Ma petite tenue du dimanche #6 : Je me la joue business woman !

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver pour vous montrer ce que ça donne quand je me la joue business woman.


J’enchaîne encore ma publi’ avec un autre petit look du dimanche pour bien commencer la semaine même si dans mon agenda j’ai pas mal de billets en cours de rédaction (comme la décoration florale d’automne ^^^ à la demande du Blog Critique Littéraire ^^^^, les réponses à la question « comment bien préparer votre voyage à Madagascar ? », la migration du blog WordPress.com ver un hébergeur OVH, les tendances pour la rentrée, un DIY jeans brodés…) En fait, j’ai encore des tas de trucs à finaliser au boulot avant de pouvoir partir en congé (je vous annoncerai mon départ, car je ne compte pas partir sans vous avertir). Revenons-en à notre mouton ! Ce dimanche-là, j’ai tout simplement eu envie d’opter pour un look business woman (car c’est ce qui me caractérise le plus, mais que pensez-vous ?)

 

Un vrai casse-tête stylistique afin de réussir le business woman look !

Vous le savez déjà au moment où j’ai parlé de look working girl que je suis ce genre de fille qui aime préserver ma crédibilité et a toujours besoin d’affirmer ma singularité au bureau. Rien d’étonnant si presque tous les lundis et vendredis, je me comporte comme un vrai business woman. Ce dimanche-là, après l’église (à la messe, j’ai été en mode « petite fille sage » avec ma robe tailleur aux plis creux et à cols Claudine tricolore : bleu, blanc, rose. Je vous la montrerai plus tard), je n’ai plus voulu attendre que lundi arrive pour pouvoir enfiler mon costume tailleur à pantalon cigarette couleur bleue.

J’aime m’adhérer au look business woman vu qu’il évolue suivant le rythme des codes vestimentaires et la liberté de style. Je me sens beaucoup plus libre de choisir et porter le vêtement de travail que je juge approprié pour moi tout en tâchant seulement de bien réveiller le business-appeal qui dort en moi. Tout de même, la boîte où je travaille n’est pas du genre à nous interdire de ne pas porter une chemise qui serre la poitrine, un soutien-gorge de couleur sous une chemise transparente, une cravate ^^^ à l’image d’une hôtesse de l’air (ha ha ha) ^^^, une jupe trop fendue ou un vernis à ongles trop flashy et j’en passe… Ouf ! Heureusement, car sinon je n’y resterais pas une seconde de plus. Que ces règles et bien d’autres soient trop ou peu légères, moi j’aime me la jouer business woman sans en faire trop pour ne pas tomber dans la vulgarité ou dans le ridicule. Preuves ?

  • Je l’admets, je n’ai plus 22 ans ! Plus la peine pour moi de m’habiller Zara qui n’affiche (pour la plupart du temps) que des habits minuscules et trop courts, oh que non ! Moi, j’aime opter, surtout au travail, pour des vêtements plus sérieux sans toutefois arborer un look old school.
  • J’aime plutôt m’investir dans des robes plus classiques, car je trouve que ça en vaut la peine si ce n’est pas dans des costumes comme ce que je porte ici. En fait, je trouve que le fait de bien m’habiller me donne confiance en moi. Et puis, les jugements à l’endroit des tenues de travail ne manquent pas dans un environnement professionnel. Alors j’y prête très attention.
  • Encore fallait-il souligner que même si je suis fofolle de décolleté, je préfère n’afficher que des décolletés discrets au bureau pour ne pas révéler au grand jour ma poitrine (même si la mienne est menue). Dans le monde professionnel, je prise ainsi les cols en V avec un léger décolleté pour éviter les regards masculins durant les réunions ou les déjeuners à la cantine, car ceux-ci pourraient me mettre mal à l’aise.
  • Vous le savez aussi dans presque tous mes looks que je suis ultra fan de chaussures hauts talons (et pas n’importe lesquelles, mais essentiellement des escarpins). J’aime à les porter non seulement à l’église, à la cérémonie… mais aussi et surtout au tof. Tout de même, j’évite les très hauts talons genre 15 cm au bureau bien que je suis convaincue que « plus c’est haut, mieux c’est». Je sélectionne ainsi la longueur moyenne quitte à me donner de la gravité ainsi qu’une meilleure posture.
  • Enfin, j’aime me mettre en jupe des fois, mais avec une longueur décente. Pas la peine pour moi de montrer mes jambes. En outre, c’est aussi pour éviter de passer tout mon temps à la tirer vers le bas, c’est pas du tout glamour ça et puis c’est très gênant.

C’est durant toute la période de l’année que j’aime à rester la plus élégante possible au bureau. J’essaie toujours d’allier élégance, fraîcheur et confort en allant au travail (tout en portant aussi des tenues décontractées des fois). Bref, en adoptant le look de business woman, j’essaie de cultiver une image pour qu’on ne me juge pas négligée ou paresseuse via ma tenue. Ensuite, je ne prise que les vêtements qui correspondent le mieux à ma carrière, même si je ne suis pas dans le domaine de la finance qui demande un dress code plus strict. Des fois, j’adopte les styles en accord avec l’esprit de la société où je travaille. Puis, il m’arrive encore de choisir des pièces pouvant booster ma confiance comme un blazer de couleur fluo pour donner du pep’s à un vêtement chic de couleur plus sombre… Heureusement que la période où le port obligatoire d’un uniforme et des collants est dépassé, car aujourd’hui les tenues peu flatteuses sont autorisées dans le monde professionnel tout en évitant autant que se peut de ne pas trop se montrer. Or, rien de tel que les pièces sur-mesure et/ou bien coupées pour se démarquer dans ce monde-là. Enfin, il m’arrive de temps à autre d’ajouter une touche masculine dans mon look de business woman tout en adoptant le look boyfriend proprement dit ou prisant certaines pièces masculines comme le jeans boyfriend, les derbies (ce dernier manque grave dans mon dressing)…

 

Ce n’est pas seulement au tof que je me la joue business woman ()

() Mais même dans un petit shooting du dimanche comme celui-là. J’ai encore hésité entre ce costume ou un autre de couleur rose avec jupe crayon (je vous le montrerai dans un prochain petit look de dimanche). Mais, finalement, c’est ce costume tailleur à pantalon cigarette l’élu du jour. J’ai juste glissé un haut à manches ¾ élastiquées, mis des escarpins cloutés en daim couleur gris et porté un sac trapèze couleur noire. J’ai vraiment voulu jouer avec les couleurs tout en ne prisant que le bleu (dans toutes ses nuances), le gris et le noir. En fait, les couleurs portées dans mon look de business woman peuvent en dire beaucoup sur moi. Avec la petite touche de couleur noire dans mon top, j’ai voulu être perçue comme une figure d’autorité comme ledit coloris associe pouvoir, intelligence et domination. Pour ce qui est de mon choix de bleu, elle renvoie à la sécurité, au confort et à la tendresse. Savez-vous quoi ? C’est la couleur par excellence des tenues de personnalités politiques. Enfin, les petites touches de gris montrent que je joue la neutralité et cette couleur a su booster l’élégance de ma tenue, mais évoque aussi une douceur, une autonomie…

Pour terminer, parlons de beauté. Aucune girl voulant jouer au business woman ne doit jamais sous-estimer ce point. Depuis la tête, j’ai pris la précaution de bien entretenir mes cheveux pour que vous n’ayez aucun sentiment de négligence. Pour ce qui est du make-up, j’ai joué au strict minimum allant d’une poudre sans épaisseur jusqu’à un rouge à lèvres couleur marron (pour redonner de l’énergie à mon visage maquillé presque naturellement) passant par la mise en valeur de mes yeux…

 

 

Mots de la fin…

En look business woman, il fallait faire très attention tout en ne choisissant que le genre d’outfit qui suit le dress code. Les couleurs sont à ne pas sous-estimer non plus tout comme les accessoires qui accompagnent la tenue. Enfin, misez sur des pièces qui ne rendent ni vulgaire ni… old woman.

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

 

 

Etes-vous d’accord avec mon business woman look ?

 

 

 


Un article d’Anita

Après avoir goûté au so yummy saveur de la rédaction journalistique en 2008, je ne pouvais plus vivre sans écrire. Depuis, la rédaction est devenue une véritable passion pour moi en devenant freelanceuse en 2013 (rédigeant en même temps ma thèse de Doctorat de plus de 500 pages) et rédactrice en local depuis 2014. J’ai ouvert mon propre blog en novembre 2015 pour vous parler de mode et beauté, lifestyle… Vous pouvez me contacter sur hasimbolanita@gmail.com ou visiter mon « à propos »  pour plus de renseignements ! Bonne visite ! Voir tous mes articles…


 

 

Publicités