I wanna share mes toutes dernières nouvelles !

Pour cette nouvelle édition de mes toutes dernières nouvelles, j’ai encore rajouté une nouvelle sous-rubrique : « société », pour parler des actualités nationales et internationales – très tendues à l’heure actuelle.


Vous le saviez maintenant que quand le temps me manque cruellement pour poster différents billets (c’est le cas ces derniers mois), je parle de nombreux sujets en même temps via un seul billet baptisé : « mes toutes dernières nouvelles ». Pour cette nouvelle édition, je ne vous parle pas seulement de mode, beauté, famille, job et blog ; mais j’ai encore rajouté une sous-rubrique toute fraîche intitulée « société » pour parler des actualités nationales et internationales. En fait, je ne vais pas seulement m’attarder sur les conséquences du passage de trois cyclones successifs ravageant presque en totalité mon île (tempêtes Ana, Batsiraï et Emnati), mais surtout sur la guerre en Ukraine, en ce moment, qui fait planer… un risque nucléaire (espérons toujours que ça n’aboutit pas jusque-là. C’est ma prière !!!)

Avez-vous envie de savoir mes toutes dernières nouvelles ?

Dans la dernière édition de mes toutes dernières nouvelles, j’ai inventé une sous-rubrique qui parle de bien-être. Mais, cette fois-ci, je suis « obligée » d’aborder un autre sujet qu’est la société pour parler des dernières actualités dans mon pays et dans le monde. Les cinq principales rubriques sont toujours présentes sur cette édition, entre autres, la mode, la beauté, la famille, le blog et la profession. Et, c’est parti !

#Mode. Mes astuces pour bien mixer les imprimés avec style !

Dans le monde de la mode actuelle, enfreindre certaines règles de base, de temps en temps, est permis comme le fait de porter plus d’un imprimé à la fois (si je ne rajoute plus le fait de porter plus de trois couleurs à la fois qu’est le concept de color block). Autrement dit, vous pouvez être stylée en portant des imprimés différents, c’est le mix’n’match (qui ne se définit pas seulement comme étant un mélange de motifs, mais aussi de tissus, de couleurs et de matières. Ce concept est très en vogue depuis ces dernières saisons). Il suffit juste de suivre quelques règles de jeu pour mixer avec style les imprimés et/ou d’observer les plus beaux looks des modeuses (le fameux street style) pour trouver l’inspiration. Vous vous demandez ainsi :

  • Quels imprimés à choisir entre les différents types de motifs qui existent ? La liste d’imprimés est non exhaustive, mais je vous donne quelques-uns très prisés dans le monde de la mode comme les rayures, les carreaux, les pois, les dessins, les écritures, les fleurs, le camouflage, le wax, les motifs animaliers, les géométriques, le léopard… Donc, à vous de faire le bon choix !
  • Quels types d’imprimés à mixer avec style ? Pour cela, suivez mes règles de trois. Primo (1), sachez que vous pouvez mixer le même type d’imprimés à une proportion différente (par exemple, des gros carreaux mélangés avec des petits carreaux ou encore des rayures verticales avec des rayures horizontales…) Secundo (2), essayez de jouer aux contrastes dès que vous mixer plus d’un imprimé à la fois (par exemple mélange de fleurs et pois ou rayures et dessins…) Tertio (3), tâchez de ne pas associer plus de trois couleurs en mix’n’match en optant pour un rappel de teinte si possible. C’est de la sorte que vous conserviez un certain équilibre dans votre look.
  • Mon look mix’n’match apportant plus de pep’s après le passage des tempêtes tropicales ! En fait, j’ai choisi de mixer l’imprimé géométrique (sur mon chemisier, mais qui donne l’impression de rayures, au premier regard) avec le motif dessin (sur ma jupette aux plis creux garnie de portraits multicolores de reines et rois). Ce mixage de motifs respecte bien la règle de jeu, car il existe trois couleurs dominantes dans l’ensemble de ma tenue, entre autres, le fond blanc, le vert et le rouge. Autrement dit, il y a bel et bien un rappel de teinte dans les deux imprimés : le vert (clair sur le chemisier et foncé sur la jupe). Fallait-il encore souligner que j’ai choisi de mixer ces imprimés, car le motif géométrique de ma chemise se ressemble – en trompe l’œil – aux motifs rayures qui se mélangent merveilleusement bien avec presque tous les imprimés et s’accordent avec tous les styles. En plus, ce type d’imprimé fait so chic ! Du coup, en optant pour ce type de mixage d’imprimés, je n’ai pas du tout eu peur de me tromper de style. J’ai finalisé ma tenue en portant des escarpins noirs très hauts talons – comme je l’aime, optant pour des cheveux coiffés en queue-de-cheval et me maquillant en couleur un peu flashy. Enjoy !

#Beauté. Je continue de chouchouter mes cheveux… balayés avec L’Oréal Professionnel !

Depuis que j’ai opté pour le balayage cheveux en juin dernier, je continue de chouchouter mes tifs avec les produits L’Oréal Professionnel de la gamme Série Expert Absolut Repair Gold et gamme Mythic Oil comme au salon (je m’y rends une fois par mois pour que les pros soignent mes cheveux à ma place et pour des colorations repousses tous les deux mois). Les gammes que j’utilise sont composées de trois produits, entre autres :

Produit 1. Sparkling Conditioner Souffle d’Or – Mythic Oil – L’Oréal Professionnel

Ingrédients. Ce flacon de 190 ml contient Aqua / Water, Glycerin, Peg-40 Hydrogenate Castor Oil, Caprylyl / Capryl Glucoside, Hydroxyethylcellulose, Behentrimonium Chloride, Phenoxyethanol, Polyquaternium-10, HydroxyethylOleyl Dimonium Chloride, Isopropyl Myristate, Quaternium-80, Propylene Glycol, Isopropyl Alcohol, Benzyl Salicylate, Benzyl Alcohol, Argania Spinosa Oil / Argania Spinosa Kernel Oil, Carthamus Tinctorius Oil / Safflower Seed Oil, Mica, CI 77891 / Titanium Dioxyde, CI 77491 / Iron Oxides, Parfum / Frangrance. C160279/2.

Promesses et utilisation. Ce Souffle d’Or Sparkling Conditioner promet légèreté et lumière. Ce produit de la gamme Mythic Oil, destiné à tous types de cheveux, est conditionné en gelée – soin translucide aux micro-nacres dorées pour parer votre chevelure d’une brillance légendaire. Enrichi en huiles précieuses de Carthame et d’Argan, il nourrit sans alourdir les cheveux et corporise la fibre capillaire pour un résultat aérien et léger. Sans paraben. Appliquer sur cheveux lavés et essorés. Laisser pauser trois minutes. Émulsionner et rincer abondamment. Les micro-nacres s’éliminent au rinçage. En cas de contact avec les yeux, les rincer abondamment.

Avis. La présentation du produit est top dans ce joli flacon couleur or. Sa texture est assez bonne avec le fameux souffle d’or. Je préfère moins l’odeur de ce produit. Après presque neuf mois d’utilisation, je n’enregistre pas une efficacité grandiose sur mes cheveux par rapport aux promesses que ce produit ait données. Enfin, côté rapport qualité/prix, c’est encore assez cher comme ce produit m’a coûté à peu près 16,90 €.

Note : 2,5/5.

Produit 2. Shampoing Restructurant – Série Expert Absolut Repair Gold – L’Oréal Professionnel

Ingrédients. Ce flacon de 100 ml contient Aqua / Water / Eau, Sodium Laureth Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Dimethicone, Sodium Chloride , Citric Acid, Hexylene Glycol, Sodium Benzoate, Sodium Hydroxide, Amodimethicone, Carbomer, Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Trideceth-10, Glycerin, Salicylic Acid, Glycol Distearate, Linalool, Mica, Peg-100 Stearate, Hexyl Cinnamal, Phenoxyethanol, Steareth-6, Coco-Betaine, Trideceth-3, Ci 77891 /Titanium Dioxide, Limonene, Chenopodium Quinoa Seed Extract, Acetic Acid, Fumaric Acid, Hydrolyzed Wheat Protein, Ci 19140 / Yellow 5, Hydrolyzed Corn Protein, Hydrolyzed Soy Protein, Ci 17200 / Red 33, Parfum / Fragrance. C228930/1.

Promesses et utilisation. Ce shampoing restructurant (test instrumental shampoing + soin à rincer après cinq applications) pour cheveux très abîmés promet une transformation instantanée et un toucher léger. Cette formule professionnelle est enrichie en protéine de quinoa doré qui lui permet de reconstruire, nettoyer, réparer et restructurer immédiatement les cheveux abîmés avec un fini léger. Je le combine avec le baume restructurant instantané de la gamme Absolut Repair (produit 3 ci-dessous) pour des cheveux plus brillants et plus lisses. Le produit est à répartir sur cheveux mouillés. Émulsionner. Rincer. En cas de contact avec les yeux, les rincer immédiatement et abondamment.

Avis. La présentation du produit est moins jolie que celle du premier, mais la couleur or du flacon me plaît toujours autant. Sa texture est moins bonne. Je préfère l’odeur de ce produit à celui du premier. Après presque neuf mois d’utilisation, j’enregistre plus d’efficacité sur mes cheveux conformément aux promesses données. Le pouvoir lavant de ce produit est top ainsi que la rinçabilité. Enfin, côté rapport qualité/prix, c’est moins cher que le premier produit, car il m’a coûté à peu près 12,79 €.

Note : 4/5.

Produit 3. Baume Restructurant Instantané – Série Expert Absolut Repair Gold – L’Oréal Professionnel

Ingrédients. Ce sachet de 15 ml contient AQUA / WATER / EAU, CETEARYL ALCOHOL, EHENTRIMONIUM CHLORIDE, CANDELILLA CERA / CANDELILLA WAX, AMODIMETHICONE, CETYL ESTERS, ISOPROPYL ALCOHOL, GLYCERIN, PHENOXYETHANOL, TRIDECETH-6, LINALOOL, LACTIC ACID, HEXYL CINNAMAL, CHLORHEXIDINE DIGLUCONATE, CETRIMONIUM CHLORIDE, LIMONENE, SODIUM HYDROXIDE, CHENOPODIUM QUINOA SEED EXTRACT, HYDROXYPROPYLTRIMONIUM HYDROLYZED WHEAT PROTEIN, CI 19140 / YELLOW 5, CI 15985 / YELLOW 6, PARFUM/FRAGANCE C228927/1.

Promesses et utilisation. Ce baume restructurant (test instrumental shampoing + baume) pour cheveux très abîmés, à combiner avec le Shampoing Restructurant Série Expert Absolut Repair Gold, répare et nourrit profondément la fibre affaiblie laissant des cheveux plus forts, doux, brillants et faciles à démêler. Tous les types de cheveux sont restructurés, restaurés instantanément par ce produit enrichi en protéine de quinoa doré. Sa texture crème en gel rend les cheveux 7 fois plus brillants et plus lisses. Il est à répartir sur cheveux lavés et essorés tout en laissant poser 3 à 5 minutes. Rincer rigoureusement. En cas de contact avec les yeux, les rincer immédiatement et abondamment.

Avis. La présentation du produit est moins jolie en sachet. Sa texture crème en gel est assez bonne. Le pouvoir lavant de ce produit est bon ainsi que la rinçabilité. Côté rapport qualité/prix, j’ai rien à dire, car ce produit est donné gratuitement par mon salon (d’ailleurs, c’est inscrit sur le packaging que c’est un échantillon gratuit qui ne peut être vendu).

Note : 3,5/5.

#Famille. Une journée à la plage Saint-Augustin avec notre bébé !

Comme vous le saviez déjà, cela fait quelques jours que moi et ma petite famille sommes revenus d’un voyage au sud de mon île – plus exactement à Tuléar (là où j’enseigne la filière économie à l’Université depuis que je suis recrutée en tant que Maître de Conférences des Universités en fin 2018). Nous nous sommes rendus là-bas – non pas pour donner mes cours à L’Université de Tuléar – (qui ne va pas tarder à avoir lieu d’ailleurs. Je vous informerai au moment venu), mais pour assister à un entretien oral après que l’ARMP de Madagascar (c’est l’acronyme de l’Autorité de régulation des marchés publics malgache, un établissement public à caractère administratif sous tutelle du Ministère des finances et du budget) m’ait annoncé (le 07 septembre 2021 dernier par mail) que j’ai réussi avec R les épreuves écrites ayant eu lieu dans les six provinces de la grande île (le 02 juillet 2021 dernier) dans le but de recruter six chefs d’antenne régionale (donc vous l’aviez compris, j’ai postulé pour la province de Tuléar vu que j’enseigne déjà là-bas). Du coup, j’ai dû préparer un voyage pour une demi-journée d’entretien seulement (ça a eu lieu le 11 février dernier à 13 heures 30. J’ai été bel et bien présente là-bas à l’heure prévue et tout s’est très bien passé devant le Directeur général, la Directrice des ressources humaines – en présentiel – et le Directeur administratif et financier en visioconférence). J’étais très contente que tout s’est très bien passé malgré que cette préparation de voyage ait été un peu tendue, car la plupart de nos routes nationales a été coupée faute du passage successif de trois cyclones violents (qui ont touché surtout les parties nord, est et sud-est de Madagascar en plus de l’inondation à Tananarive – la capitale où nous habitons actuellement. Nous n’avons plus trouvé des places pour un voyage par avion après que notre seule compagnie aérienne ait presque doublé le prix des billets. Les transporteurs terrestres n’étaient fonctionnels qu’en dernières minutes. Nous avons déjà failli annuler le voyage). Bref, nous avions pu nous rendre là-bas en famille (le voyage s’est très bien passé, car en grandissant ; notre bout’d’chou commence à apprécier tout ce qu’il voit en chemin) pour que je puisse assister à cet entretien oral et nous croisons toujours les doigts, car jusqu’à maintenant il n’y a pas encore eu de nouvelle…

Du coup, nous avons profité de notre passage à Tuléar pour y rester un peu plus d’une semaine avant de regagner la capitale (nous avons célébré la fête des amoureux là-bas voilà pourquoi mon article Saint-Valentin a pris du retard attendant notre retour à la maison). Notre séjour avec bébé s’est très bien passé et il a pu bien s’amuser avec les gens de l’hôtel où nous avons séjourné comme il commence à formuler des vraies phrases en ce moment. Le mercredi avant de rentrer chez nous, nous avons fait une petite virée au bord de l’océan en nous rendant à la fameuse plage Saint-Augustin de Tuléar, cette fois-ci avec notre bout’d’chou. Nous étions partis de bon matin de la ville pour éviter de rouler avec la grande chaleur, mais par manque de chance, un des pneus arrière de notre petite voiture de location a crevé après avoir effectué moins de la moitié du chemin (la route qui mène au bord de l’océan n’est pas du tout top, c’est trop rocailleuse). Nous nous sommes arrêtés le temps de remplacer le pneu crevé par un pneu de secours qui n’était pas non plus en très bon état (remarque de mon chéri ❤ expert en la matière). Il n’a pas du tout eu tort, car à peine roulions-nous quelques minutes après le remplacement de pneu, arrivant devant la grotte de Sarodrano (que moi et mon chéri ❤ avons déjà visité en 2019 lors de notre premier passage au sud de l’île. En fait, dans la péninsule de Sarodrano située à 15 kilomètres de Tuléar se trouve cette grotte sacrée. C’est un lagon d’eau douce séparé de la mer par une dizaine de mètres de rochers càd un lieu sacré protégeant une rivière souterraine. Cette piscine naturelle à proximité de l’embouchure de l’Onilahy – ou « fleuve mâle » en malgache – le plus grand fleuve dans le sud-ouest de Madagascar est un site à découvrir absolument pour une expérience unique. Vous pouvez encore admirer la mangrove de Sarodrano s’étendant sur une centaine d’hectares abrite quant à elle des oiseaux endémiques de la région ainsi que des Makis Catta), le pneu de secours risque de ne plus tenir pour le reste de chemin. Nous avons décidé de quitter notre voiture de location et d’attendre le 4×4 de l’hôtel Au Paradis d’Espérance qui va nous récupérer devant la grotte. L’attente a duré moins d’une heure, ce qui nous a permis, avec notre bébé, de re-visiter cette fameuse grotte, d’admirer la mangrove riche en oiseaux en se mettant à l’ombre, de boire l’eau de la source vu que nous avions oublié notre bouteille d’eau minérale à l’hôtel…

Nous sommes bien arrivés à l’hôtel Au Paradis d’Espérance Saint-Augustin Tuléar après avoir achevés le reste du chemin avec la voiture tout-terrain. Le temps de nous rafraîchir avec des boissons bien glacées, l’heure du déjeuner est arrivée (donc, vous comprenez, nous n’avons pas pu profiter de la plage la matinée faute de cette crevaison). Le restaurant de cet hôtel était plein à craquer ce jour-là (du coup, notre petit bout ne s’ennuyait pas du tout passant de table à table pour voir les gens, essayer de leur adresser la parole). En fait, certains de nos amis Français logeant dans le même hôtel en ville arrivaient juste après nous (ils ont fait la route avec leurs quads), c’est comme si nous nous y étions donnés rendez-vous. Une fois nos bons petits plats gourmands terminés (mon chéri ❤ a commandé une assiette de crevettes et pommes frites. Pour ma part, je me suis bien régalée avec mon assiette de thon frite servi avec du riz 🙂 bien évidemment. Quant à notre Boubou, il s’est bien régalé avec ses deux pots de carottes Blédina), nous nous sommes reposés un peu en refaisant le mode autour de notre table. En début d’après-midi, direction la plage, toujours aussi calme et « désertique » comme pour la première fois où nous l’avions découvert (nous avions juste croisé quelques pêcheurs et leurs femmes en train de pousser leurs barques de fortune à la plage après une journée de pêches. En outre, leurs enfants étaient en train de se baigner dans l’océan – de plus en plus agité à cette heure-ci). Le côté peu fréquenté de cette plage nous plaît toujours autant. Cette fois-ci, nous avons choisi de ne pas nous baigner vu que la marée était déjà haute (cette partie de l’océan est plus agitée que d’autres plages du sud de mon île dans le sens que la vague est déjà forte en début d’après-midi). Du coup, nous nous sommes contentés de marcher le long du bord de l’océan prenant la vague jusqu’au visage (ça avait bien amusé notre petit J. L. qui ne cessait pas de rigoler jusqu’à perdre sa casquette emportée par cette fameuse vague. Nous avions profité un peu de ce moment pour faire quelques photos et vidéos souvenirs). En retournant à l’hôtel, nous avions pris une bonne douche dans l’un des bungalows. Nous avions regagné notre voiture tout-terrain pour rentrer en ville après un petit rafraîchissement – en laissant nos amis Français préférant passer la nuit sur place. En fin de semaine, nous avions rentré dans la capitale après un magnifique séjour en famille au soleil. Il nous tarde de retourner encore là-bas à partir du mois d’avril prochain, pour donner mes cours à l’Université de Tuléar (nous avons déjà prévu de passer pratiquement quelques jours à une autre plage beaucoup plus fréquentée comme Ifaty, Mangily… après ma mission professionnelle).

#Société. Après les tempêtes actuelles, le beau temps viendra-t-il ?

Mes éditions de « mes toutes dernières nouvelles » ne cessent pas de s’enrichir. En fait, dans ma dernière édition, j’ai déjà créé une sous-rubrique dénommée « bien-être » et pour la présente, un autre titre voit le jour qu’est la « société » pour parler des dernières actualités nationales et internationales. Alors, pourquoi ce titre ? En fait, tant au niveau national qu’international en ce moment (sans aborder la crise pandémique avec le coronavirus qui persiste encore), deux types de tempêtes (au sens propre et au sens figuré) m’interpellent qu’il fallait que j’en parle :

  • Au niveau national. Entre janvier et février 2022, mon île a été frappée par le passage successif de trois cyclones violents, entre autres, Ana, Batsiraï et Emnati. D’après le dernier bilan annoncé par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (ou BNGRC Madagascar), ces trois tempêtes ont causé des centaines de pertes humaines, des destructions des milliers de maisons ainsi que la dévastation des récoltes faute de la montée des eaux dans presque toutes les régions de la grande île (c’est ce qui a failli amené à l’annulation de notre dernier voyage, car la Route nationale 7 ou RN7 qui mène à Tuléar a enregistré beaucoup de dégâts comme d’autres infrastructures d’ailleurs : coupure de ponts, montée des eaux, éboulement des terrains…) Bref, le passage de ces cyclones a occasionné des milliers de personnes sinistrés dans mon île. Je pense que c’est la première fois que mon pays est frappé en une seule fois par plus d’un cyclone violent à la fois la même année en l’espace de très peu de temps seulement. Preuve que Madagascar aussi est en train de payer les conséquences du changement climatique. Je ne suis pas du tout surprise, pour être honnête, car malheureusement, nous continuons toujours à couper massivement des bois qui se raréfient (pour faire le charbon. Notre Etat ne songe toujours pas à faire la transition, donc c’est pas du tout étonnant) sans mettre en place une vraie politique de reboisement à côté. Nous pratiquons toujours les cultures sur brûlis (encore fallait-il souligner que notre Etat ne cherche pas encore à développer l’agriculture en donnant les moyens aux paysans), nombreuses sont les voitures polluantes qui roulent dans toutes nos régions… Il existe encore d’autres exemples qui prouvent que nos actes ne sont pas anodins et contribuent à la pollution de notre île, de la planète. Résultat de l’opération ? Nous subissons de plein fouet les effets du changement climatique. Alors, il est temps de faire quelques choses.
  • Au niveau international. Nous assistons, en ce moment, à l’invasion russe en Ukraine depuis le 27 février dernier qui fait planer un… risque atomique (espérons toujours que nous en arriverions pas là). En fait, la Russie a décidé d’envahir l’Ukraine, car elle ne veut pas que cette dernière s’allie avec l’Europe de l’ouest. Selon les derniers bilans pour les deux camps (pas encore confirmés), l’Ukraine a perdu des centaines de soldats et des dizaines de civils, quant à la Russie des milliers. Cette guerre en cours a fait déjà déplacer plus d’un million de personnes dans les pays voisins comme la Pologne, la Moldavie, la Roumanie, la Slovénie, la Hongrie… qui peut aller jusqu’à 7 millions de gens dans les prochains jours (sources : LCI, BFMTV, France Info). La guerre continue toujours, en ce moment, et la Russie ne cesse de multiplier et d’intensifier ses bombardements (ces dernières heures en commençant à toucher la centrale nucléaire ukrainien – la plus grande en Europe), quitte à toucher des civils, dans différentes grandes villes ukrainiennes « jusqu’à ce que tout soit tombé » selon le propos de Vladimir Poutine (à cette heure-ci, ces grandes villes tombent une à une à la main de la Russie). Or, force est de constater que les Ukrainiens tout comme l’homme fort de son pouvoir – Volodymyr Zelensky – continuent la résistance avec certaines appuies des autres grands pays comme l’Europe, les Etats-Unis, le Canada, le Japon… Malgré l’instauration de couloirs humanitaire pour évacuer les gens ces dernières heures, beaucoup de civils meurent encore dans cette guerre. La folie des grandeurs de Poutine fait encore planer le monde, actuellement, dans un risque de guerre nucléaire. Rien ne l’arrête malgré que son pays soit au bord de la ruine des suites des sanctions financières et économiques annoncées et appliquées par les pays occidentaux en ce moment pour le pénaliser contre cette attaque russe en Ukraine. Reste à espérer que les peuplées russes se soulèvent d’ici peu face aux difficultés économiques qu’occasionnent ces sanctions (dans d’autres pays du monde) pour que tout ça aboutisse à un autre tournant : la paix avec P (j’en rêve trop en ce moment ! Histoire à suivre de plus près !)

Du coup, face à ces tempêtes actuelles (catastrophe naturelle violente face au changement climatique et guerre nucléaire imminente voire même troisième guerre mondiale), le monde est en train de mettre une parenthèse sur le coronavirus qui continue toujours à faire des ravages. Les gens qui descendaient dans les rues de plusieurs grandes villes de la planète contre les mesures sanitaires (gestes barrières et pass vaccinal) descendent, en ce moment, dans les rues pour contrer la guerre en Ukraine càd montrer de la solidarité avec les peules ukrainiens en réclamant la paix (qu’il en soit ainsi. Amen !)

#Job. Je croise les doigts après l’entretien oral passé au sud de mon île !

Depuis notre retour de voyage au sud de mon île, je ne cesse pas de penser sur ce que ça a donné mon entretien oral là-bas le 11 février dernier (vont-ils encore attendre un moment pour choisir la personne qui va occuper le poste de chef d’antenne régionale à Tuléar. En fait, ils ont mis deux mois pour annoncer les résultats des épreuves écrites qui se sont déroulées le 02 juillet 2021 dernier et mis cinq mois carrément pour nous convoquer à cet entretien oral au sud. En fait, si c’est le cas, je ne dois pas encore m’inquiéter, mais attendre patiemment. Mais, si jamais, ils ont déjà fait leur choix – vu que nous étions seulement trois candidats sur une centaine à avoir réussi, avec R, les tests écrits de juillet dernier et passés à cet entretien pour décrocher ce poste – je le saurai de toute façon). Mais bon, c’est encore trop tôt pour le moment pour penser à quoi que ce soit. En fait, ce poste à haute responsabilité me tient trop à cœur vu que je pourrais le combiner avec mon métier d’enseignant à l’université de Tuléar à temps plein (c’est pour cela que si vous vous en souvenez, avant de postuler à ce poste, j’ai déjà été candidate pour devenir magistrat financier. Malheureusement, je n’étais pas sélectionné pour ce poste après les épreuves d’admissibilité que j’ai pensé très bien concoctées – j’ai cru en moi, car j’ai très bien fait les choses qui correspondaient toutes aux révisions que j’ai faites. Je ne sais pas du tout comment les correcteurs évaluent les épreuves vu que c’étaient toutes sous forme de dissertations que je n’ai pas du tout eu du mal à formuler. Revenons-en à notre mouton égaré !) En plus, il me tarde d’être recrutée à un poste important comme ceci, en même temps que j’enseigne temporairement (pour le moment, en tant qu’enseignant.e vacataire) vu que notre ministère de tutelle (c’est le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique) ne me recrute toujours pas en tant qu’enseignant.e permanent.e pour un dossier déposé en mi-2018. Je sais d’ailleurs pour quelle raison. C’est la faute à la… corruption qui règne toujours en maître dans mon île. Eh oui ! Malheureusement, c’est encore la réalité dans mon pays, car si vous n’apportiez pas une enveloppe/une valise bien garnie, pour le cas comme ça, votre dossier administratif reste en stand-by durant 10, 20 ans… voire même plus (c’est ce qu’un responsable de la Commission de recrutement – baptisée neutre par ce ministère – corrompu m’a fait savoir au téléphone sans honte pour me racketter en fin novembre dernier. Je songe, en ce moment, de porter plainte contre ce Monsieur et la Commission en question au Bureau indépendant anti-corruption ou BIANCO Madagascar – le plus corrompu d’ailleurs). Malgré tout, je ne croise pas les doigts et cette situation ne me démotive pas à aller de l’avant et continuer d’enseigner (car, c’est ma vocation). Preuves ? A partir du mois d’avril prochain, je retournerai dans le sud, avec ma petite famille, pour donner de nouveau mes cours (cette fois-ci, pas seulement pour les L3 et M1, mais aussi pour les M2 qui s’ouvrent cette année avec un nouveau module que je dois assurer : Banque centrale et politique monétaire. C’est ma spécialité. Je sens que je vais bien me régaler). Donc, ça fait beaucoup de vas-et-viens, c’est pour cela que moi et mon chéri ❤ commencent déjà à penser au déménagement  à Tuléar (surtout que notre bout’d’chou ira à l’école pour la rentrée prochaine). Nous projetons même de visiter des maisons là-bas lors de ce prochain voyage pour une installation définitive (du moins jusqu’à la fin de la petite scolarité de notre garçon, car après, nous nous installerons en France – le pays natal de mon chéri ❤ Je vous tiendrai au courant de l’évolution de tous ces projets).

#Blog. J’ai ouvert mon Vide Dressing sur la page #BonnesAffaires !

Il a fallu attendre cinq ans après l’ouverture de mon premier vide dressing sur tictail.com (plateforme qui n’existe plus depuis 2017 après regroupement avec un autre site qui a amené à la suppression du videdressingfemmeetinfos.tictail.com, sans avertissement) pour que je puisse de nouveau r-ouvrir un directement sur la page #BonnesAffaires de mon blog. Le but est toujours le même qu’il y a cinq ans de cela : celui de consommer la mode autrement. En fait, c’est sur cette page que je mette en vente les vêtements, les chaussures et les accessoires que je ne porte plus, mais qui peuvent encore faire profiter à d’autres personnes (c’est un geste économique et écologique, car il évite le gaspillage). En outre, j’y mets encore d’autres bonnes affaires, comme des habits que notre bout’d’chou ne porte plus ou d’autres jouets… Pour le moment, les objets que je vende sur cette page sont destinés aux gens de mon île (j’espère que très prochainement, mon blog ne cessera de se développer et que je puisse réaliser mon rêve d’étendre ce concept à l’international – en transformant carrément cette page en site de vente en ligne. Mais, pour l’heure, je vais redescendre sur terre après ce petit voyage sur la lune 🙂 Je vous invite, tout de même, à y faire un saut. En fait, chaque produit mis en vente sur mon vide dressing a :

  • Son titre, parfois avec lien vers mon article de blog qui montre ce produit.
  • Son état, soit très bon soit bon ou encore moyen.
  • Son prix, en Ariary Malgache (qu’est notre monnaie nationale) et en Euros selon le taux de change du jour de rédaction de la fiche produit.
  • Sa description, un texte court qui décrit parfaitement le produit.
  • Son mode de commande/de paiement/d’envoi, qui renvoie un lien vers ma page Facebook.

C’est, en fait, le moyen le plus facile pour vendre à l’échelle nationale vu que nombreux sont les gens d’ici de tous âges présents sur ce réseau social. Ainsi, ils doivent me contacter de la sorte si un ou des objets en vente sur cette page les intéressent pour :

  • Passer commande en m’envoyant un MP.
  • Procéder au paiement (téléphonique pour le moment, via MVola).
  • Réceptionner l’article acheté après envoi.
Un petit aperçu de ma page Vide Dressing. Je vous invite à y faire un saut !

Même si les articles de mon vide dressing soient exposés sur une simple page de blog, et non pas sur une vraie espace e-commerce ; je suis plutôt contente du résultat, car j’ai pu me débrouiller pour lui donner un rendu digne d’un site de vente en ligne (j’ai même ma propre bannière Vide Dressing Femme & Infos sur la page latérale à droite). J’ai encore beaucoup d’autres objets en cours d’enregistrement sur cette page, mais comme je fais tout toute seule (de la photographie des produits passant par la rédaction des fiches produits jusqu’à leur mise en ligne, comme une pro 🙂 je prends le temps, car j’ai aussi d’autres chats à fouetter pour bien développer mon bébé blog. Je suis contente d’avoir réalisé ce projet même si le grand projet reste toujours en cours, celui de payer un nom de domaine pour Femme & Infos (qui deviendra carrément un magazine – c’est celui qui me parle le plus – très riche en thématiques, entre autres, #ModeBeautéLifestyle, #Blogging, #Famille, #Découvertes, #BonnesAffaires, #FoodPorn, #Doc. Eco). Mon souci reste toujours le même jusqu’à maintenant : « vais-je perdre ou pas mes contenus ? (des pages bien élaborées et des articles), mes images ? mes abonnés ? (je profite de cette occasion pour vous remercier mes chers abonnés, car vous êtes maintenant plus de 2 440 blogs WordPress à me suivre et un peu moins de 3 000 abonnés par mail. Un big merci ❤ C’est ce qui me retient toujours à le faire (alors, vous qui avez déjà franchi le pas, rassurez-moi là-dessus en partageant vos expériences : de migration de wordpress.com vers un hébergeur payant).

La bannière de mon Vide Dressing

Mots de la fin…

Cette nouvelle édition de mes toutes dernières nouvelles est encore très riche en content et elle est surtout d’actualité. En fait, dans la sous-rubrique :

  • Mode. Je vous ai donné des conseils pour bien mixer avec style les imprimés.
  • Beauté. Je vous ai parlé des produits L’Oréal Professionnel que j’utilise depuis des mois pour chouchouter mes cheveux balayés.
  • Famille. Je vous ai rapporté l’écho de notre petit séjour en famille à la plage Saint-Augustin Tuléar lors de notre dernier voyage.
  • Société. Je ne peux pas me taire face aux dégâts causés par le passage de trois cyclones successifs ravageant plusieurs régions de mon île (Ana, Batsiraï et Emnati) et face à la guerre en Ukraine en ce moment faute de l’invasion russe qui fait planer une guerre nucléaire voire même mondiale.
  • Profession. Je vous ai fait un petit bilan de ma situation professionnelle actuelle.
  • Blog. J’ai ouvert mon vide dressing sur la page #BonnesAffaires de mon blog.

Pour clore ce post, je vous souhaite une bonne journée internationale des femmes dont nous célébrons aujourd’hui le 08 mars.

Que pensez-vous de mes toutes dernières nouvelles, surtout de cette guerre en Ukraine ? (Le débat est ouvert !)

Bisous ❤

anita

83 commentaires sur « I wanna share mes toutes dernières nouvelles ! »

  1. Un billet qui fait le tour de pas mal de sujets ! Merci de partager avec nous ces tranches de vie.
    Moi qui me cantonne à mes jeans, le noir et le gris, tu me donnes envie d’oser les imprimés.
    Je suis désolée pour cette corruption qui entrave tes projets et croise les doigts pour la suite de ton entretien !
    Bon mois de mars 🙂

    Aimé par 3 personnes

    1. Oui, essaies les imprimés avec un mix de couleurs évidemment et tu verras que ça égaies la journée.
      Concernant la corruption qui sévit dans mon pays, c’est malheureusement la réalité et qui entrave pas mal de projets dans nos vies. C’est surtout depuis la hiérarchie supérieure de notre Etat qui la pratique, eux qui prétendent la lutter, par contre. C’est écœurant !
      Belle journée
      Bisous

      Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour ANITA
    Un billet qui fait le tour de beaucoup de choses .
    Tes photos sont jolies mais si je peux me permettre mets y un peu de sourire ca donnera de l’effet a tes belles photos!! Les produits l’Oréal j’adhère dans une gamme pour moi mais top!!
    J’espère que professionnellement tu vas avancer et vive la journée de la femme
    merci belle semaine bisous

    Cocopaillette

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup pour cette petite remarque (mon chéri ❤ de photographe aussi me le reproche souvent que je souris pas souvent en photos. Ce n'est pas que j'aime pas sourire en photos, preuves, il y a quand même pas mal de clichés où je souris dans ce billet et dans bien d'autres).
      Belle journée, bisous.

      Aimé par 1 personne

  3. la mythic oil est super pour les cheveux secs et la gamme expert de l’Oréal est vraiment efficace pour bien réparer les cheveux , très jolie jupe, cet imprimé est original, très bon mixte avec la chemise unie ! Chouettes photos de famille, vous avez du bien profiter, et bonne chance pour ton futur poste à Tuléar ! biz

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup pour ces compliments,
      Oui, c’est vrai qu’il grandit très très vite que je ne m’aperçois pas des fois, j’en profite au max comme ça passe tellement vite.
      Mon souhait aussi est pareil c’est de retrouver la paix très rapidement.
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 2 personnes

  4. Coucou, il s’en passe des choses dans ta vie dis-donc ! C’est chouette que vous ayez pu prendre des petites vacances comme ça avec ton bout de chou ! Je te souhaite que ton projet professionnel puisse s’accomplir, j’ai des amis qui vivent à Tananarive, ils m’ont parlé de la corruption, c’est vraiment dingue à notre époque ! Bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, ce petit séjour nous a fait du bien et surtout pour notre Boubou qui a découvert pour la première fois la mer.
      Merci pour ce souhait pour mon projet professionnel.
      Oui, c’est vraiment écœurant qu’à notre époque, nous vivons encore sous le joug de la corruption et nous subissons toutes les conséquences qui vont avec.
      Belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  5. Merci pour les nouvelles de ta famille et ton isle. Desolées pour la destruction et les vie perdus et les bois aussi. La guerre en Ukraine – this makes me very concerned too. Bonne chance pour tous – excuse my terrible French! Je voudrais essayer escriver quelques mots en j’ai un mot nouvel – chouchouter! Merci en Bonne chances.

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Maria,
      Ce n’est pas grave pour ton français mélangé avec l’anglais, au contraire, ça me fait grand plaisir d’échanger via le blogging avec des gens venant des quatre coins de la planète.
      Merci pour ton soutien sur mon projet professionnel et prions tous que la guerre en Ukraine cesse très rapidement.
      Belle journée
      Bisous

      Aimé par 2 personnes

  6. What a great post. I like your mix of prints. You look very elegant. And you have a beautiful little son. You must be very proud. Actually I always feel a little uncomfortable when I see children on social media. I’m sure you know why. Please don’t be angry that I say this. I just want to give children a voice, because they haven’t got the chance to decide about it.
    XOXO Reni

    Aimé par 2 personnes

    1. Thank you dear Reni for this remark. Oh no, I’m not offended ! On the contrary, you’re right. Yes, I didn’t ask his opinion to put his photos online, but I think my right is legitimate as his mother and I think that as he grows up, he will not reproach me for that, on the contrary, it’s a great way to keep memories of the stages of your life. But, too bad that other people dare to do bad things with it, and I thank you for warning me, I remain cautious all the same, don’t worry. Have a great day and thank you again, that’s nice of you. Kisses

      Aimé par 1 personne

  7. Coucou Anita,
    Un très joli look avec un mix d’imprimés très réussi !

    Je vois que ton petit garçon grandit vite et que tu passes d’agréables moments en famille ! Je te souhaite bonne chance pour ton nouveau job !

