Je dévoile mes gambettes en adoptant le bermuda en denim !

Fini le temps où le bermuda en denim était considéré comme short de touristes, car il rentre désormais parmi les tendances phares des saisons – cette pièce ultra-tendance et pointue qui ne peut que mettre en valeur vos… jambes.


Longtemps été considéré comme un short de touristes, le bermuda fait son big come-back depuis quelques saisons pour le grand bonheur des modeuses qui peuvent porter ce genre de short avec un esprit androgyne (un retour vraiment contre toute attente, car il a été toujours vu comme une pièce ringarde, parfois complexe à assumer voire même pas forcément féminin, pour ne plus souligner que certaines jugent qu’il est trop difficile à associer, trop décontracté et j’en passe…) En gros, les idées reçues concernant le bermuda ont la dent dure, mais ça n’empêche pas qu’il revienne, depuis, sur le devant de la scène avec un grand fracas après avoir été plébiscité par les créateurs de mode. Voilà pourquoi j’ai choisi aussi d’adopter ce bermuda en denim (une tendance mode qui me fait oublier le short en jean – le temps d’une pose photos avec mon chéri ❤ de photographe), car l’heure de dévoiler mes gambettes a sonné, ha ha 🙂

Envie d’une petite histoire sur l’origine du bermuda ?

Vous parler du fameux bermuda c’est vous ramener à un flashback au 19e siècle, époque durant laquelle les soldats anglais, en pleine colonisation, au service dans les Bermudes (que sont un archipel britannique situé dans l’océan Atlantique nord connu pour ses plages de sable rose telles qu’Elbow Beach et Horseshoe Bay. L’imposant port militaire de la Royal Naval est un complexe alliant attractions modernes, comme l’expérience interactive de Dolphin Quest, et histoire maritime, au musée national des Bermudes. L’archipel offre un mélange distinctif de culture britannique et américaine, qui se retrouve notamment dans la capitale Hamilton… Source : Wikipédia) se plaignaient de la forte chaleur renforcée par l’uniforme militaire qu’ils devraient porter – dans cet archipel doté d’un climat équatorial (les Bermudes baignent dans un climat doux, avec des extrêmes peu marqués. Pendant l’hiver, la température moyenne minimale est 18°C en janvier. Pendant l’été, la température moyenne maximale en août est 27°C. Les mois d’été sont légèrement plus secs, malgré des précipitations régulières pendant l’année. Source : Idem). Du coup, ces soldats avaient demandé au gouvernement anglais de leur autoriser le port d’un pantalon raccourci jusqu’au-dessus du genou, faisant ainsi un pied-de-nez au traditionnel uniforme militaire imposé. C’était ainsi que le bermuda avait vu le jour (également appelé short de marche ou short habillé dont l’ourlet peut être à revers ou non à environ 1 pouce au-dessus du genou). Ces soldats avaient eu ainsi le devoir de porter leur fameux bermuda avec des chaussettes qui montaient jusque sous le genou ainsi qu’une cravate et bien évidemment la veste pour un look chic.

Résultat de l’opération ? Les milieux aristocratiques locaux avaient adopté le bermuda pour le travail et les dîners. Autrement dit, le combo bermuda + veste + cravate + chaussettes était devenu une tradition nationale. Du coup, en Occident, durant cette période, les shorts et bermudas étaient réservés aux enfants et pour les activités sportives (plus particulièrement aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande ; de nombreuses entreprises autorisaient cette tenue décontractée pendant les saisons plus chaudes). Notons encore que le short bermuda est toujours porté par le Royal Navy ainsi que par la Marine royale canadienne. Et, pendant la seconde guerre mondiale, faute d’une pénurie de vêtements aux Bermudes (selon Jack Lightbourn, ancien vice-président exécutif de la Bank of Bermuda, les directeurs généraux des deux banques des Bermudes : The Bank of Bermuda Ltd et The Bank of NT Butterfield and Sons Ltd craignaient que leurs employés masculins n’aient pas de vêtements appropriés à porter), les employeurs s’étaient arrangés pour qu’un tailleur local fabriquait deux paires de shorts pour leurs employés masculins inspirés du modèle des shorts de l’armée britannique. Le short était confectionné dans une flanelle grise très irritante, et chaque employé avait reçu deux paires de chaussettes longues en laine grise épaisse à porter avec le short. Ce fut le début du short Bermuda comme tenue de travail aux Bermudes. Dans la période d’après-guerre, les marchands locaux tels que Trimingham Bros. et HA & E. Smiths ont amélioré la conception du short et utilisé des matériaux de couleur vive à mesure que le short devenait plus populaire.

Lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques, la délégation des Bermudes porte traditionnellement un short rouge bermudien. Il a fallu attendre les années 60 pour qu’il ait assouplissement vestimentaire càd autorisation peu à peu à dévoiler les jambes, mais en dehors des heures de travail. Ce qui fait que, plusieurs années après, le short bermuda est adopté non seulement par les hommes, mais aussi par les femmes, vu qu’il satisfait aux exigences de mode estivale.

Quelles différences entre short, bermuda et jupe-culotte ?

Bien qu’évident pour certaines, ce n’est forcément pas le cas pour d’autres filles de savoir distinguer ces trois pièces ultra-mode et tendance que vous retrouvez en tête d’affiche cette saison. En gros, sachez que tout est question de longueur (donc, commençons par la pièce la plus courte : le short, continuons par la suite sur celle qui a la longueur moyenne càd le bermuda et finissons avec la pièce la plus longue : la fameuse jupe-culotte). Partons du (i) short (un mot anglais qui veut dire court) qui est un vêtement descendant de la ceinture jusqu’à la mi-cuisse, réservé aux femmes et aux hommes. En fait, le short est une sorte de culotte légère qui couvre plus ou moins les cuisses. Encore une petite histoire sur le short, cette fois-ci ? Il a fallu attendre la fin du 19e siècle pour que cette espèce de culotte courte fasse son apparition dans la pratique des sports physiques de plein air. L’appellation « short » – abrégé du « short trousers » a vu le jour dans les années 20. Ce n’était qu’une décennie après, soit dans les années 30, que le short est adopté comme vêtement estival (l’avènement des congés payés en France n’avait fait que renforcer la popularisation de cet habit. Par conséquent, les jeunes avaient commencé à l’adopter et, pas que, la population âgée s’y mettait aussi, deux décennies plus tard, soit dans les années 50). Fort de son succès durant cette période, le short commençait à se décliner suivant plusieurs styles : tout d’abord en mini-short (très prisé parallèlement à la fameuse mini-jupe dans les années 60 et 70) et, ensuite, en micro-short – une version plus épurée encore. A l’aube du 21e siècle, le short est porté par tous les âges, deux sexes confondus, et à n’importe quelle saison. Les grandes marques de mode ont créé des modèles aussi canons les uns que les autres pour que ce dernier ne soit pas considéré seulement comme tenue de sport, mais notamment comme vêtement de loisir et surtout de… séduction.

Continuons avec le (ii) bermuda (c’est ce qui nous intéresse essentiellement) qui est plutôt une culotte longue, car c’est un vêtement descendant à hauteur du genou voire même un peu au-dessus (donc c’est tout le contraire du short ne recouvrant qu’une partie des cuisses). Envie d’un petit rappel historique sur le bermuda au cas où vous l’aviez déjà oublié ? « En fait, au début du 19e siècle, les militaires britanniques de la Navy stationnés sur l’archipel des Bermudes se plaignent de l’inadéquation entre la chaleur des lieux et leur uniforme. Ils obtiennent ainsi, par le gouvernement anglais, le droit de raccourcir leur pantalon au-dessus du genou. Mais, pour conserver un caractère formel, cet apport à l’uniforme s’accompagne de chaussettes montantes, d’une cravate de régiment et d’un blazer. La tenue sera, au cours du 20e siècle, adoptée par tous les milieux de l’archipel au point de devenir un élément du costume national. Les policiers portaient ce genre de vêtement (source : Wikipédia) ». Au fil des années, le port du bermuda était réservé à une tranche de population pour se vulgariser après la seconde guerre mondiale grâce à l’assouplissement des codes vestimentaires. Résultat de l’opération ? Il est, de nos jours, considéré non seulement comme vêtement de sport, mais aussi et surtout comme une tenue de vacances ou de loisirs surtout durant les périodes estivales.

Clôturons notre petite leçon en toute beauté avec la (iii) jupe-culotte, qui comme son nom l’indique est une fusion de la jupe et de la culotte née à la fin du 19e siècle, plus précisément en 1890. Au début, ce caleçon long était porté par les hommes sous leurs vêtements. Par la suite, pour contourner l’interdiction du port du pantalon chez les femmes, elles avaient pu porter cette espèce de culotte ou de pantalon intégrée et dissimulée par une jupe longue et bouffante grâce à un « permis de travestissement » délivré par la préfecture. En guise d’illustrations, voici quelques citations littéraires de l’époque :

Dans l’ouvrage de Maurice Leblanc (« Voici des ailes », 1898, réédition Éditions François Bourin, collection Libretto, 1999, page 20) : Madeleine déplora le costume féminin. Elle trouvait sur la machine l’effet de la jupe disgracieux.
— Ainsi, interrogea son amie, pas de jupe parce que c’est laid, pas de culotte parce que c’est mal porté, pas de jupe-culotte parce que c’est incommode ? Alors quoi ? Pascal, que dirais-tu du maillot ? (…)

Dans l’ouvrage d’Édouard Bled (« J’avais un an en 1900 », Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 46) :

Il arrivait aux jeunes de partir à bicyclette avec un autre couple. Les hommes avaient un costume, des bas et des chaussures cyclistes et une casquette ; les femmes une jupe-culotte, une courte jaquette et coiffées d’un canotier retenu par une large écharpe de mousseline. 

En fait, c’était dans les années 10 que le couturier Paul Poiret, sous l’influence des Ballets Russes et de l’Orient, lançait ces amples et fluides pantalons bouffants qu’il baptisait « jupes harem » – l’ancêtre de la jupe-culotte. Durant la première guerre mondiale, les femmes avaient adopté un modèle hybride mi-jupe mi-pantalon contraintes de travailler dans les usines pour pouvoir se déplacer facilement à bicyclette. Il a fallu attendre les années 60 pour que la jupe-culotte intègre vraiment le dressing féminin grâce à Saint Laurent Rive gauche qui la présentait en tailleur avec des vestes en laine masculines ou des manteaux en mouton retourné (il était suivi par d’autres maisons de couture qui avaient concocté des modèles chics pour des looks BCBG). Pourtant, dans les années 80, la jupe-culotte avait disparu, car jugée trop ringarde (trop bourgeois pour les uns, pas suffisamment glamour pour les autres). Elle a fait son retour en force depuis 2015 dans le vestiaire des modeuses après que des grands couturiers, comme Vanessa Seward, Celine, Simon Porte Jacquemus…, l’aient revisité.

Quel style de bermuda à choisir pour quel look ?

Ce que vous devez retenir dans tout ça, c’est que si le bermuda est bien porté, il saura mettre vos gambettes en valeur quelle que soit votre silhouette (même si ce vêtement ne va mieux qu’aux allures en V et H). Autre chose encore, vous devez choisir le style de bermuda qui convient le mieux au look que vous vouliez afficher. Voilà pourquoi j’ai choisi cinq types de looks qui s’allient merveilleusement bien avec cinq styles de bermuda, entre autres, le :

Bermuda en denim pour un look casual

Le bermuda en denim – qui arrive juste au-dessus du genou – c’est la it-tendance qui peut vous faire oublier le short en jean. Ce type de bermuda est fait pour toutes les femmes petites et grandes. Envie d’un exemple de look casual 100% tendance avec un bermuda denim ? Optez-vous pour un bermuda en jean coupe droite (pourquoi pas un peu plus large aux genoux ?) que vous assortissiez avec un t-shirt à message et des sandales à talons ou une paire de baskets tendance si vous êtes plutôt grande et mince ; pour bien jouer le tour.

 

Bermuda à pinces pour un look chic

Le bermuda à pinces au-dessus du genou (qui doit épouser merveilleusement bien vos fesses sans les mouler et doit être légèrement large au niveau des cuisses) fait partie désormais du must-have de dressing chic. Les filles à la silhouette qui ne dépasse pas les 1,70 m peuvent porter ce genre de bermuda. Un exemple de look avec le bermuda à pinces ? Pour concocter un style chic, choisissez un modèle à poches plates latérales et à l’arrière, de couleur noir ou bleu marine, doté d’un revers au niveau du genou (c’est le détail chic du bermuda à pinces) que vous associez avec une chemise blanche cintré et une paire d’escarpins.

 

Bermuda en tissu fluide pour un look tendance

Même si le bermuda en tissu fluide s’avère être celui le moins facile à porter, c’est sans doute le style le plus « in » des défilés de mode grâce à sa légèreté et son élégance (cette pièce fait ressortir un look terriblement chic). Donc, vous l’aviez compris ! Il est surtout destiné aux silhouettes les plus élancées : genre plus de 1,70 m (il risque à couper et donc à tasser les petites allures). Je vais vous chuchoter encore un exemple de look tendance avec le bermuda à pinces : optez pour un modèle (qui tombe juste à mi-mollet) en coton ou en lin avec une teinte sobre, comme le blanc, le beige ou le noir ; doté de poches latérales pour plus de fantaisie que vous assortissiez avec une blouse en tissu fluide accessoirisée avec une ceinture à boucles et vous portiez avec des ballerines ou une paire d’escarpins.

 

Bermuda en cuir pour un look sophistiqué

Le bermuda en cuir fait craquer plus d’une, grâce à son côté rock’n’roll et, pas que, au fait qu’il se marie très bien avec n’importe quel haut. Fallait-il encore rajouter que toutes les filles, minces ou grandes, peuvent l’adopter comme le cas du bermuda denim. Voulez-vous encore un exemple de look sophistiqué avec le bermuda en cuir ? N’hésitez pas à composer un total look rock en portant un crop-top couleur blanc, un perfecto noir et une paire de bottines à talons couleur noir et le tour est joué !

 

Bermuda façon tailleur pour un look boyish

Le bermuda façon tailleur, c’est la pièce la plus professionnelle de la garde-robe des fashionistas ; mais avec laquelle elles peuvent concocter encore un look beaucoup plus décontracté. La bonne nouvelle ? Toutes les filles peuvent aussi adopter ce genre de bermuda quelle que soit leur silhouette. Un dernier look boyish avec le bermuda tailleur ? Allez ! Mettez votre bermuda tailleur avec rien sous la veste (c’est la fameuse tendance « nue sous ma veste » pour donner un air de femme fatale. Elle n’est pas seulement réservée aux célébrités, mais elle est plutôt déconseillé aux filles qui ont une poitrine volumineuse – comme Kim Kardashian – pour éviter de se retrouver les seins à l’air à moins de… le vouloir) ou juste un crop-top blanc ou encore un t-shirt blanc immaculé avec une paire de baskets ou de derbies à vernis noir.

 

J’adopte le bermuda denim pour mettre en valeur mes jambes !

Vu le beau temps qui s’installe pour de bon dans mon île, ça fait plusieurs jours, l’heure de dévoiler mes gambettes a sonné – avec ce bermuda en denim, la star indétrônable (surtout en jean destroy). Cette version classique m’a tout de suite tapé dans l’œil, car je peux être stylée avec, en adoptant différents looks, entre autres, vintage année 80, masculin-féminin ou working girl… Je me suis penchée sur ce dernier style le temps d’un shooting photos assuré par mon chéri ❤ de photographe (sans porter une veste large bien sûr, vu que je ne suis pas au bureau) en l’adoptant avec un chemisier imprimé tricolore et des escarpins couleur nude aux talons carrés, qui se marie merveilleusement bien avec la couleur marron de mon tout nouveau sac XXL signé Gucci (j’ai anticipé ma prochaine rentrée en achetant ce besace qui peut contenir toutes mes affaires de profs comme le PC, la tablette, le bloc-note… pour donner mes cours à l’Université d’ici peu) et ma ceinture marron foncé Yves Saint-Laurent. Pour bien féminiser cette pièce masculin très classique  qu’est le bermuda en jean, j’ai porté des bijoux dorés sans oublier mes lunettes de soleil Gucci, évoquant les beaux jours. Enjoy !

 

Mots de la fin…

Le cycle de la mode fonctionne vraiment d’une façon mystérieuse, car après que le bermuda ait été jugé trop ringard il y a quelques années de cela ; il revient, en ce moment, au summum de sa gloire. Depuis ce retour fracassant sur le devant de la scène, les modeuses l’adoptent sans modération (vu que par rapport au short et à la fameuse jupe-culotte, le bermuda est facile à adopter par n’importe quelle silhouette, ou presque) que ce soit sa version en denim (comme l’est mon choix) soit sa version à pinces, pour ne plus citer les bermudas en tissu fluide, en cuir ou façon tailleur ; pour des looks aussi branchés les uns comme les autres – digne de tapis rouge ou street style. Voilà pourquoi mon choix s’est penché sur ce bermuda en denim classique, qui ne va plus quitter mon armoire, pour partir en pleine quête de rédemption de style.

A part le classique bermuda en denim, quel autre style peut-il vous séduire ?

Bisous ❤

anita

15 commentaires sur « Je dévoile mes gambettes en adoptant le bermuda en denim ! »

  1. Un bel article. Trés agréable à lire. Riche en informations, en émotions aussi! Tu portes merveilleusement bien le bermuda en jean🥰! J’adorais en porter il y a plusieurs années et qu’il revienne sur scène, c’est pour moi le retour de beaucoup de bons souvenirs aussi🥰
    Excellent week-end et à bientôt!

    Aimé par 2 personnes

  2. je ne connaissais pas cette origine du bermuda, mais je m’en doutais un peu, ce n’est pas un vêtement que je porte, surtout le denim qui est un tissu épais et l’été j’ai trop chaud, ceci dit tu le portes bien et j’adore ton chemisier ! bonne journée

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour ANITA TOUT TE VAS SUPER BIEN

    Bonjour mes amis, amies
    Je vous envoie un petit écris pour que vous commenciez bien votre journée
    Avec une grosse pensée heureuse
    Oubliez tout les petits défauts de la journée d’hier
    Avancez sur du concret
    La lumière du jour saura vous guider
    Belle journée à vous, vos proches enfants
    Bise BERNARD

    Aimé par 1 personne

Allez ! Ecrivez-moi ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s