Nos indispensables de voyage pour 3 jours à Fianarantsoa, Madagascar

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver pour vous parler de nos indispensables de voyage.


Je vous l’ai dit, y’a quelques jours, que moi et mon chéri ❤ sommes en train de préparer un voyage de 3 jours à Fianarantsoa – une ville des hautes terres de Madagascar (« Fianarantsoa » signifie « là où on apprend le bien ». Ce sera notre premier voyage à deux même si c’est encore un voyage à titre professionnel, car je vais déposer en main à l’université de là-bas mon dossier de demande d’enseigner). A quelques jours de la date de notre départ, je songe déjà à tous nos indispensables de voyage pour ne rien oublier à la dernière minute. Effectivement, pour un voyage de quelques jours réussi, je vous fait toute une liste de trucs à mettre dans votre valise que vous partiez en solo ou à deux (notre cas) ou en famille. On y go !

 

Que mettre dans notre valise pour un voyage de 3 jours sans prise de tête ?

Pour un voyage de quelques jours, inutile de faire toute une tonne. Le mieux c’est d’avoir l’esprit voyager léger en prenant toujours la précaution de rien oublier. Pensez à ranger votre valise au moins une semaine avant le voyage (comme cela, vous aurez le temps de ranger, ranger et réarranger votre bagage avant la date de départ). Pourquoi ne pensez-vous pas à dresser tout un checklist indispensables de voyage ? Pour ma part, la première chose à laquelle je me préoccupe c’est les vêtements et les accessoires essentiels ainsi que la trousse de beauté, c’est mon côté blogueuse mode qui me l’exige.

 

1. Vêtements essentiels

Choisir quels vêtements ranger dans ma valise n’est pas du tout chose facile. Heureusement qu’on ne passera que trois jours à Fianar au moins je n’aurai pas du mal à me limiter sur les fringues essentiels. Cette fois-ci, je ne vais pas empiler des vêtements au risque d’avoir des bagages beaucoup trop lourds (car pour moi et mon homme ❤ une valise suffira). Du coup, je ne vais sélectionner que les vêtements essentiels en tenant compte de la météo de là-bas (qui n’est pas loin du temps qui fait à Tananarive, le capitale) et des activités que nous comptons y faire.

En fait, pour le voyage aller, je prévois un body t-shirt et un short avec basket pour être à l’aise (ça dure, en effet, plus de 8 heures de voiture). Le premier jour pour déposer mon dossier à l’université, je mettrai un chemisier débardeur bleu fleuri avec pantalon tailleur et escarpins. Si jamais, nous serons encore obligés d’y retourner le deuxième jour, je troquerai le pantalon tailleur à un jeans destroy avec un top blanc débardeur et les mêmes escarpins bien sûr. Et pour le dernier jour, je mettrai un autre short pour le voyage retour avec un débardeur et des baskets.

Pour mon chéri, d’habitude, il est en chemisier (manche courte ou longue) et jeans (j’adore son style à la fois chic et décontracté). Du coup, pour lui, je dois prévoir deux ou trois chemisiers et pantalons, mais aussi deux t-shirt et un short.

Tous ces vêtements ? Je les enroule un à un et les place verticalement dans la valise. En optant pour cette méthode de plis, je suis sûre de gagner plus de place (une place de libre est toujours la bienvenue au cas où on fait des achats de vacances) même si les fringues risquent de froisser un peu. Inutile d’y glisser des serviettes de bain qui sont trop encombrants, car les hôtels en ont.

Jpeg

2. Accessoires nécessaires

Cette fois-ci, je vais être raisonnable avec les chaussures comme ce n’est que 3 jours. Je vais me fixer sur une paire de baskets (pour mon voyage aller-retour), une paire d’escarpins (pour les entretiens à l’Université de Fianarantsoa) et mes tongs bien sûr quand nous restons à l’hôtel.

Pour mon chéri ❤ je suis sûre qu’il ne va porter qu’une autre paire de chaussures à part celle qu’il mettra durant le voyage et aussi ses tongs.

Au moins, ça nous évitera de nous surcharger avec de nombreuses paires de chaussures. Du coup, je peux glisser dans notre valise un petit sac à main, ça suffit ! En fait, mon sac à dos, je l’utiliserai comme bagage à main dans lequel je peux insérer des objets de valeurs comme le PC, l’appareil photo, les téléphones et tablettes, la bouteille d’eau minérale, un petit pull pour le voyage comme il fait très frais le matin et le soir… Et, mon homme aussi a son sac s’il veut apporter ses petits effets personnels.

Pour bien ranger ces différents accessoires, j’emballe les chaussures paire par paire dans des sachets plastiques séparés. Je mettrai le sac à main dans un petit coin et le tour sera joué tout en oubliant pas le parapluie.

accéssoires nécessaires.jpg

3. Trousse de beauté toilette

Seulement le strict minimum ! C’est vraiment raisonnable pour moi vu qu’on ne part de la maison que pour quelques jours. Or, ce geste me permettra aussi de réduire les risques de retrouver un carnage de liquides gluants dans ma valise une fois arrivés à destination. Inutile de porter un shampoing ou après-shampoing ni du gel douche (d’ailleurs on en trouve dans les hôtels d’habitude).

En plus de nos brosses à dents, dentifrice, savon de toilette, peignes, rasoirs, coton-tige, déodorants, parfums, mouchoirs ; je dois encore glisser dans ma trousse mon démaquillant, ma crème hydratante, mon eau micellaire, ma glycérine, quelques pinceaux de maquillage, une petite palette, quelques crayons et RAL…

C’est tout ! Je pense avoir rien oublier ! N’est-ce pas chéri ❤ 

Jpeg

En outre, pour être sûr de garder la santé en voyage, vous ne devez pas oublier d’allouer une place pour votre trousse à pharmacie dans votre valise. En fait, il arrive des fois qu’on a du mal à trouver certains médicaments qu’on souhaite dans une ville ou un pays quelconque. Pour notre voyage de 3 jours à Fianarantsoa, j’ai pas trop cette crainte. Tout de même, il serait toujours vigilent de prévoir une petite liste :

4. Trousse à pharmacie

Le mieux c’est d’avoir quelques choses pouvant vous aider à vous soigner en cas de diarrhée, fièvre, mal de tête, douleur au ventre, plaie (un désinfectant). Pensez encore à glisser dans votre trousse de l’anti-moustique, un bandage, des pansements, une pince à épiler, un coupe ongle, du gel anti-bactérien…

Rassurez-vous, vous munir d’une trousse de secours pour le voyage ne signifie pas vous équiper pour les urgences, mais seulement prévoir le moindre des choses utiles en cas de besoin.

trousse à pharmacie pour le voyage.jpg

Comme je vous l’ai dit, je range tous nos objets de valeur dans nos bagages à main.

5. Objets de valeur

Moi, je porterai mon sac à dos noir pour ranger quelques objets de valeurs ainsi que mes effets personnels comme le micro avec son câble chargeur, la tablette, le téléphone avec leurs chargeurs respectifs (on s’en servira pour prendre des photos de souvenir de ce premier voyage et de cette manière, je pourrais vous montrer les endroits qu’on va visiter). Mais, ces appareils nous permettra aussi de lire nos courriels à temps, autrement dit de pouvoir communiquer durant le séjour. J’y glisserai aussi un pull ou un petit drap au cas où j’aurai froid durant le voyage. Pas question d’oublier d’y insérer une bouteille d’eau minérale et de coca (c’est ce que j’aime boire quand j’ai la nausée en route) et des petits trucs à grignoter (la gourmande, chut!) comme des biscuits, des snacks, chewing-gum…

Je pense que mon chéri ❤ fera aussi pareil dans son sac bandoulière gris qu’il se sert de bagage à main la dernière fois lorsqu’il a voyagé de France à Madagascar pour être avec moi.

Enfin, notre argent liquide et nos documents personnels (carte d’identité nationale pour moi et passeport pour mon chéri, mon diplôme original au cas où l’Université me le demande pour vérification, carte bleue…) se trouveront aussi dans nos bagages à main…

sacs de voyage.jpgdocuments de voyage.jpg

bagage à main.jpg

6. Petits gadgets

Nous n’allons pas dormir chez l’habitant, donc nous n’avons pas besoin d’apporter un petit cadeau. Mais, qui sait, si au retour, on aura des petits souvenirs de Fianarantsoa, un guide de voyage ou une carte de cette ville ?…

Au cas où nous prendrons le taxi-brousse, nous aurons besoin de cadenas pour notre valise (il m’est aussi arrivée auparavant de mettre une petite étiquette avec mon nom écrit dessus pour bien repérer ma valise et raison de plus pour ne pas voyager icognito)

En voyageant, je n’oublie pas non plus d’apporter un carnet de voyage et stylo, une lampe de poche, une paire d’écouteurs, un livre (maintenant, on a des livres au format électronique, ce qui allège davantage nos bagages)…

carnet de voyage.jpg

Avec cette petite liste, mon homme ne va pas me dire que « je veux emporter la maison » (c’est la fâcheuse habitude de la gente féminine en voyageant) comme ce ne sont que les stricts nécessaires.

 

D’autres préparatifs de voyage aussi importants qu’indispensables

A part ce check-list des indispensables de voyage de court séjour, d’autres préparatifs sont à prévoir avant même de penser au rangement de la valise. Ce sont, entre autres, le moyens de transport et la réservation d’hôtel.

 

7. Moyen de déplacement

A quelques jours de notre départ pour Fianarantsoa, nous hésitons encore entre un voyage en taxi-brousse et un voyage en voiture louée. A coup sûr, ni l’un ni l’autre ne va pas nous décevoir (auparavant, quand j’ai travaillé en tant qu’assistante de recherche de l’UNIGE à Madagascar, j’ai déjà expérimenté ces deux moyens de transports passant par Fianarantsoa pour aller vers Tuléar). Revenons-en à notre mouton égaré ! Ces deux moyens de déplacement permettent d’admirer les paysages de la Route Nationale N°7 (RN 7) qui mène vers le Sud de Madagascar surtout pour mon chéri ❤ qui va voyager pour la première fois vers la ville Betsileo. Déjà en sortant de la capitale, nous aurons droit à des maisons de terres cuites typiques des hautes terres centrales (je vous ferai de magnifiques photos). Au fur et à mesure où la voiture avance, on aura droit à des rizières en traversant la route sinueuse qui mène vers Antsirabe (à peu près 3 heures de voiture) – la ville la plus fraîche de l’île pouvant atteindre 0° en hiver. On longera encore la ville d’Ambositra avant de pouvoir regagner Fianarantsoa qui se situe à 1 106 m d’altitude.

Tout pour vous dire que quel que soit notre choix de moyen de déplacement : taxi-brousse (aventure assurée tout en évitant de rouler la nuit pour des raisons de sécurité) ou voiture de location, on aura droit à l’admiration de ses magnifiques paysages.

taxi brousse.jpg

 

8. Hôtel pour le séjour

Ça fait déjà quelques jours que mon homme ❤ a réservé en ligne, plus précisément sur Booking, notre hôtel. J’étais ravi de son choix : Rem Hotel. Cet établissement se trouve à Ambanimaso Croisement Anosy, Fianarantsoa, 301, Madagascar. Cet hôtel a eu pas mal d’avis positifs sur booking.com tout d’abord grâce à sa proximité de l’entrée de la ville. Ses chambres simples mais propres offrent une magnifique vue sur les rizières. Chaque chambre est dotée de télévision avec ou sans balcon/terrasse. Elle est encore dotée de salle de bain privative et douche. Nous aurons droit à une connexion wi-fi gratuite dans cet hôtel pas cher à Fianarantsoa. Le personnel de l’hôtel accueille chaleureusement ses invités tout en servant des recettes très agréables dans son restaurant. Le rapport qualité/prix est très bon. Enfin, nous aurons droit à un parking gratuit fermé en soirée et un petit déjeuner servi dans la chambre le matin.

Rem Hotel autorise les animaux domestiques. Pourtant, nous ne comptons pas emmener notre petite chienne Biscuit avec nous (elle ne va pas s’ennuyer durant trois jours, de toute façon, le gardien y passe tout le temps pour bien prendre soin d’elle).

Rem Hotel FianarantsoaRem Hotel Fianarantsoa 3Rem Hotel Fianarantsoa 4Rem Hotel Fianarantsoa 5Rem Hotel Fianarantsoa 8Rem Hotel Fianarantsoa 6Rem Hotel Fianarantsoa 9Rem Hotel Fianarantsoa 7Rem Hotel Fianarantsoa 2

 

Zoom sur Fianarantsoa, la ville de l’ethnie Betsileo

Comme vous le saviez déjà, Madagascar a 18 ethnies et le Betsileo occupant la ville de Fianarantsoa en fait partie. Située à 400 km de Tananarive, là où je vis actuellement, cette ville à 3 niveaux est dotée d’une grande richesse culturelle et est seule producteur de vin à Madagascar.

 

Fianar et sa grande richesse culturelle

Cette ville est bâtie en 1830 sur les hauteurs de la colline d’Ivoenana. C’est la ville de l’instruction et de l’éducation, car de nombreux intellectuels y vivent. En outre, la ville abrite de nombreuses écoles, librairies ainsi que des édifices religieuses. Fianar est aussi réputée par sa gastronomie. Avis aux plus gourmands !

Hotel de ville Fianarantsoa.jpg

 

Fianarantsoa : notre seul et unique producteur de vin

La ville de Betsileo abrite de nombreux vignobles, entre autres, Isandra et Ifamoriana. Cette région est célèbre pour la qualité de sa production viticole. Presque toutes les tables des restaurants vous proposent « Lazan’i Betsileo », « Château Verger » et « Coteaux d’Ambalavao » (mon chéri ❤ a pu goûter à ce vin depuis son arrivée). Au cours de votre séjour dans les terres Betsileo, vous pouvez visiter ces deux caves et goûter aux vins : blancs, rouges, rosés et gris.

lazan'i Betsileo.jpg

 

Une ville, trois niveaux

Une fois arrivée à Fianarantsoa, commencez votre visite par la « ville basse ». C’est un quartier populaire très animé riche en commerces. La « ville moyenne », quant à elle, est beaucoup plus moderne et bondée de bâtiments administratifs ainsi que des banques (je suis sûre que l’université s’y trouve alors). Enfin, la « ville haute » est le siège de tous les édifices religieux en tout genre pour ne citer que le célèbre cathédrale « Vatican du Fianarantsoa ».

fianarantsoa-guide.jpg

 

Beaucoup à visiter à Fianarantsoa

Après avoir fait le tour de la ville, il vous reste encore beaucoup d’endroits à visiter. Mettez-vous à bord d’une des 4 dernières Michelines dans le monde pour vous rendre à Sahambavy qui se trouve à 25 km de Fianarantsoa. C’est un voyage au cœur d’une culture de thé de 400 ha, le seul endroit où on produit le thé à Madagascar. Revenons-en à notre fameuse Micheline (cette espèce d’autocar sur rails construite par la société Michelin dans les années 30. Elle est dotée de 19 fauteuils en bambous. Son bar en bois et ses pneus en caoutchouc embrassent les rails) ! En fait, elle ne peut plus rouler que sur cette petite distance de 20 km (Fianarantsoa-Sahambavy) pour des raisons techniques. C’est une occasion à ne pas louper pour admirer le beau paysage en journée. La nuit ? Vous avez le choix de loger dans les bungalows du Lac Hôtel. De retour à Fianar le lendemain, vous pouvez encore prendre le train pour Manakara en compagnie de la ligne FCE (Fianarantsoa Côte-Est) pour continuer votre aventure vers la partie sud-est de l’île.

plantation de thé à Sahambavy.jpg

micheline madagascar 1micheline madagascartrain pour Manakaratrain pour manakara1

Figurez-vous qu’à 60 km seulement de Fianar, vous pouvez vous retrouver au Parc de Ranomafana ? Ce site est patrimoine mondial de l’UNESCO tout en abritant une forêt tropicale dense humide, de nombreuses piscines chaudes naturelles. Encore fallait-il souligner que le Parc est habité par de nombreuses espèces de faune et flore comme les lémuriens, les batraciens… mais aussi des plantes endémiques comme les orchidées… J’ai très envie d’y passer un moment après notre descente à Fianar.

parc ranomafana

parc ranomafana 1parc ranomafana 2parc ranomafana 3

 

Mots de la fin…

Voili voilou, pour un voyage de quelques jours, vous n’avez pas besoin d’emporter toute votre maison avec vous. Le mieux c’est de dresser tout un check-list figurant les vêtements essentiels, les accessoires nécessaires, la trousse de toilette, la trousse à pharmacie, les bagages à main contenant les documents importants, les petits gadgets… Vous devez connaître aussi quels sites intéressants à visiter au cas où vous avez encore le temps avant la fin de votre séjour.

Quels sont vos indispensables de voyage pour court séjour (votre dernière fois s’est passé où ) ?

Bisous ❤

anita

Publicités