Les 10 commandements d’un #référencement SEO réussi de vos contenus

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver sur ce post relatant lmes 10 commandements d’un #référencement SEO pour hausser votre visibilité.


Ça fait un peu longtemps que je n’ai pas nourri ma rubrique « Blogging entre filles », ce n’est jamais lié à une panne d’idée, mais faute de temps. Je veux marquer my come-back avec un article chaud qui vous dicte quelles règles à suivre pour booster la visibilité de votre site/blog. Vous n’êtes pas obligés de respecter smes 10 commandements pour un référencement SEO réussi, mais sachez que ça fera du bien à votre bébé blog (si, bien évidemment, vous teniez à ce qu’il grandisse).

 

A lire : Quel hébergeur choisir pour votre blog/site WordPress ? bien-choisir-un-hebergeur-pour-son-blog-wp

A lire : Comment booster le trafic de votre blog WordPress ? image-a-la-une

A lire : Comment préparer un parfait article pour votre blog ? bon article de blog

A lire : Pour que votre blog mode et beauté soit bien lue mode et beauté

A lire : Comment rédiger un bon article pour le web ? contenu de qualité

A lire : Comment bien écrire la page « à propos » de son blog ? à propos

 

Suivez mes 10 astuces pour un bon référencement naturel

Un blogueur qui dit qu’il écrit seulement pour son plaisir, mais pas pour attirer des lecteurs sur sa plateforme est un menteur. Oui, je répète menteur, car qui d’entre nous ne ressent-il pas un petit pincement au en naviguant sur son tableau de bord et paaaaf, constate : « tiens, tiens, aujourd’hui, ma visite augmente ! Houraaa ! » Bloguer n’a pas l’air passionnant que si les internautes lisent/commentent nos publications (je dis même : pas la peine de continuer si tel n’est pas le cas). Or, la blogosphère ne fait pas de miracle, du moins jusqu’à ce jour, mais bloguer nécessite travail et dévouement. Ces derniers doivent encore être couplés par une autre recette : le suivi des conseils avancés par les pros dans ce domaine. N’étant pas encore experte en la matière, j’apprends des choses en ligne toute seule en même temps que je blogue. Et, ça apporte des résultats positifs à ma plateforme qui me pousse toujours à aller fouiller et fouiner…

Pour être précise, les 10 commandements que je vais vous dicter par la suite, je les ai déjà testés et ça n’a fait qu’augmenter la visibilité de Femme et Infos. En fait, via ses astuces, je ne blogue plus les yeux bandés, mais j’essaye toujours d’optimiser mes articles (et donc mes contenus) pour améliorer le référencement naturel de mon blog même si la version de WordPress que j’utilise n’intègre pas le plugin SEO By Yoast dans le menu « Extensions » (à mes plus grands regrets). En fait, les sites et blogs WP que je gère au boulot sont dotés de ce plugin, donc ça ne me pose aucune difficulté à adapter mes billets conformément à ses règles pour que mes articles soient classés aux premières pages du moteur de recherche quand les internautes tapent mes mots-clés. Allons-y !

 

#1 : Le mot-clé principal, tu détermineras

La principale tactique pour être retrouvée sur le Net est de cibler des expressions clés permettant de vous attirer du trafic de qualité. Elles constituent vos mots-clés qui sont utiles dans votre processus de création de contenus. Vous devez effectuer une recherche en ligne (sur Google Keyword Planner, Keywordtool.io, semrush.com) pour trouver les mots-clés qui caractérisent la thématique dont vous traitez sur votre site/blog. Vous devez les insérez dans vos billets, pages, métas description et titres tout en évitant la sur-optimisation, car vous risquez d’être pénalisé par Google dans ce cas. Mettez-les en gras pour pouvoir les distinguer dans votre billet.

L’idée de ce premier commandement est quand vous écrivez un post, vous allez être amenés à marquer une expression principale. C’est le centre de votre sujet et quand les internautes tapent ce mot-clé sur le moteur de recherche, votre billet s’affichera. Votre mot-clé principal doit se décliner via plusieurs synonymes qui vont s’éparpiller le long du corps de votre texte pour optimiser le référencement de votre article.

 

commandement-n1-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#2 : Dans la #balise title, tu attireras l’attention

Un titre de post bien optimisé renvoie à un meilleur référencement de votre blog. En fait, Google accorde une importance grandissante à ce deuxième commandement tout en préférant voir votre mot-clé principal en début de titre ou au moins en troisième position c’est-à-dire le troisième mot de votre titre de billet (qui doit comporter entre 60 et 65 caractères espaces inclues). A vous de le composer au travers d’une phrase ou un groupe d’expression qui donne envie de cliquer aux internautes.

Pour tout vous dire, vous devez trouver un titre accrocheur qui séduit à coup sûr les internautes. C’est depuis la #balise title que les visiteurs se sentent attirés par vos contenus et donc votre site/blog. C’est pourquoi il s’avère important de bien soigner le titre pour promouvoir les « Call to Action ». En outre, si vous choisissez le bon mot-clé principal et le mettez bien à sa place, votre billet n’aura pas du mal à être repéré par les internautes lors de l’affichage des requêtes sur Google. Tâchez d’écrire un titre court et énumératif qui séduira à coup sûr les cybernautes.

 

commandement-n2-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#3 : La #balise meta description, tu soigneras

Même si la #balise meta description, ce petit contenu (pas plus de 160 caractères espaces inclues) n’a aucune incidence sur le bon positionnement de votre contenu, vous avez intérêt à la rendre plus sexy. Ben oui, car c’est ce texte qui s’affiche dans les résultats du moteur de recherche, plus exactement en bas du titre de votre article. L’internaute lit d’abord le titre, il est séduit. Il continue de lire votre méta description, il est beaucoup plus séduit. Il clique, ensuite, sur le lien hypertexte du résultat de recherche de Google et il a accès sur votre plateforme.

Chacun de vos billets doit inclure cette petite description en guise de brève explication de votre article pouvant inciter au clic. En fait, ces petits textes des moteurs de recherche sont très lus par les surfeurs. Alors qu’attendez-vous pour les draguer dès le premier coup d’œil via cette balise afin de les attirer vers votre site/blog ? Personnellement, moi j’ai ma signature personnelle quand j’écris les métas descriptions de mes articles (je ne me soumets pas aux « normes », mais je me distingue des autres avec toujours la même expression au début : « Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver………. » puis j’annonce le sujet en n’oubliant pas d’inclure le mot-clé principal).

 

commandement-n3-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#4 : Dans le chapeau, tu feras le tour du sujet

Ce commandement n°4 est une étape primordiale de l’écriture d’un billet bien que la plupart des blogueurs n’y accordent pas trop d’importance. C’est autant pour vous dire que le chapeau sert d’accroche pour votre article (vous savez bien ce qui arrive à une chose si elle n’est pas bien accrochée ? Eh ben, elle tombe et se casse). C’est une espèce d’introduction à votre post. Un chapeau bien rédigé attire les internautes à achever sa lecture jusqu’au bout (même si votre billet est vachement long). Vous avez intérêt à bien soigner ce paragraphe court qui suit directement la balise title, car il est le plus lu par les internautes. D’ailleurs, c’est la bonne façon d’écrire des #textes optimisés pour Google.

Autrement dit, c’est la porte d’entrée de votre texte qui se présente en 2 à 3 phrases de 50 mots à peu près (franchement j’ai du mal à respecter cette longueur). C’est là que vous décrivez d’une manière générale votre contenu afin d’inciter les visiteurs à rentrer dans le vif du sujet. Donc, arrêtez de vous précipiter, prenez votre temps quand vous rédiger votre chapeau pour que tout monde dise : « chapeau ! » en le lisant. Pour ma part, 50% du temps de ma rédaction est consacré à ces quelques lignes tout en essayant de me poser les bonnes questions, d’adopter un style direct, d’y insérer mon mot-clé principal pour que vous puissiez avoir une idée claire du contenu de mon billet.

 

commandement-n4-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#5 : Les #balises heading H1… H6, tu rédigeras bien

Après le mot-clé principal, le titre, la méta description et le chapeau, c’est sur les titres de vos paragraphes ou les balises de titre H1 à H6 que doivent se poser vos prochains soucis. En fait, c’est via ces titres que vous structuriez l’information dans le corps de votre article (suivant la « règle d’entonnoir renversé » : partant des informations plus importantes ^^^^ H1^^^ aux informations moins importantes ^^^^ H6 ^^^^). Des balises H1 à H6 bien structurés vous feront gagner pas seulement en lisibilité de votre article, mais aussi, et surtout en référencement naturel. Ces 6 niveaux de titres du code HTML sont similaires aux : Titre 1, Titre 2, Titre 3… du dashboard de votre site/blog WP ou du page Word… Ils servent ainsi pour le découpage en sous-partie de votre billet afin de bien hiérarchiser vos idées c’est-à-dire votre texte surtout pour les textes longs (comme le cas de ce billet d’ailleurs – au lieu de présenter un texte en bloc qui ne donne pas envie de s’y attarder trop longtemps).

C’est au long de ces structures que vous pouvez éparpiller le plus naturellement possible les synonymes de votre mot-clé principal (la sur-optimisation est à éviter à tout prix). C’est surtout l’utilisation des H1 qui ont un fort impact sur le SEO de votre article (même si sur ce post, j’utilise les balises H1 et H2 c’est-à-dire sous-titre (H1) et sous sous-titre (H2)).

 

commandement-n5-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#6 : Des liens entrants et sortants, tu insèreras

Insérer des liens entrants et sortants est une chose, mais assurer leur qualité en est une autre. En fait, le bon respect de ce sixième commandement assure un trafic qualifié à long terme pour tous vos billets (votre site/blog). La principale règle du jeu c’est que vous devez acquérir et créer vos liens. Les liens entrants ou backlinks sont les liens reçus par votre plateforme en provenance d’une ou plusieurs autres plateformes. C’est incontournable pour l’optimisation de votre référencement, car ils amènent les visiteurs sur les sites pointés affichant une information complémentaire sur le sujet traité. Pour pouvoir monter en haut du classement des moteurs de recherche, vous devez recevoir des liens provenant des sites de qualité (comme Amazon, Wikipédia et tant d’autres…) Au cas où vous ne recevez pas des liens de qualité des sites d’envergure, vous pouvez créer vous-même vos liens entrants (et c’est que je fais toujours dans mes articles sauf que s’il y a un partenariat, j’insère les liens obtenus de la part de mes partenaires). Vous ne devez pas seulement oublier de les pointer vers des pages internes de votre site/blog ou autres billets qui s’avèrent très importants. Vos liens doivent ainsi être bien ancrés et vous ne devez utiliser n’importe quelle ancre, mais placer votre mot-clé principal ou son synonyme dans vos ancres de liens.

En ce qui concerne les liens sortants, vous n’avez pas intérêt à insérer beaucoup de liens qui pointent vers d’autres sites au risque de partager la puissance ou la popularité de votre billet. Sinon, ils doivent être de qualité, mais non pas artificiels ou trompeurs pour ne pas être pénalisé par Google.

 

commandement-n6-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#7 : Dans la conclusion, tu synthétiseras tout

Tout est OK si vous arrivez à respecter ses 7 premiers commandements. Or, comment donner aux lecteurs l’envie de continuer jusqu’au bout leur lecture ? En fait, il ne suffit pas de les séduire seulement via votre balise title, de les donner envie d’entrer aux paragraphes après avoir lu l’introduction, il fallait plus. Celui de savoir bien rédiger la conclusion, car celle-ci résume le message que vous voulez passer, encourage les internautes à l’action, leur pousse à partager votre billet (reblog this), leur informe sur vos prochaines publications, fait la promotion de vos produits ou services et leur pose une question incitative.

