Pour Valentine : une jarretière ou un porte-jarretelles, sinon rien !

Le 14 février est le moment idéal pour envoûter votre Valentine d’un sublime cadeau : une jarretière ou un porte-jarretelles, sinon rien !


Offrir de la lingerie pour célébrer l’amour à l’occasion de la fête de Saint Valentin plaît toujours à coup sûr, dans la conquête d’une sensualité affirmée. Cette année, Cupidon – bourré de passion et de folie – peut choisir d’aller plus loin encore en offrant à Psyché sa toute première jarretière ou son tout premier porte-jarretelles. Derrière ces accessoires idéaux des soirées amoureuses se cachent toute une histoire très ancienne qui fait qu’aujourd’hui, la jarretière sert d’objet de jeu d’animations de mariage et le porte-jarretelles, quant à lui, aide à retenir les bas nylons et à serrer la taille pour un effet ventre plat. Pour un premier achat de jarretière/porte-jarretelles, choisissez-en une/un parmi ma petite sélection aussi coquettes les unes que les autres ou pourquoi ne pas réaliser vous-mêmes votre jarretière/porte-jarretelles ?

Histoire aux origines attachantes : de la jarretière au… porte-jarretelles !

La première jarretière faisait son apparition dans le Moyen-âge. C’était une pièce de vêtement en forme de ruban ou tout simplement d’une bande élastique placée au-dessus du genou afin de maintenir ou tendre les bas (c’est le diminutif des bas de chausse qui désignait la partie de vêtements masculins recouvrant la jambe du pied au genou fabriqué en tissu extensible ou en tricot) ou mi-bas. Donc, vous l’aviez compris, qu’au tout début, la jarretière était portée essentiellement par les hommes. Il avait fallu attendre le 12e ou 13e siècle pour que le port de la jarretière devienne mixte : nouée au niveau du jarret à cette époque – d’où la dénomination jarretière – pour un bon maintien des bas de chausse. Au fil des années, la jarretière était devenue une bande de tissu fixée plus haut sur la jambe et portée seulement par les femmes.

Cet accessoire était devenu célèbre depuis la création du très noble Ordre de la jarretière (le plus élevé des ordres de chevalerie britanniques) fondé le 23 avril 1348, le jour de la Saint Georges, en pleine guerre de Cent Ans, par le roi Edouard III. Selon la légende, la création de cet ordre aurait été décidée par ce roi lors d’un bal à Calais, où il dansait avec sa maîtresse, la Comtesse de Salisbury. Celle-ci ayant, en dansant, fait tomber sa jarretière, le roi, galamment, la ramassa sous les quolibets des danseurs, la mit à son genou et coupa court aux railleries en prononçant ces mots : 

« Messieurs, honi soit qui mal y pense. Ceux qui rient maintenant seront très honorés d’en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le chercheront avec empressement. »

Cet ordre existe toujours aujourd’hui avec comme emblème une jarretière de velours bleu dont la devise est : « Honi soit qui mal y pense » (honi avec un seul n selon l’orthographe de l’époque) en lettres d’or. Il réunit 25 membres dont des chevaliers compagnons (des hommes), mais aussi des dames compagnons (bien évidemment des femmes) ainsi que des chevaliers et dames surnuméraires (des membres supplémentaires de la famille royale ou des souverains étrangers). Ils sont nommés par la Reine sans consultation du Premier ministre et arborent avec fierté la jarretière : les femmes au bras gauche et les hommes à la jambe gauche.

A partir du 15e ou 16e siècle, la jarretière restait célèbre et prenait un caractère beaucoup plus sensuel en laissant entrevoir la jambe des femmes. Depuis, elle devenait un accessoire d’élégance à part entière assorti aux bijoux. Au cours du 18e siècle, sont apparues des jarretières messagères intimes, car les femmes y brodaient les reflets de leurs pensées romantiques et secrètes. En même temps, les jarretières politiques faisaient aussi leur apparition essentiellement durant la Révolution française. En fait, pour faire des supports d’opinion politique, les femmes aristocrates avaient utilisé cet accessoire d’une façon discrète. Et, même si la monarchie commençait à basculer vers la démocratie en 1789, les femmes, subissant toujours d’oppression, utilisaient leurs jarretières comme moyen d’expression. Au cours des années 30 et 40, certaines femmes utilisaient les jarretières pour transporter des petits objets de valeurs.

© Wikipédia. Femme portant une petite bouteille dans sa jarretière.

Depuis le 19e siècle, lors d’une noce, il existe une tradition consistant à mettre aux enchères la jarretière de la mariée au profit des nouveaux époux. Les scénarios varient d’une famille à l’autre mais, assez souvent, le gagnant des enchères obtient le droit de venir retirer avec ses dents la jarretière que porte la mariée. Cette tradition d’origine occidentale avait été pratiquée depuis le Moyen-âge (consistant au port d’un ruban décoratif au milieu de la cuisse par la mariée durant la cérémonie de mariage. Le jeune marié devant la retirer à la fin de la réception ou les jeunes hommes s’efforçant de la dérober au cours des festivités de la noce. C’est pourquoi ce rituel est interprété comme un symbole de défloration ou une superstition selon laquelle la prise de cette pièce de vêtement porte chance. De couleurs bleu et blanc, elle symbolise encore, respectivement, la fidélité et la pureté càd la virginité), mais tombe en désuétude de nos jours, car jugée sexiste.

Jarretière de la mariée

Ce n’est qu’en 1876 que le porte-jarretelles a fait son apparition, confectionné par le corsetier Féréol Dedieu, en vogue sous Louis XIV, pour des raisons médicales (il était loin d’être esthétique, car utilisé pour retenir les bas de contention et porté par les hommes et les femmes). En fait, la jarretière – conçue comme une espèce de « garrot » – entravait de plus en plus la circulation sanguine et provoquait le gonflement du bas de la jambe à certaines femmes. Ainsi, son usage était proscrit au profit du porte-jarretelles : une pièce de lingerie féminine qui s’apparente à une ceinture entourant la taille ou reposant sur les hanches. Il est muni de paires de jarretelles (le plus souvent 2 ou 3), avec des petites attaches en plastique ou en métal aux extrémités, servant à soutenir les bas (de chausse) « simples ». Attention !!! Jarretière et jarretelle ne doivent pas être confondues. En fait, une jarretelle est un ruban élastique muni d’une pince à l’une de ses extrémités et servant à fixer les bas à la gaine ou au porte-jarretelles. L’usage veut que la culotte soit portée par-dessus l’ensemble porte-jarretelles/bas afin de faciliter l’utilisation des toilettes sans avoir à défaire le tout.

Ancêtre porte-jarretelles et guêpière. © Marie Claire.

A cette époque càd vers la fin du 19e siècle, les femmes françaises n’étaient pas attirées par le porte-jarretelles qu’elles jugeaient non élégantes contrairement aux femmes anglaises et américaines. Il a fallu attendre l’année 1930 pour que cet accessoire se vulgarise dans le monde de la mode grâce à la signature du grand couturier français Paul Poiret ou encore… Marlène Dietrich – dans l’affiche du film « L’Ange bleu » sur laquelle on la voit vêtue de bas dans une pose jugée « provocante » à l’époque – contribue également à lancer cette pièce de lingerie. Pourtant, à partir de 1964, le porte-jarretelles devient de nouveau démodé faute de l’arrivée du collant et de la mini-jupe sur le marché. Certaines femmes l’ont juste porté pour des occasions de séduction ou des moments érotiques. Quelques années après, soit au début des années 80, le porte-jarretelles a fait son retour en force depuis que Chantal Thomass le réhabilite et l’érotise (la vague de la mode porno chic et du new burlesque l’a rendu plus populaire encore). Les grandes marques de lingerie actuelles ne cessent d’innover pour donner de la finesse et de la vigueur à ces dessous affriolants. Ceci étant, le porte-jarretelles n’est plus tabou et est devenu un objet de mode et une arme de séduction à part entière.

Jarretière et porte-jarretelles : chacun sa propre vocation !

Jarretière et porte-jarretelles n’ont plus aucun secret pour vous ! De nos jours, parler de la jarretière revient à parler de la jarretière de la mariée, qui a failli disparaître, mais elle a su tout de même traverser les siècles et s’imposer comme une véritable tradition. Pour ce qui est du porte-jarretelles, il assure deux rôles fondamentaux : retenir les bas en nylon et serrer la taille pour un effet ventre plat.

Jarretière : objet de jeu d’animation de mariage !