    Terrible et angoissant ce qui se passe en Ukraine, c’est toujours le peuple qui pâtit des décisions des gouvernants ! Après 2 années de Covid, c’est une guerre qui arrive aux portes de l’Europe ….

    Des bisous et bel après midi !

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Val,
      Merci pour ces compliments pour la tenue et pour mon petit Boubou, mais surtout pour ton soutien à ce projet professionnel.
      Tu as tout à fait raison Val, nous ne sommes pas encore sortis d’affaire avec le covid et voilà la guerre en Ukraine ne fait que rajouter des angoisses supplémentaires. Tout ce que j’espère c’est que la paix revienne rapidement.
      Belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  8. Coucou Anita,

    tout d’abord, le jaune te va super bien!
    vous êtes trop beaux sur les photos de tes vacances, cela va te faire de beaux souvenirs.
    C’est fou comme la corruption gangrène tout, s’immisce de partout..
    La guerre en Ukraine m’inquiète beaucoup.. Je pense souvent au nucléaire, à cette menace qui plane sur nous..
    Bisous!

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Julie,
      Je suis contente que cette idée de tenue t’as plu et ces photos de souvenir en famille.
      Oui, la corruption, c’est malheureusement la réalité dans notre pays et qui bloque tout.
      Tout comme toi, je suis très inquiète quant à cette guerre en Ukraine, mais espérons que la paix revienne très rapidement.
      Bisous

      Aimé par 2 personnes

  9. Hello Anita, j’ai prix le temps de lire ton très très long article en premier lieu tu sais parfaitement jouer les mix and match avec tes vêtements et il faut dire que ces couleurs subliment ta peau, je suis plus classique sans doute la météo plus triste ici, encore que vous ayez subi ces terribles cyclones. Je sens très bien que Tulear t’attend et que vous pourrez vous y installer avec plaisir ! Ton boubou est adorable et grandit… bientôt l’école ! La tragique guerre en Ukraine me bouleverse et on ne voit pas de fin ni de paix pour ce pauvre peuple, gros bisous Anita à bientôt

    Aimé par 2 personnes

  10. Hello miss ! Merci pour toutes ces news. Tu es très élégante et ton petit bout de chou trop mimi . J’ai déjà testé la mythic oil et elle sent divinement bon et laisse les cheveux tellement doux. Je croise fort les doigts pour ce job ! Et malheureusement c’est terrible cette actualité… on ne sait pas où ça va s’arrêter … je prie pour que la paix revienne et que nous ayons un peu de répit 🙏 gros bisous et belle fin de semaine

    Aimé par 2 personnes

  11. Love the photos! The bright yellow shirt against the patterned skirt compliment each other and give a striking look.
    We’ve been having storms here in Australia as well. Lots of flooding and people having to evacuate and leave their homes.
    Let’s hope and pray that the war between the Ukraine and Russia will be over soon.
    Thank you for another great post Anita. 🌹

    Aimé par 2 personnes

  12. A reblogué ceci sur Craig blogs at WordPresset a ajouté:
    “One cannot always tell what it is that keeps us shut in, confines us, seems to bury us, but still one feels certain barriers, certain gates, certain walls. is all this imagination, fantasy? ….”

    https://craigsquotes.wordpress.com/category/andre-agassi/

    Bonjour Anita
    Merci for the follow (+ like(s)
    Happy blogging/writing and all the best with your blog
    “early bird sleepy-head” craig

    https://craigsbooks.wordpress.com/2022/01/13/and-as-imagination-bodies-forth-the-forms-of-things-unknown-the-poets-pen/

    “It always seems impossible…
    until it gets done!”
    – Nelson Mandela

    You CAN…if you THINK you can
    “Put your fears behind you and your dreams in front of you…always.”
    Best wishes from the First City to see the light

    PPS
    Don’t worry about the world ending today
    it’s already tomorrow in scenic and tranquil ‘little’ New Zealand

    Aimé par 2 personnes

  13. Hello Anita,
    comment vas tu? C’est une bonne idée cette rubrique 🙂 ça nous permet de mieux de connaitre et de découvrir tes coups de coeur! D’ailleurs j’ai un vrai coup de coeur pour ta jupe! Elle est magnifique! Et ton fils est adorable! Ce séjour en famille avait l’air super bien et j’ai découvert le tropique du Capricorne et cette belle plage de St Augustin 🙂
    Bisous et bonne soirée
    Mimi

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Mimi
      Je vais bien et toi aussi j’espère. Je suis contente que ma jupe te plaît et merci pour ces compliments, ça fait chaud au ❤️. Merci d’avoir lu ce billet et je te souhaite une belle journée. Bisous.

      J’aime

  14. Il tuo abbinamento è perfetto, bisogna avere grande gusto e colpo d’occhio per poter mescolare diverse combinazioni di fantasie, oltre che di colore. Tu ci riesci perfettamente.
    bellissime le immagini della tua famiglia, il bimbo è stupendo e si vede che è gioioso. Segno di un ottima crescita psico/fisica.
    Grazie sempre per i tuoi consigli.
    Della guerra non posso che pensare tutto il male possibile. porta solo dolore e problematiche socio/economiche.

    Aimé par 2 personnes

Allez ! Ecrivez-moi ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s