Une fin puissante de votre billet met en exergue tout son contenu depuis le titre jusqu’aux différents paragraphes. Bref, la conclusion de votre article doit dire aux lecteurs ce qu’ils doivent faire après la lecture et évidemment lui donner envie de revenir sur votre plateforme. Vous devez soigner votre conclusion pour booster la visibilité de vos contenus. Autrement dit, concluez avec style votre billet. N’oubliez pas de mettre en exergue la question incitative en bas de la conclusion comme le recommande l’astuce suivante :

 

commandement-n7-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#8 : Via les questions finales, tu éveilleras la discussion

Un blogueur qui arrive à susciter les opinions des lecteurs après la publication d’un post peut se féliciter lui-même, car il a pu rédiger un article de blog techniquement efficace. En fait, il s’avère important de poser une ou des questions incitatives qui suivent la conclusion de votre article. C’est un outil très important pour lancer l’appel à l’action. Et donc, essayez de bien jouer les mots pour que vos lecteurs postent des commentaires après avoir lu votre post. Par souci de bon référencement, vous pouvez encore marquer via cette question votre mot-clé principal même si ce n’est pas obligatoire.

 

commandement-n8-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#9 : Les images, tu feras parler

Cet avant-dernier commandement est encore très important pour le SEO, car la balise alt et le poids de vos images contribuent à bien référencer vos billets. Par définition, la balise alt est un mot-clé ou une expression associée à une image. Au cas où le navigateur a du mal à afficher l’image en question en vous naviguant sur le site/blog, le mot-clé placé dans cette balise le remplacera. Vous devez soigner ces mots-clés qui peuvent être lus par le moteur de Google image pour assurer le référencement naturel de votre article.

En outre, pour un SEO images réussi, vous devez insérer une légende dans votre image dont les termes utilisés doivent être différents de ceux de la balise alt (essayez tout simplement de les faire parler). Vous devez utiliser un ton naturel et y insérer le mot-clé principal. Ne délaissez pas non plus le fait de ne choisir que les bons noms de fichier pour vos images.

Vous devez vous soucier de leur poids, car ceci optimise la vitesse de chargement. Or, une bonne compression des images est nécessaire pour assurer leur qualité. Google tient compte des formats suivants : GIF, JPEG, PNG, WebP et SVG. Sachez tout simplement que l’utilisation des images de grande taille de plus de 500 x 500 pixels aide à mieux positionner votre billet (au lieu de petite taille : 150 x 150 ou taille moyenne : entre 150 x 150 et 500 x 500).

 

commandement-n9-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

#10 : Le permalien, tu rendras plus charmant

Le permalien, cette URL courte, doit être descriptif et contenir votre mot-clé principal ou un de ses synonymes. C’est un point complexe dans l’optimisation de votre post (car la plupart des pros affirment que si on le modifie de son format original, ça changera le positionnement de vos billets ???). Tout de même, pour vous faciliter la vie, avant de publier votre post, tâchez de terminer votre URL par le contenu de la balise H1 (pour le cas de ce billet : c’est ^^^ 10 commandements^^^), d’indiquer le mot-clé le plus important (dans le cas traité : c’est ^^^ référencement SEO ^^^^), de les séparer par des tirets sur 6 (), d’indiquer la date de publication (pour notre cas : c’est ^^^^ 2017/02/17 ^^^^)…

L’URL naturelle de ce billet est : https://femmeetinfos.wordpress.com/2017/02/17/les-10-commandements-d-un-référencement-SEO-réussi-pour-vos-contenus/, mais avant publication, je l’ai changé en : https://femmeetinfos.wordpress.com/2017/02/17/référencement-SEO-en-10-commandements/ en tenant bien compte de ses règles. Ce sera cette adresse qui s’affiche dans la barre de recherche quand vous cliquez sur ce post en naviguant sur mon blog.

 

commandement-n10-dun-referencement-seo-reussi

credit photo Femme et Infos sur Scribus

 

Mots de la fin…

Ces 10 commandements vont vous aider à améliorer le référencement naturel de votre blog sans passer par l’aide d’un pro. Non seulement vous devez soigner votre balise title, le chapeau de votre article et ses différents balises heading, mais encore fallait-il que vous appeliez les lecteurs à l’action. Pour cela, vous ne devez pas oublier d’insérer en fin de post une ou des questions incitatives.

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

Suivre ces 10 commandements d’un #référencement SEO réussi vous tente-t-il pour voir grandir votre bébé blog ? Allez ! Partagez-moi aussi vos expériences.

 

Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos