#Découvrir Madagascar via les costumes traditionnels de ses #18 ethnies – # Discover Madagascar via the traditional costumes of his # 18 ethnic groups

Coucou les filles, enfin tout le monde, je suis très heureuse de vous retrouver sur ce nouveau billet qui vous amène découvrir Madagascar (mon île) via les costumes traditionnels de ses 18 ethnies (ou foko 18)… C’était depuis l’annexion française de 1896 qu’on avait établi ces tribus qui se différencient les uns des autres par leur habillement, coiffure, dialecte, art, folklore, cuisine, religion et tradition. C’est toute une grande richesse culturelle avec des points communs de civilisation pour toutes les ethnies, entre autres, le riz (notre aliment de base), le zébu, la circoncision et le rapport avec les ancêtres (marqué essentiellement par le retournement des morts ou Famadihana).

 

Les 18 ethnies de Madagascar

 

Bien que le Malgache officiel reste la langue commune de ses 18 ethnies, les peuples malgaches se connaissent par leurs dialectes, façons de s’habiller (de façon traditionnelle) et mœurs. C’est à travers ce post que vous auriez connaissance des 18 ethnies malgaches et des costumes traditionnels de la grande île dans sa généralité. Admirez à la fin quelques façons de s’habiller des ethnies en images piochées par-ci et par-là. 🙂

 

A lire: Madagascar, une île riche au naturel et en « Intellectuels pauvres » madagascar

A lire: 10 bonnes raisons de découvrir Madagascar image à la une

 

Zoom sur les 18 ethnies de Madagascar

18-ethnies-de-madagascar

 

Ces 18 ethnies forment la population de Madagascar et marquent ainsi sa diversité. Elles correspondent à d’anciens royaumes malgaches tout en renvoyant à des ancêtres d’origines diverses, entre autres, Indonésiennes, Africaines, Arabes… Les peuples malgaches se caractérisent ainsi par « (…) un mystérieux mariage entre le teint brûlé des peuples abyssins, les yeux étirés des ancêtres asiatiques, et les traits partagés de Sémites et des Bantous » Florence Théard. Chaque tribu a leur propre tabou (ou fady).

 

Les 4 ethnies des hauts plateaux de Madagascar

4 ethnies composent les hauts plateaux de la grande île, entre autres :

 

1. Merina

ethnie-merina

 

Les Merina ou « Ceux des hautes terres » occupent la capitale de Madagascar : Tananarive. Ils constituent 26% de la population et leurs ancêtres proviennent de l’Indonésie et de Malaisie. On les surnomme aussi les Ambaniandro ou « ceux qui vivent sous le soleil ». Ce groupe ethnique se distingue des autres par sa relation avec les morts en optant par leur retournement…

 

 

2. Betsileo

ethnie-betsileo

 

Les Betsileo ou « Les nombreux invincibles » a comme cité principale la ville de Fianarantsoa, mais aussi Ambositra. Leur origine indonésienne ne pose aucun doute et ils sont d’habiles agriculteurs et vignobles. Ils constituent à peu près 12% de la population malgache. La plupart des peuples de cette tribu entretiennent aussi des relations avec les morts et érigent des pierres dressées (ou vatolahy) comme le font les Merina. Mon papa fait partie de ce groupe ethnique.

 

3. Sihanaka

ethnie-sihanaka

Les Sihanaka ou « Ceux qui errent autour des marais » vivent entre Ambatondrazaka et Mandritsara : dans les régions du lac Alaotra. C’est le grenier à riz de Madagascar : ces peuples sont des riziculteurs et pêcheurs. Ils sont aussi réputés par leur vannerie à la fois solides et fines. Leurs tombeaux se distinguent des autres par la présence d’un mat funéraire très élevé ou d’un poteau moins haut surmontés d’un crâne de zébu ou de statuettes en bois du défunt.

