comme la doublure, les finitions…

Enfin, petit focus sur les sacs tendance automne hiver 2016 2017 : le sac à dos, sac sceau, mini sac, sac à bandoulière et sac XXL sont en compétition. Faites-en bon choix et bon usage !

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

Les filles, rien ne me ravit que de lire vos commentaires sur ce sujet. Curiosité d’une fille : avez-vous acquis un ou des sacs à main récemment et quel(s) modèle(s) vous a donné un réel coup de coeur ?

Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos