Cinq façons de gâter votre petite maman pour la Fête des Mères

Coucou les filles, je suis très heureuse de vous retrouver sur ce nouveau post vous montrant comment gâter votre petite maman pour la fête des mères.


Il ne reste plus que moins de deux semaines et la Fête des Mères arrive. Je suis sûr que trouver une réponse à la question « quel cadeau offrir à maman ? » occupe votre esprit en ce moment (tout comme moi d’ailleurs), car c’est une jolie occasion dans l’année pour gâter un peu plus maman. L’essentiel c’est de lui faire vraiment plaisir, tout simplement.

 

A lire aussi :

 5 idées cadeaux pour la fête des mères

 

Maman mérite bien ce jour spécial pour tous ses sacrifices, conseils et encouragements de tous les jours. Même si elle répond « je veux un enfant sage et bien portant » comme réponse à notre question « Maman tu veux quoi à l’occasion de ta fête ? », nous devons la gâter coûte que coûte. J’hésite entre 5 petites attentions, heureusement j’ai encore quelques jours pour me décider entre :

 

1.Préparer une bonne surprise pour maman

En voyant le mot surprise, c’est le cadeau fête des mères qui vient tout de suite dans votre esprit. La bonne nouvelle ? Vous n’avez pas tort. Les idées cadeaux pour maman sont des milliers et des milliers sur la toile et je ne pense pas que vous allez rencontrer une panne. Les vêtements, chaussures, sacs à main, make-up, fleurs, bijoux, articles de décoration, ustensiles de cuisine, trucs gourmands (comme le gâteau, le chocolat…), DIY fête des mères, joli bouquet de fleurs… bla bla bla… font toujours plaisir à toutes les mamans.

(J’hésite encore si je vais me servir de cette idée cadeau cette année. En fait, l’année dernière, je lui ai offert une belle paire de chaussures et des petits trucs pour femme pendant que ma petite sœur lui a donné quelques articles pour la cuisine et la grande sœur un collier. Je dois songer à autre chose pour la Fête des Mères 2017. Donc, je vais rayer ces idées de ma liste. Mais, elles peuvent vous en servir pour cette occasion, je suis sûre).

 

En outre, nous pouvons faire sursauter maman de son lit en lui récitant un joli poème le matin. Oui, je sais que nous célébrons nos mamans tous les jours de l’année avec des chansons, comptines et poésies de tout genre tout en douceur chaque fois que l’occasion se présente pour lui dire à quel point on l’aime. Or, réciter un, à son réveil du 28 mai 2017 prochain, lui fera plaisir à coup sûr. Au cas où vous n’êtes pas genre poétique (comme moi d’ailleurs ha ha), vous n’avez qu’à recopier le poème pour maman qui suit, l’imprimer et l’apprendre par cœur avant le grand jour pour que la magie opère.

 

© credit photo Momes

 

Quelle meilleure façon de célébrer votre maman que de lui préparer de bons plats à l’occasion de la fête des mères ? Ce jour spécial est une occasion pour les enfants et papa de se mettre aux fourneaux pour concocter les plats qui font saliver maman (j’ai déjà ma petite idée derrière la tête. En fait, j’aimerais lui préparer des pâtes ou une salade de légumes à la mayonnaise en guise d’entrée, le plat serait du porc mélangé avec du poulet ou des feuilles de manioc broyées et du porc ^^^ avec du riz ^^^ et le dessert serait un gâteau au chocolat).

C’est un bon moment qui fera réunir toute la famille autour d’une table tout en raffolant une verrine de saumon et mascarpone comme entrée, du tartare de bœuf accompagné de pommes frites comme plat ^^^ avec du vin rouge ^^^ et du tiramisu de printemps aux fraises en guise de dessert.

 

 

2. Organiser une petite sortie en famille avec maman

Cette petite attention c’est pour faire sortir maman du sempiternel bouquet de fleurs ou du cadeau bien emballé. Il ne s’agit pas seulement d’accorder un bon moment mère-fille dans un restaurant de votre ville. En effet, vous devez emmener papa avec vous, mais aussi vos frères, ça fera plaisir aux garçons. Partager un moment parents-enfants fera le bonheur de toutes les mamans à l’occasion de leur fête. Pour que vous réussissiez votre coup, sachez créer de l’émotion tout en choisissant le restaurant, le bar ou la confiserie qui lui plaît.

(Cette année, j’hésite encore si je dois me pencher absolument à cette idée cadeau pour ma maman. En fait, ça fait un bail que je veux faire tester un joli restaurant de la capitale à ma famille : le Café de la Gare. Or, l’occasion ne s’est jamais présentée jusqu’aujourd’hui. Je me suis dit « le 28 mai prochain sera une bonne occasion pour déjeuner en famille au #CaféDeLaGare ». Je l’ai découvert en 2014 avec l’équipe de recherche de l’UNIGE. C’est un havre de paix installé dans l’ancienne gare de Tananarive ^^^^ la capitale de mon île  ^^^^ à Soarano. On a eu l’embarras de choix devant se décider où allons-nous nous installer pour le déjeuner à ce moment-là. Partagé entre un cadre spacieux, un grand et joli jardin, une terrasse ombragée et verdoyante… je me souviens que finalement, toute l’équipe s’est installée au jardin (…) Ça me donne trop envie d’emmener ma petite maman là-bas pour découvrir l’ambiance conviviale qu’il offre avec une cuisine variée depuis son ouverture en 2010).

 

Bienvenue au #CaféDeLaGare à Soarana Antananarivo Madagascar

Une ambiance conviviale règne au café de la Gare Soarano Madagascar

 

Le but de cette deuxième façon de gâter maman c’est de passer une journée cool en famille. En fait, la plupart des restaurants dans le monde proposent à l’occasion de la fête des mères un menu spécial maman. (Ce qui me ravit le plus pour cette idée de passer la fête des mères au Café de la Gare à Soarano c’est qu’il a aussi une boutique. Maman peut profiter de cette journée pour faire un lèche-vitrine. Espérons seulement que la boutique ouvrira sa porte, ce dont je doute fort, car ce sera un… dimanche. Mince alors !)

 

3. Improviser un shooting photo mère-fille

Cette fois-ci, les garçons ne sont pas les bienvenus (c’est ainsi, mais je ne suis pas méchante lol). Un shooting photo avec maman est une idée originale pour célébrer la fête des mères. Quoi de plus formidable que de se retrouver entre filles seulement ? Immortalisez ce jour spécial en vous vous lâchant sous les flashs les filles. Une ambiance fun et glamour doit régner durant un tel moment. Une séance photo mère et fille réussie c’est un shooting mélangeant diverses poses en duo (si je choisirais cette idée cadeau, maman pourrait bien s’amuser en faisant des duos avec nous, ses 3 filles), ensemble (ce sera des poses entre toutes les 4 ensemble), en noir et blanc (vraiment original)… Le mieux c’est de prévenir plus d’une tenue lors du shooting et bien vous maquiller. En fait, votre make-up et le ventilateur du studio feront de vous les plus belles filles du moment, car votre photographe pro saura vous guider du début jusqu’à la fin de la séance. Riez pendant toute la séance, non seulement ça fait du bien, car c’est la fête.

 

Shooting mère-filles, une idée cadeau fête des mères originale

© Photo Events Alsace

 

4. Accorder à maman un repos de 24 heures (pourquoi pas plus ?)

Même si maman va sursauter de son lit après que vous lui récitez un poème d’amour le matin du 28 mai, dites à elle de continuer de se reposer après ce petit moment romantique. Tant mieux si elle arrive à rendormir, car ce n’est pas tous les jours qu’elle peut faire la grasse matinée. Pendant tout ce temps, tout le monde doit se mettre à balayer toute la maison, car maman est en repos. Voir toutes les chambres propres et bien rangées lui fera plus plaisir et lui mettra de bonne humeur toute la journée. Vous devez quand même la surveiller de temps en temps au cas où elle se réveille pour lui servir son « petit déjeuner de reine » au lit. Elle a encore le choix de continuer de se reposer après qu’elle ait tout mangé ou de se lever à condition qu’elle ne fasse rien. Elle n’a qu’à prendre une bonne douche, se faire belle, bien s’habiller… si tel est le cas.

Une fois la maison bien entretenue, vous devez passer à la cuisine afin de concocter un repas festif pour maman si vous ne prévoyez pas de manger au restaurant en famille.

Après le repas, maman peut encore choisir de faire la sieste ou se détendre au séjour avec tout le monde. Sinon, emmener maman au spa pour qu’elle puisse bien se détente, faire disparaître son stress… s’avère une bonne idée. Le soir, maman ne doit pas préparer le dîner, car c’est encore à vous de le faire. Maman mérite d’être traitée comme LA reine… Élisabeth II durant ce jour.

 

Détente à un spa : joli cadeau fête des mères

© credit photo Le Château de Brélidy

 

5. Remémorer tous les bons moments passés en compagnie de maman

Rien ne me fait autant plaisir que de passer de bons moments avec ma maman non seulement à l’occasion de la fête des mères, mais à n’importe quel moment et quelle occasion. C’était comme ça depuis toujours. En fait, ma maman à moi est la plus gentille de toutes, la plus tendre, elle est super battante et courageuse. En sa compagnie, je ne m’ennuie jamais. Quand je suis embêtée ou triste, c’est elle ma solution. Tous ses bons moments passés en sa compagnie depuis étant toute petite jusqu’à aujourd’hui resteront à jamais gravés dans mon mémoire, car rien de merveilleux sur terre. Ce que j’aime le plus durant ces moments c’est de pouvoir papoter avec elle comme de bonnes amies, rigoler ensemble, se dire des mots gentils, se faire des câlins, tellement je l’aime ma maman et je ne me lasse jamais de lui dire ça via des mots ou de simples gestes.

Maman se souvient toujours de ses petites bêtises que j’ai fait depuis toute petite jusqu’à devenir grande qu’elle les remémore dès que l’occasion se présente. La plupart de ses petites folies que sa cadette (en fait, je suis la deuxième sur ses 4 enfants ^^^ j’ai une grande sœur, une petite et un frère ^^^ le tout dernier) j’ai commis font beaucoup rire tout le monde.

Elle n’oublie jamais de nous raconter que quand j’étais en classe de 12e (j’ai eu trois ans à cette époque) dans un collège catholique de notre quartier, c’était toujours elle qui m’accompagne à l’école avec ma grande sœur bien évidemment. Elle ne lui avait jamais causé aucun « problème ».

Par contre, moi, je pleure toujours en ne voulant que deux choses : soit (1) je rentre tout de suite à la maison avec elle soit (2) je vais en classe à condition qu’elle reste assise au fond pour m’attendre jusqu’à la fin.  

Un mois écoulait, deux, trois mois… je pleurais toujours (c’est ce qu’elle raconte, car je ne me souviens pas trop) et c’était toujours la même histoire tous les jours. Il arrive des fois qu’elle se plaint de moi et acceptait de rester à la salle de classe pour que je ne pleure plus durant des heures (pauvre maman !)

La fin du premier trimestre avait sonné. Il y avait eu remise de bulletins de note dans notre salle de classe. C’était ma maman qui était présente ce jour-là. Tout le monde s’assoyait, la Maîtresse assise devant, dans son bureau, pour proclamer les résultats officiels.

Le parent de l’enfant concerné doit se lever pour recevoir le bulletin après l’acclamation des auditoires…

« La première de la classe est Vola », disait la Maîtresse. Personne ne bouge de sa place.

La maîtresse répète encore une fois, « la première de la classe est Vola ».

Toujours aucune réaction dans la salle…

…La maîtresse pointait finalement ma maman du doigt pour qu’elle se lève et vienne récupérer mon bulletin, après l’acclamation de tout le monde.

En fait, on m’appelait « Vola » [vou-là] au collège et c’est toujours mon prénom à la maison jusqu’aujourd’hui (qui signifie bijoux, nom hérité de mon regretté grand-père, le papa de ma maman, que je n’ai jamais vu depuis ma naissance). Revenons-en à notre mouton égaré !

Maman pensait, en fait, que c’était l’autre fille qui s’appelait « Vola », étudiant dans la même classe, que la Maîtresse avait proclamée première de la classe vu que nous étions deux à porter le même prénom en salle. Et, vu que je pleurais tous les jours, elle pensait que c’était chose impossible.

Maman rétorquait en se levant : « vous voulez parler de ma Vola ? »

« Ouiiii, votre fille est la première de la classe », répondait la Maîtresse en souriant !

« Je ne pensais pas qu’il s’agit de ma fille. Elle, qui pleurait tous les matins », ripostait encore ma maman, très joyeuse le long de son chemin allant récupérer mon bulletin, sous les « rires » et applaudissements des assistances.

Elle était très heureuse, car son sacrifice en valait quand même la peine.

© credit photo Pixabay

Des petites années plus tard, j’étais encore en classe de primaire au même collège.

A chaque occasion de la fête des mères, nos Maîtresses fabriquent, quelques jours avant la fête, des DIY cadeaux fête des mères avec nos petites participations pour célébrer nos mamans. C’était toujours le vendredi avant la fête qu’elles glissaient ses cadeaux faits mains dans nos cartables en disant qu’ :

« Il ne fallait absolument pas que vos mamans voient ces cadeaux, les enfants. Donnez-les à vos papas pour qu’ils les cachent en lieu sûr pendant que vos mamans sont absentes. Vous ne les donnerez à elles que dimanche matin après avoir récité le poème que je viens de vous apprendre. D’accord ? »

« Oui Maîtresse », fredonnent tous les enfants et moi probablement.

Or, dès que j’arrivais à la maison, sans même déposer mon cartable, j’appelais ma maman :

« Maman, maman, maman, j’ai un joli cadeau pour toi dans mon cartable. On l’a fait en classe, mais Maîtresse disait qu’il ne fallait pas que tu le vois avant dimanche » (…)

(…) Je sortais, en même temps, le soi-disant cadeau que maman ne devait pas voir avant dimanche de mon cartable pour qu’elle le voie finalement.

Après l’avoir vu, c’était elle-même qui le cachait comme si de rien n’était…

Ce qui m’avait plu dans tout ça, c’est que maman savait toujours faire semblant d’être étonnée le jour de la fête quand je lui donnais le cadeau comme si elle ne l’avait jamais vu in-expressément.

Ça nous fait toujours rire, jusqu’à avoir mal au ventre, aujourd’hui quand maman remémore cette petite histoire chaque année à l’occasion de la fête des mères (elle va encore remémorer ça d’ici quelques jours, j’en suis sûre).

 

© credit photo Pixabay

Un peu plus gourmande que mes deux sœurs – étant petite (ha ha), j’arrivais à raffoler tout un plat et il fallait encore que je demandasse à ma maman de me servir un autre, un autre (j’exagère)… C’était toujours comme ça jusqu’à un certain âge alors que j’étais la plus mince de nous trois. Et, franchement, j’arrivais encore à manger le dessert après ses plats successifs, boire notre fameux jus de riz

Sitôt, je n’arrivais plus à me relever de ma chaise (je ne voyais même pas que mon ventre ressemblait à celui d’Obélix ha ha).

Maman courait très vite chercher le balai de paille au coin de la porte et la natte en paille.

« Viens ma chérie, allonge-toi sur le dos ici », me disait-elle !

Maman prenait le balai pour balayer mon ventre (dans le sens propre et c’était rigolo, car ça chatouille) afin d’apaiser mon rassasiement (c’est une tactique que ses ancêtres pratiquaient depuis des générations pour soulager le rassasiement des enfants gourmands comme moi).

Des fois, même si je n’avais pas « le ventre à l’Obélix », je voulais seulement la taquiner et lui disait que j’ai besoin qu’elle me balaie le ventre, car je n’arrivais plus à bouger de ma place.

Maman exécutait avec plaisir pour finalement… me faire rire !

© credit photo Pixabay

Toujours étant petite, j’étais comme un vrai garçon manqué.

En fait, quand j’étais lassée de jouer aux fleurs et poupées, à la marelle, à l’« élève-professeur » (moi, toujours la professeur) avec mes ami(e)s… j’aime courir en vitesse de gauche à droite, jouer à la police-voleur, escalader les toits, les arbres…

Ma grande sœur, de nature un peu plus réservée, n’était jamais partante à ces jeux-là.

Il fallait qu’elle raconte toute à papa la fin de l’après-midi en rentrant à la maison. J’étais toujours puni.

Je me souvenais. Un jour, apprenant de la part de ma grande sœur que j’ai encore escaladé le toit du voisin, papa me disait de me mettre à genou pendant… 15 minutes.

Dès qu’il avait eu le dos tourné, maman, ayant eu de la peine pour moi, son bébé, me disait de me lever tout de suite (merci, petite maman, c’était très gentil).

Maman racontait qu’au lieu de s’en prendre à moi, c’était à elle que papa s’en était pris ce jour-là (pauvre petite maman, pardonne moi 😉

J’ai encore honte de moi rien qu’en y pensant, heureusement que ce ne sont que des petites bêtises d’enfance.

© credit photo Pixabay

Je me souviens encore que je n’ai jamais accepté si ce n’était pas ma maman qui m’accompagnait et me cherchait en salle d’épreuve durant les examens officiels : depuis le CEPE,  passant par le BEPC, et même jusqu’au BACC.

La bonne nouvelle ? Ça lui faisait plaisir de m’accompagner matin et après-midi durant toutes ces épreuves comme le CEPE que j’ai réussi sans aucun souci.

Quelques années plus tard, c’était toujours la même histoire. En fait, je n’acceptais pas si ce n’est pas elle qui m’accompagnait et me cherchait durant les quatre jours d’épreuves de BEPC (alors que les épreuves s’étaient passées à une salle de classe d’une Ecole primaire publique de notre quartier, à quelques mètres de notre maison).

Papa commençait à ne plus supporter qu’elle faisait le va-et-vient 4 fois par jour durant 4 jours.

Moi, j’avais boudé.

Il fallait que ma petite maman cède à mon caprice malgré que papa désapprouvait ce geste.

Heureusement que j’avais encore passé sans souci le BEPC et papa avait oublié cette histoire face aux résultats positifs que j’avais eus (j’étais admise en seconde à l’un des lycées le plus célèbre de la capitale : Lycée Gallieni à Andohalo. J’étais dans la promotion la moins âgée, mais la plus brillante).

Depuis, je commençais à me murir petit à petit comme j’allais étudier en ville, mais non plus au quartier.

© credit photo Pixabay

 J’ai encore les larmes aux yeux quand maman remémore cette toute dernière histoire que je vais vous raconter.

J’ai jamais redoublé de classe depuis le collège jusqu’à obtenir le Doctorat à l’université.

Or, en première année universitaire, j’ai raté la première session (pour la première fois de ma vie, heureusement qu’il y avait encore eu une deuxième session).

Je me souviens ce jour-là, j’ai demandé à ma maman de m’accompagner à la fac pour consulter les affichages des résultats des examens première session (encore avec maman ? Ben oui ! Et pourquoi pas, comme j’étais encore mineure en rentrant à l’université).

Une fois arrivées sur place, nous plantions devant des dizaines d’affichages comme d’autres étudiants d’ailleurs.

Des minutes s’étaient écoulées. Mon nom ne figurait nulle part. Je ne voulais pas croire mes yeux !

Je re-vérifiais une deuxième, troisième, quatrième, cinquième… fois jusqu’à ce que maman me chuchotait :

« Allons ma chérie ! Tu ne l’as pas, mais tu l’auras en deuxième session ! Tu verras ! »

C’était comme si le monde s’effondrait devant moi. C’était comme la fin du monde quoi !

Mes larmes commençaient à couler le long de mes joues ! Je pleu-rais ! Tout le monde me regardait, se mettait même à ricaner derrière mon dos.

Je m’en moquais, car il fallait absolument que je pleure depuis les affichages… le long du chemin… jusqu’à remplir un seau la maison.

Je ne voulais pas croire que j’ai échoué pour la première fois de ma vie alors que j’avais tant travaillé (ce n’est qu’après quelques années que je me suis rendu compte que ce petit échec a été dû au fait que je ne m’habituais pas encore à la vie de ce jungle monde qu’est l’université étant en première année).

Or, après les épreuves de deuxième session, j’ai été admise en deuxième année Economie.

Au moment où j’avais consulté (sans maman cette fois-ci) les affichages, j’ai encore pleuré de… joie en voyant mon nom en tête de liste, car j’ai eu la mention.

Arrivant à la maison, maman me disait : « Alors, tu vois mon bébé, j’avais eu raison » tout en me faisant des bisous et câlins.

© credit photo Pixabay

C’est comme si je vois encore les jolis sourires de ma maman, j’entends encore ses éclats de rire… en remémorant toutes ces petites histoires marquant une partie de mon enfance et mon adolescence.

Et j’ai envie de lui dire à quel point je l’aime ❤

Tu étais là à te sacrifier pour moi, pour répondre à mes bouderies, caprices, bêtises…

Maman, je n’oublierai jamais ce que tu as fait pour moi dernièrement quand j’ai traversé le pire cauchemar/la pire humiliation de ma vie. Tu étais là à me consoler jour et nuit, à me dire que si et seulement si tu peux endurer cette épreuve à ma place… Heureusement que c’est de l’histoire ancienne, maintenant, j’ai tout oublié !

Petite maman, sache que je suis toujours là aussi pour toi  comme je l’ai fait jour et nuit quand t’étais gravement malade en 2009. Dieu merci ! Tu es sain et sauf, depuis, même si tes mains restent déformées faute de cette maudite maladie. Sache qu’à mes yeux, tu es toujours la plus belle maman au monde que j’ai connu et que je connais, et ça, pour toujours. Sache que je t’aime plus que tout ❤

Que Dieu te bénisse maman et te donne toujours la santé pour que tu vives cent, mille… ans près de nous afin que tu puisses encore gâter mes enfants comme tu me l’avais fait et me le fais encore et toujours…

Tu peux toujours compter sur moi maman !

Je t’aime ❤

Très joyeuses fête des mères 2017 !

De la part de ta petite Vola !

En ce jour spécial, mes pensées voyagent à Fort-Dauphin, là où vit ma mamie (car le 28 mai prochain c’est aussi la fête des grands-mères) qui ne peut plus bouger de son lit depuis presque un an, maintenant, après qu’elle ait tombé accidentellement d’un siège voulant se relever dans la maison de ma tante.

Que Dieu te guérisse mamie, car je veux encore te voir, que mes enfants puissent te connaître.

En ce jour spécial, je te souhaite une très bonne fête.

Je t’aime mamie, tu le sais ❤

© credit photo Pixabay

Mots de la fin…

C’est long, mais j’ai eu besoin de m’exprimer en ce jour si spécial (veuillez m’excuser). J’espère que via ce post vous auriez une idée précise sur quel cadeau offrir à votre maman. Sachez que ce ne sont pas les petites attentions qui vont vous manquer comme celles d’organiser une fête en famille avec maman, d’improviser un shooting photo mère-fille, d’accorder à maman un repos de 24 heures et de remémorer tous les bons moments passés en sa compagnie. Elles font plaisir à toutes les mamans à coup sûr.

 

 

articles mode et beauté pas chers sur vide dressing femme et infos

Remémorez en commentaire  les petits moments émotionnels passés avec votre maman. Sinon, quel cadeau fête des mères préparez-vous pour elle ?

 Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos

 

 

 

 

 

5 idées cadeau pour la fête des mères

femme et infos souhaite une bonne fête 2016 à toutes les mamans du monde entier avec ce joli poème écrit par buesso du blog world vision:

 

poème pour maman de la part de Buesso à publier

 

Coucou les filles, enfin tout le monde, je suis heureuse de vous écrire ce post pour vous donner plus d’idées de cadeaux pour la #fête des mères 2016. Cet évènement si particulier,qui a lieu chaque fin du mois de mai, a pour but de promouvoir les politiques familiales et natalistes en France au tout début du 20ème siècle. Nombreux pays célèbrent cette fête, comme #Madagascar, pour chouchouter les mamans, leur couvrir de fleurs et de cadeaux, leur donner le temps de bien se reposer…

 

A lire : #10 bonnes raisons de #découvrir Madagascarimage à la une

En sommaire:

  1. Articles mode et beauté
  2. Jolies fleurs
  3. Gâteaux délicieux
  4. Shooting photo
  5. Objets de décoration

Pourquoi ne pas offrir le plus beau cadeau à maman ?

La fête des mères est devenue depuis des années une tradition planétaire. Les enfants, avec la complice de leurs papas, et les adultes offrent des cadeaux pour mamans à cette occasion.^^^^ Je me souviens bien, en étant encore toute petite, je chuchote à ma maman avant la date le cadeau, qu’on a confectionné à l’école, qu’elle va recevoir. Elle rit encore en me racontant cette petite histoire à chaque occasion que cet évènement se produit haha…^^^^ 🙂 🙂 🙂

 

image divers cadeaux emballés pour la fête des mères

 

J’ai déjà acheté le plus beau cadeau à maman chérie, ça fait quelques jours, avant de publier ce post. Je ne vais pas vous le révéler ici, car ça ne va plus être un secret comme jadis… si elle fait un petit tour sur mon blog. Mais, voici, 5 idées cadeau fête des mères pour vous donner plus d’idées. Fonces-y, car il ne reste que quelques jours. Les cadeaux les plus populaires sont toujours les fleurs, les gâteaux, les objets de décoration… Mes propositions de cadeau sont à la fois originales et très appréciées par toutes les mères.

 

A lire : Aboutimage page about

 

1. Articles mode et beauté

Eh oui, c’est ma toute première proposition en tant que #blogueuse mode. Cette idée cadeau a traversé mon esprit il y a quelques jours lorsque j’ai acheté le présent de ma tendre maman même si finalement je lui ai acquis… une très belle SUR-PRI-SE^^^^ Pourquoi ne pas acheter pour votre mère une jolie robe printanière grande taille ? Besoin d’idées de #haut femme ? Un chemisier, une tunique, un sous-pull… fera l’affaire. Une jupe grande taille, un pantalon, un pantacourt, un jeans, un jogging… sont des bas femmes très tendances. D’autres accessoires comme l’écharpe, le foulard, l’étole, le slip… feront encore plus de plaisir à maman à l’occasion de sa fête.^^^~

 

image robe printanière grande taille

image écharpe pour dame âgée

image jupe pour grosse dame

 

Toutes les mamans du monde méritent des belles paires de chaussures qui riment avec ces jolis habits. Je vous suggère les genres de chaussures qui offrent un bon équilibre, un confort optimal pour les pieds de ses grandes dames quoi ! Évitez autant que se peut les chaussures à lacets qui peuvent compliquer leur vie. Le mieux c’est de choisir des chaussures fermées à l’arrière comme la ballerine pour bien protéger leur cheville… Conseil ? Au lieu d’acheter des claquettes à petites talons, vous pouvez les substituer par des escarpins pas trop hauts. Acheter une paire de sandales pour maman est encore une bonne idée. A vous de choisir ! ^^~^

 

image chaussures Ballerine Malaga beige Fargeot

image chaussures petits talons pour dames âgéesimage sandales pour dames âgées

 

Le choix d’un sac à main pour maman s’avère des fois un casse-tête. Ça m’arrive de temps à autre lorsque je veux acheter cet accessoire mode pour elle alors que les choix sont multiples. Du style vintage au chic, faites bien votre choix les filles, car le sac que vous allez choisir doit refléter la personnalité de votre maman. En fait, il y a tellement de bag dans les vitrines des magasins, mais vous devez choisir celui qui rime à sa silhouette et à quelle occasion le porter. Ce sont autant de facteur à prendre en compte avant de vous décider d’acheter une pochette, une besace, un cabas ou encore un : en bandoulière… pour maman.

 

image sac besace pour dames âgées

image pochette pour dames âgéesimage sac en bandoulière pour dames âgées

A lire : Mes réponses sur le concept : « What’s in my bag ? »what's in my bag

 

Offrir un collier à maman, un accessoire mode et beauté très apprécié des femmes, est aussi une bonne idée, n’est-ce pas ? Vous avez le choix entre bijoux fantaisie, joyaux personnalisés en plaqué or ou en argent massif… Maman va être surprise si vous lui offrez un bracelet, une broche ou des boutons de manchette personnalisés avec son nom, son prénom ou sa photo avec papa ❤ 🙂

 

image collier fantaisie pour personne âgée

broche fleur retro pour maman

imageplaquet or pour dame âgée

 

A lire : Grandes révélations sur les bijoux des femmesimage à la une

 

2. Jolies fleurs

Offrir un bouquet de fleurs colorées, le plus beau #cadeau fête des mères indémodable, est le plus apprécié des mamans. Savez-vous quelles sont les fleurs préférées de votre mère pour lui faire plaisir ? Il faut aussi bien choisir les types de ses ornements et aussi leurs couleurs. Vous pouvez donner à maman, par exemple :

  • Un bouquet de pivoine, la fleur phare de la fête des mères, qui symbolise la beauté féminine, la protection et la sincérité de ses sentiments. Maman va fondre avec ce message aux couleurs incroyables et au doux parfum.Hummmmm…^^~^^

 

image bouquet de pivoine pour fête des mères

 

  • Un bouquet de rose, cette reine des fleurs, symbolise l’amour dans toutes ses facettes. Optez-vous tout simplement à une bonne combinaison pour plaire à votre maman. Ce n’est pas sorcier que ça si vous voulez choisir une couleur unie. Ainsi, pour plus de tendresse, il ne faut pas hésiter à offrir à maman un bouquet de rose de couleur rose. La couleur blanc indique la sincérité. Un bouquet de rose orange montre plus d’admiration pendant que la couleur rouge évoque la passion…

 

 

bouquet de rose fete des mères

 

  • Un bouquet de lys.Cette idée cadeau va plaire à coup sûr à votre maman, car il évoque le respect et une grande admiration. Des moments forts d’émotions sont au rendez-vous.

 

image bouquet de fleur de Lys pour fête des mères

 

  • Un bouquet d’orchidée pour maman à l’occasion de sa fête. C’est aussi le genre de fleurs le plus prisé lors de cette occasion spéciale, car il symbolise la perfection et la grâce féminine. Ces fleurs sont encore des atouts décoratifs pouvant être conservées pour une ra-floraison.

 

image bouquet d’orchidée

 

Une toute dernière astuce ? La couleur pastel est à priser lors de la combinaison des fleurs pour apporter plus de douceur au message à votre maman. Il fallait ainsi assembler la rose au blanc, la rose ou le blanc au vert…

 

image bouquet de fleur pastel pour fête des mères

 

3. Gâteaux délicieux

Miam miammiam… ^^^ 🙂 C’est tout ce que je peux dire face aux milliers de choix de #gâteaux fête des mères. Attention, car les fraises, le chocolat… doivent figurer dans vos ingrédients. Rien de plus esthétique que le #fraisier… ou qu’en dites-vous ?

 

gateau fraisier pour maman

 

Or, le #bavarois aux fraises est réputé être le gâteau le plus « fraises »de tout le tenps… pour toutes les mamans.

 

image bavarois aux fraises

 

Aie aie aie, ne saviez-vous pas que le #fondant au chocolat extrême est la gâteau avec un goût intense pour votre mère ?

 

image gâteau fondant au chocolat

 

Si vous avez un peu de doute, il faut préparer un truc léger pour maman comme les #gâteaux noisettes, amendes et fraises, chantilly

 

image gâteaux noisettes, amendes et fraises, chantilly

 

Mais, les gâteaux aux poires, les roulés aux framboises… ne sont pas en reste pour la fête des mères 2016.

 

image gâteau roulé aux framboises

 

Le repas et les desserts doivent être chics et originaux pour épater maman le 29 mai prochain.

 

4. Shooting photo

Ce cadeau original plaira sûrement à maman, car c’est plus tendre et plus vrai surtout si vous choisissez de l’accompagner durant toute une séance photo pour plus de complicité. Rien ne ravira votre maman que d’être prise en charge par une maquilleuse pro pour une #séance make-up avant sa shooting photo pour révéler toute sa féminité. Autrement dit, c’est un moment unique parmi tant d’autres pour mettre en valeur sa beauté. Maman mérite le plus beau cadeau, c’est pourquoi je vous suggère ce souvenir inoubliable à réaliser seule ou avec enfants. Le studio Bain des lumières est une bonne adresse qui se trouve à Puteaux.^^^Ce cadeau insolite est à offrir de toute urgence à maman pour lui faire plus de plaisir avec la tenue vestimentaire de son choix.

 

image carte de vœux bonne fête maman

exemple de shooting photo fete des meres

image cadre photo fête des mères

 

5. Objets de décoration

Vous pouvez faire vous-même (Do ityourself) un objet de décoration pour maman comme vous l’avez fait jadisà l’école.^^^^ Pour plus d’idées, je vous propose 10 idées cadeau DIY fête des mères. A vos mains, prêts, partez ! 🙂 🙂 🙂

  • Des fleurs en papier qui ne faneront jamais,

 

DIY fleurs en papier fête des mères sur deavita.fr

 

  • Une bouteille recyclée en vase,

 

DIY bouteilles recyclées en vase fête des mères sur deco.fr
  • Une carte de vœux avec jolie image et tendres mots,

 

DIY carte de vœux fête des mères sur pinterest.com

 

  • Des bijoux fantaisie,

 

2
DIY bijoux fêtes des mères sur feesmaison.com

 

  • Boîtes à trucs décorées sous forme de coffrets,

 

4
DIY boite à trucs décorés sous forme de cœur sur pinterest.com

 

  • Bougies décorées,
3
DIY bougie décorée fête des mères sur creavea.com

 

  • Jolis cœurs en papiers,

 

5
DIY cœur en papier fête des mères sur deco.fr

 

  • Porte-collier ou porte-bague,

 

6
DIY porte bijoux fête des mères sur youtube.com

 

  • Cadre photos,

 

7
DIY cadre photo fête des mères sur myhomedesign.fr
  • Diplôme fêtes des mères,

 

8
DIY diplôme super maman sur merci-facteur.com

 

 

A lire : #DIY 1 : Housse gravée pour ma tablette 7’’image 2240

 

A part ces #idées cadeau pas cher fête des mères, vous pouvez aussi acheter des objets de décoration tout faits pour votre maman comme l’abat-jour… mais aussi des vaisselles complètes, une natte de table

 

Très belles pensées à ma maman… à toutes les mamans ❤ ❤ ❤

Ho an’i mama…

 

mama

 

Je t’aime maman, te souhaite une très bonne fête et une longue vie sous la protection de Dieu !

… A toutes les mamans du monde entier

 

fete des meres en famille

 

Zoom sur l’origine de la fête des mères

Ce fut depuis l’Antiquité que des pays du monde commencent à célébrer la fête de la maternité sous diverses formes ayant lieu au mois de la fertilité, le #printemps. C’était dans la Grèce antique que les premières traces de célébration avaient eu lieu lors des cérémonies en l’honneur de Rhéa, la mère de Zeus. Les Romains l’avaient honoré au 1er mars lors des Matronalia pour célébrer la naissance de Rome, le renouveau de la nature, la fécondité et les mères de famille (les matronas).La religion catholique l’a considéré comme une fête païenne et l’a fait disparaître peu à peu…

 

Déesse Rhéa, mère de Zeus, à l’origine de la célébration de la fête des mères dans la Grèce Antique
Matronalia

 

 

A lire : 9 #règles d’or pour vivre en beauté #printemps 2016femme printemps

 

… Heureusement que les Anglais l’avaient remis au goût du jour depuis le 15ème siècle via… le Mothering Sunday. Le Royaume Uni la fête depuis 1914, l’Allemagne à partir de 1923 et suivis par d’autres pays comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Italie, la Turquie, l’Australie… La fête des mères était introduite définitivement en France dans le calendrier par le régime de Vichy (le Marechal Pétain) accompagné d’un mouvement d’une vaste opération de propagande. Elle est, finalement, ancrée par la loi de 1950 (grâce au Président Vincent Auriol) le dernier dimanche du mois de mai, un jour non férié.

 

Fête des mères en France en 1950

 

Chaque pays a sa propre date de célébration de la fête des mères, devenant une journée incontournable partout dans le monde :

  • Premier dimanche du mois : en Espagne, en célébrant « El dia del la madre » pour couvrir de cadeaux et de fleurs tous les mamans et les grands-mères. Il y a aussi des offrandes de fleurs à la Vierge Marie dans certains villages éloignés. Les dames ne font rien et se rendent en famille dans un restaurant.

 

fete des meres en espagne

 

  • Deuxième dimanche de mai : pour la Belgique, le Canada, la Suisse, l’Allemagne avec le « Muttertag ». Les mamans allemandes ne travaillent pas, c’est le repos total tout en prenant soin de leurs enfants le long de la journée et ces derniers leur offrent des fleurs. La famille part en balade et mangent ensemble un bon repas pour clore la journée.

 

fete des meres en allemagne

 

C’est une fête en famille pour l’Angleterre au 5ème dimanche de printemps avec pleins de cadeaux.

 

fete des meres en angleterre

 

Mother’s Day aux États-Unis depuis 1908 en souvenir de la mère de l’institutrice Anna Jarvis…

 

L’institutrice américaine Anna Jarvis, à l’origine du mother’s day

 

En Afrique du Sud, on prend soin de toutes les mamans en ce jour spécial tout en lui chouchoutant de tendres mots et de cadeaux.

 

Fête des mères en Afrique

 

Aux États-Unis, les mamans sont reines, car ce sont les enfants et les papas qui cuisinent. La fête se déroule au déjeuner ou via un pique-nique en famille

 

Fête des mères aux Etats-Unis: Celine Dion la célèbre aussi

 

  • Dernier dimanche de mai :pour la France, le Monaco et d’autres pays d’Afrique francophone comme Madagascar si elle ne coïncide pas à la date de la #fête de Pentecôte. Si c’est le cas, elle est repoussée au premier dimanche de juin,

 

9

A lire : Célébrer #Pentecôte en toute beauté et… avec #7 plats royaux malgachesimage à la une

  • Deuxième dimanche de juin : au Luxembourg qui se montre par une fête en famille.

 

fete des meres tous les jours

 

  • Quinzième jour du septième mois lunaire : au Vietnam, la fête des mères se fait dans la bonne humeur,

 

La culte des mères au Vietnam

 

Les œillets rouges sont à l’honneur au Japon lors de la fête des mères ou « Haha no hi » : c’est le symbole de l’amour partagé.

 

Haha no hi au Japon

 

C’est essentiellement vers 1990 que la Chine, dans les grandes villes, a commencé à célébrer cette fête. Les enfants offrent des fleurs à leur mère tout en leur aidant aux tâches ménagères. Au-delà de 35 ans, les enfants chinois ne célèbrent plus la fête des mères.

 

Fête des mères en chine

Cet évènement si spécial est célébré dans le monde entier. Preuve ? Plus de 80% des familles ne le laisse pas seulement passer sans écho : sans donner des cadeaux aux mamans. Ce sont les appellations qui diffèrent dans chaque pays : Fetin’ny Reny par les Malgaches, Fête des mères par les Français, Mothering Sunday par les Anglais, Mother’s Day aux États-Unis… mais on ne célèbre qu’un évènement.

 

Voilà, j’espère que vous êtes contentes d’avoir plus d’idées cadeau fêtes des mères après avoir lu cet article, car sont au choix des articles mode et beauté, des jolis bouquets de fleurs, des gâteaux délicieux, un shooting photo ou des objets de décoration. J C’est seulement un jour spécial qui n’a lieu qu’une seule fois par an, donc profitez-en pour montrer des gestes plein d’amour à maman. Quel que soit votre pays d’origine et votre date de célébration de la fête des mères, le plus important c’est de montrer à votre maman que vous l’aimez de tout votre cœur.

 

11

 

Tiako ianao ry mama ! Je t’aime maman !

Bisous