La jarretière, devenant ainsi un véritable accessoire nuptial, est partagée entre tradition et jeu durant les animations les plus classiques de mariage. Bien que ce jeu ait longtemps été considéré comme une situation humiliante pour la mariée, d’un côté, et un racket des invités, de l’autre ; il revient sur le devant de la scène. Oui, c’est plutôt bête de laisser tomber une telle tradition qui peut très bien amuser tout le monde durant la cérémonie de mariage et aider à récolter de l’argent complétant le dot des mariés (auparavant) ou soutenant leurs différents projets de vie commune (actuellement). Mais, à quoi consiste ce jeu ? Le but c’est de mettre la jarretière de la mariée aux enchères. Il fallait, pour cela, former deux équipes :

– une équipe d’hommes qui veulent à tout prix monter la robe de la mariée et entrevoir la jarretière.

– une équipe de femmes qui tentent coûte que coûte à faire redescendre la robe de la mariée pour cacher sa jambe.

Pour que tout se déroule à merveille, la mariée doit être bien visible au centre de la salle sur une chaise. Si la mise est remportée par les femmes, la mariée gardera sa jarretière. Par contre, si la mise est remportée par les hommes, l’un d’entre eux aura le privilège de soulever la robe de la mariée, de retirer la jarretière accrochée à la cuisse de la mariée avec ses dents et d’emporter son trophée avec lui.

Jeu de la jarretière de la mariée

Porte-jarretelles : retenant les bas en nylon !

Rien n’est dramatique qu’un bas nylon qui tourne, qui glisse ou qui se perde sur les chevilles (oh my God !!!) C’est pour éviter ces situations que vous deviez choisir un bon porte-jarretelles. Mais, lequel ? C’est celui qui retient à merveille les bas càd qui est doté de bonnes attaches (en qualité et en quantité, le plus conseillé c’est 6 jarretelles pour un meilleur maintien – tout en sachant que le nombre de jarretelles tourne entre 4 et 14). En fait, porter des bas nylons c’est mettre en avant votre féminité et votre sensualité. Pour cela, vous devez songer à bien les faire tenir avec un porte-jarretelles classique pour plus de confort et de tranquillité. Vous avez le choix de le porter sur les hanches ou à la taille si les bretelles sont réglables. Une autre question qui se pose fréquemment aussi est celle de savoir si la culotte, le slip, le string, le shorty et les autres tangas se porte sous ou par-dessus les jarretelles. Tout dépend, en fait, de votre sensation et goût. Au moment où vous attachez votre porte-jarretelles – en position assise ou debout – sur vos bas nylons, veuillez à ce que ces derniers soient bien tendus càd à ce qu’il n’y ait pas de plis disgracieux. Le mieux c’est d’opter pour des jarretelles réglables afin d’avoir un bon maintien de vos bas nylons et bien évidemment pour un bon confort.

Porte-jarretelles : serrant la taille pour un effet ventre plat !

Quoi de plus formidable que de pouvoir retrouver une taille de guêpe grâce au fameux serre-taille. Bien que moins connu par rapport au porte-jarretelles, cette « ceinture » s’avère très pratique, car elle est plus large que le porte-jarretelles traditionnel. Vous pouvez dissimuler habilement vos petites imperfections grâce à leur effet sculptant. C’est de la sorte que vous obtiendriez un ventre plat sous votre tenue en toute discrétion. En outre, le serre-taille est une bonne alternative aux culottes gainantes disgracieuses et au corset (comme il s’arrête juste en-dessous de la poitrine et redessine proportionnellement les courbes allant de la taille jusqu’au ventre). Vous n’êtes pas obligés de le dissimuler, car cet accessoire de la lingerie féminine reste plus séduisant à jamais. En outre, il est conseillé pour les petites poitrines. Différents modèles sont au choix selon votre préférence : certains serre-tailles enveloppent tout le ventre, d’autres recouvrent simplement les hanches.

 

Ma sélection de porte-jarretelles pour un effet 100% séduction le 14 février !

En amoureux, toutes les occasions de porter un porte-jarretelles sont bonnes. Le 14 février prochain, jouez la carte de la séduction et de la sensualité en glissant un porte-jarretelles sexy et provocateur dans votre tenue de journée/soirée de Valentine séductrice. C’est la clé d’une journée/soirée to-rri-de J à condition de bien choisir le porte-jarretelles qui vous donne des gambettes parfaites et souligne votre taille fine. Pour cela, rien de plus simple, misez essentiellement sur :

Quel modèle de porte-jarretelles ? Vous pouvez choisir entre un porte-jarretelles taille haute ou un, taille basse. Le plus important c’est de privilégier le confort.

Combien d’attaches choisir ? Les porte-jarretelles se déclinent entre 6, 8, 10, 12, 14 attaches.

Quelle matière pour votre porte-jarretelles ? Que ce soit dans la lingerie fine ou coquine, le porte-jarretelles est confectionné à base de satin, dentelle, soie, organza et lycra.

Quelle taille choisir pour votre porte-jarretelles ? Cet accessoire peut se décliner de la taille XS à XXL, en sur-mesure et en collection personnalisable.

Quelle couleur de porte-jarretelle choisir ? Sachez, tout d’abord, que les hommes apprécient la dentelle noire ou rouge (pourquoi pas le mélange des deux ?) La couleur blanche est idéale pour le mariage. Vous pouvez encore opter pour des mélanges de couleur qui s’accordent comme le vert et le jaune… Mais, sachez que la couleur prune, le chocolat et le bleu marine sont toujours tendance. Un porte-jarretelles nude se porte à merveille sous une jupe ou une robe légère.

Quelle tenue porter avec votre porte-jarretelles ? Il est conseillé de le porter avec une robe tendance ou une jupe (même si certaines femmes osent le porter, maintenant, avec un pantalon).

Comment bien ajuster votre porte-jarretelles ? Rien de plus simple ! Commencez par le placer à votre taille pour éviter qu’il ne tombe. Enfilez, ensuite, vos bas, tout en les déroulant le long de votre jambe. Une fois qu’il est bien en place et qu’il ne plisse pas, vous n’avez qu’à clipper l’attache du porte-jarretelles tout en haut de la jarretière du bas. Ce geste est à faire devant et derrière, en veillant à bien positionner les attaches.

Trèves de bla-bla, place à ma wishlist porte-jarretelles provoquante pour la fête des amoureux :

1. Soutien-gorge porte-jarretelles et string – OBSESSIVE. 31,12 €. Ensemble en dentelle rouge trois pièces. Soutien-gorge doux orné d’élastiques sexy et de bijoux brillants. Bretelles ajustables fixées à la nuque. Porte-jarretelles séduisant avec 4 jarretelles. String assorti. Beaux tissus extensibles. Composition : 90% polyamide, 10% élasthanne. Couleurs : rouge et noir. Tailles : S, M, L, XL.

2. Ensemble avec jarretelles – OBSESSIVE. 35,92 €. Superbe ensemble sexy composé de 4 pièces. Un soutien-gorge en dentelle avec bretelles et attache dos réglables. Un serre-taille de dentelle avec fermeture réglables. Un porte-jarretelles réglable en dentelle avec ses 4 jarretelles réglables. Un string dentelle assorti. Composition : 90% polyamide – 10% élasthanne. Couleurs : noir, orange, rose. Tailles : S, M, L, XL.

3. Porte-jarretelles en dentelle et voile Angelic – AXAMI. 27,92 €. Sublime porte-jarretelles en dentelle avec renforts doublés de satin et il s’attache au dos par agrafes ajustables sur plusieurs crans. Il se valorise d’une petite rose en satin au-devant et sa coupe se veut singulière. Composition : 93% Polyamide, 7% Élasthanne. Couleur : blanc. Tailles : S, M, L, XL.

4. Porte-jarretelles Idaia – ROUGEGORGE LINGERIE. 8,00 €.Un mix de belle dentelle pour la transparence et d’étoffe satinée pour la douceur et une touche sensuelle avec des rubans satinés lacés devant ! Les finitions sont soignées : la taille élastiquée est drapée, des baleines souples structurent le modèle Idaia. Taille et bords élastiqués. Petit ruban strassé en détail. Biais piqués satinés. Fermeture dos par agrafe 4 crochets, 3 rangs. Jarretelles fixes avec clips cachés sous ruban satiné. Bouclerie dorée. Coutures zig-zag en finition. Composition : Dentelle/Lace (79% Polyamide-Nylon-Polyamide, 21% Elasthanne-Elastane-Elasthan), Satin/Satin (96% Polyester-Polyester-Polyester, 4% Elasthanne-Elastane-Elasthan), Tulle Fantaisie – Fancy Mesh (87% Polyamide-Nylon-Polyamide, 13% Elasthanne-Elastane-Elasthan), Doublure bonnets- Cup Lining (100% Polyester-Polyester-Polyester), Doublure Tulle – Mesh Lining (100% Polyester-Polyester-Polyester). Couleur : vert. Tailles : 34 à 48.

5. Porte-jarretelles taille haute eat me – AXAMI. 34,90 €. En tant que marque Européenne, Axami vous garantit une bonne qualité avec des finitions soignées. Le choix des matières, la disposition des coutures et la coupe de ce produit ont été pensés pour vous apporter un très haut niveau de satisfaction. Composition et Entretien : Polyamide : 90%, Elasthanne : 9%, Polyester : 1%. Couleur : rose. Tailles : 38 à 46.

6. Porte-jarretelles, soutien-gorge et string – PASSION FREE YOUR SENSES. 43,90 €. Ensemble trois pièces en dentelle délicate et élégante de couleur bleu. Le soutien-gorge en dentelle translucide dispose d’armatures et de bretelles réglables. Fermeture à l’arrière par agrafes. Porte jarretelles avec 4 jarretelles réglables. String assorti inclus. Composition : 75 % polyester, 15 % polyamide, 10 % élasthanne. Couleur : bleu. Tailles : XXL, XXXL, S, M, L, XL.

7. Ceinture porte-jarretelles – Chambre noire édition limitée – MAISON CLOSE. 79,00 €. La collection Chambre Noire revient avec une édition limitée noire et dorée avec l’ambition d’affranchir les plus sages. Avec pour devise << Fétiche-moi >>, la ceinture porte-jarretelle Chambre Noire est un must-have pour toutes les Muses. Cette pièce opaque se compose d’une matière imitation cuir du plus bel effet. Sexy à souhait, la ceinture porte-jarretelle est décorée par un anneau métallique doré. Accrochez-y une paire de bas, grâce à ses jarretelles amovibles. La ceinture Chambre Noire s’adapte à vos envies et se porte au quotidien sans ses jarretelles, pour marquer la taille et pimenter une tenue. Couleur : noir. Tailles : M, S, L, XL.

8. Porte-jarretelles en dentelle RAPSBERRY PUDDING – AXAMI. 31,90 €. Porte-jarretelles en dentelle et voile disposant de renforts et s’attachant au dos par agrafes ajustables sur plusieurs positions et disposant de jarretelles réglables. Composition : 96% Polyamide, 4% Élasthanne. Couleurs : rose/noir. Tailles : S, M, L, XL.

Au cas où l’idée de réaliser vous-mêmes votre porte-jarretelles vous tente, téléchargez gratuitement ce patron porte-jarretelles facile :

© La Redoute

Mon DIY jarretière de la mariée, facile et sensuelle, pour séduire mon Valentin !

Pour votre jeu érotique durant la fête des amoureux, vous n’êtes pas obligés d’acheter une jarretière. Pourquoi ne pas la réaliser vous-mêmes en suivant mon tuto facile DIY jarretière de la mariée. Pour ma part, j’ai choisi la couleur classique : blanche, car le but c’est de faire un shooting photo de faux-mariage avec.

Quels accessoires nécessaires pour mon DIY jarretière de la mariée ?

Pour pouvoir réaliser vous-mêmes votre jarretière de la mariée, vous avez besoin de :

  • Dentelle large.
  • Ruban.
  • Elastique.
  • Une grosse perle à coudre.
  • Une épingle à nourrice.
  • Une boîte à couture (pour ma part) ou une machine à coudre.

Accessoires nécessaires pour réaliser un DIY jarretière de la mariée facile et sensuelle.

Comment préparer ces accessoires et quelles étapes à suivre

pour la couture de la jarretière avec coulisse ?

Avant de procéder à la couture de la jarretière, vous devez mesurer le tour de votre cuisse à l’aide d’un mètre ruban (pour ma part, il mesurait 52 cm). Rajoutez 10 cm à la mesure du tour de votre cuisse pour obtenir la mesure de la dentelle et du ruban (du coup, elle fait 62 cm). Et, enlevez 10 cm de celle-ci pour avoir la mesure de l’élastique (qui fait au final 42 cm).

Etape 1 : Pour réaliser une coulisse sur la jarretière, pliez un bord de la dentelle vers l’envers et réalisez une couture de 0,3 mm.

Etape 2 : Une fois la coulisse réalisée, prenez l’épingle à nourrice posée sur le premier bord de l’élastique. Insérez-la dans la coulisse. Faites-la passer à l’intérieur de la coulisse.

Etape 3 : Ressortez l’épingle à nourrice quand vous avez fait le tour de la coulisse. Assemblez les deux extrémités de votre dentelle plissée avec un élastique malléable.

Etape 4 : Réalisez un joli nœud avec votre ruban tout en le fixant au milieu de la jarretière avec la grosse perle. Et, le tour est joué.

Au cas où ce DIY jarretière facile vous paraît compliqué, vous pouvez choisir une parmi ma petite sélection :

9. Jarretière Mili PASCAL – LISCA. 9,03 €. Jarretière dentelle Mili collection Pascal de la marque Lisca. Pour des moments spéciaux. Accessoire indispensable pour les mariées. Dentelle avec un effet plissé délicat. Petit nœud décoratif. [Jarretière vendue seule, le bas sur la photo est vendu séparément]. Composition : 100% polyamide. Couleurs : ivoire, blanc, bleu ciel, rouge. Taille : M.

10. Jarretière Mili PASCAL – LISCA. 9,03 €. Jarretière dentelle Mili collection Pascal de la marque Lisca. Pour des moments spéciaux. Accessoire indispensable pour les mariées. Dentelle avec un effet plissé délicat. Petit nœud décoratif. [Jarretière vendue seule, le bas sur la photo est vendu séparément]. Composition : 100% polyamide. Couleurs : ivoire, blanc, bleu ciel, rouge. Taille : M.

11. Jarretière en dentelle et ruban – GORTEKS. 6,38 €. Le choix des matières, la disposition des coutures et la coupe de ce produit ont été pensés pour vous apporter un très haut niveau de satisfaction. Composition : Polyamide : 70%, Polyester : 25%, Elasthanne : 5%. Couleurs : noir. Tailles : 38, 40.

12. Jarretière en dentelle – INTIMISSIMI. 9,90 €. Jarretière en dentelle avec bordures en satin de soie, rehaussée d’un petit nœud bleu. Article disponible en taille unique. Composition : 70% Polyamide, 19% Soie, 11% Elasthanne. Couleurs : blanc talc. Taille : unique.

13. Ensemble jarretières, nuisette, tour de cou et bonnet Mère Noël – OBSESSIVE. 45,90 €. Le choix des matières, la disposition des coutures et la coupe de ce produit ont été pensés pour vous apporter un très haut niveau de satisfaction. Polyamide : 85%, Elasthanne : 15%. Couleur et taille : uniques.

Une fois ma jarretière de la mariée réalisée, je n’ai eu qu’une seule envie : celle de faire un shooting avec, suivant le thème « faux-mariage ». J’ai choisi de porter bien évidemment une robe dentelle cloche blanc cassé en col V devant et derrière avec ceinture, avec ma fameuse jarretière portée sur la cuisse gauche (pour cela, il n’y a pas de règle particulière, vous pouvez la porter sur la cuisse gauche ou droite comme bon vous semble) et des escarpins blancs KK Kardashian Kollection très hauts talons. Quoi de plus amusant que d’imiter le jeu de la jarretière en me penchant pour soulever petit à petit ma robe afin de vous montrer mon… joli bijou de cuisse. Dommage que, ce jour-là, mon Valentin ❤ m’a servi de photographe, sinon, il aurait pu retirer ma jarretière avec ses… dents 🙂 hummm !

 

Mots de la fin…

Offrir une jarretière/un porte-jarretelles à l’occasion de la fête de Saint Valentin est un cadeau qui peut plaire à coup sûr. Avec cet accessoire de la lingerie féminine aux histoires très attachantes, vous pouvez sortir le grand jeu et mettre en avant votre corps pour une séance de séduction réussie (imaginez juste la tête de votre homme quand il vous verra avec votre ensemble lingerie au porte-jarretelles sexy). Pour marquer le coup, j’ai choisi de réaliser moi-même ma jarretière de la mariée (l’ancêtre du porte-jarretelles) facile et sensuelle. 

Etes-vous fan de jarretière ou porte-jarretelles au point de vouloir un(e) pour la fête de Saint Valentin ?

Bisous ❤

Anita