 

 

4. Bara

ethnie-bara

 

Les Bara ou « Ceux des pasteurs nomades » vivent dans la région d’Ihosy, au centre sud de l’île. Ils se caractérisent par leur apparence africaine très prononcée selon leur origine bantoue. Ces peuples sont célèbres par leurs grands troupeaux de zébus (qui constituent la richesse et la fierté du peuple) qu’ils gardent armés de sagaies et de fusils. Les vols de zébus font partie de leur tradition, mais aussi le rodéo et la lutte à la main nue appelée ringa.

 

Les 3 ethnies du nord de la grande île

Le nord de Madagascar est occupé par 3 ethnies que sont :

 

5. Antakarana

ethnie-antakarana

 

Les Antakarana ou «  ceux qui peuplent les montagnes Rocheuses » sont localisés à l’extrême nord de Madagascar : d’Ambilobe au cap d’Ambre dans la région d’Antsiranana. Cette tribu est constituée de peu d’individus. C’est là où on produit le meilleur poivre de la grande île. Ce sont surtout des éleveurs et pêcheurs influencés par l’islam.

 

 

 

6. Betsimisaraka

ethnie-betsimisaraka

 

Les Betsimisaraka ou « Les nombreux qui ne se séparent pas » constituent 15% de la population et occupent la région de Tamatave. La plupart des peuples de cette tribu sont des cultivateurs de canne à sucre, poivre, café, vanille, girofle. Ce sont aussi des grands exportateurs grâce à leur proximité au canal des Pangalanes. C’est la partie des grandes pluies tropicales, de forêt dense et de végétations luxuriantes.

 

 

7. Tsimihety

ethnie-tsimihety

 

Les Tsimihety ou « Ceux qui ne se coupent pas les cheveux » forment 7% de la population de Madagascar. Cette ethnie fut nommée ainsi, car ils refusèrent de couper leurs cheveux à la mort d’un roi Sakalava en signe de deuil. Ils sont localisés près de Bealanana et Befandriana. Ce sont des peuples de riziculteurs et de pasteurs. Ils se répandent dans toute la partie nord-ouest de Madagascar.

 

 

Les 3 ethnies du sud de Madagascar

Le sud de Madagascar abrite aussi 3 différentes ethnies, entre autres :

 

8. Antanosy

ethnie-antanosy

 

Les Antanosy ou « Ceux de l’île » sont centrés autour de Fort-Dauphin dont leurs ancêtres viennent du sud-est de l’île. Ils sont à la fois marins et pêcheurs, mais aussi de très bons riziculteurs et éleveurs. La plupart de ces habitants pratiquent la forge et la charpenterie. Ils possèdent aussi d’importants troupeaux de zébus. Tolagnaro est fréquenté par les pirates et les marins.

 

 

9. Antandroy

ethnie-antandroy

Les Antandroy  ou « Ceux des épines » peuplent la région la plus sèche de Madagascar : région d’Ambovombe ou la pointe sud de l’île. Ils forment 5% de la population malgache. Ce sont de grands éleveurs de zébus et cultivateurs de maïs et manioc. Ils sont toujours à la recherche de sources d’eau et de nouveaux pâturages pour leurs troupeaux, ce qui fait qu’on admire leur courage. Ces peuples sont réputés par leur maîtrise de l’art de la divination et des sortilèges. Leurs tombeaux se différencient aussi des autres par des pierres élevées comme décoration et poteaux de bois sculptés appelés aloalo.

 

 

10. Mahafaly

ethnie-mahafaly

 

Les Mahafaly ou « qui rend heureux » sont des guerriers redoutés qui occupent la côte sud-ouest de Madagascar. C’est encore une région aride occupée par ces peuples de pasteurs qui se nourrissent de maïs, manioc, miel, lentilles, tubercules sauvages… Ils sont célèbres par leur artisanat et culte des morts. J’ai déjà visité cette tribu lors de mon travail de recherche avec les professeurs internationaux de l’Université de Genève de 2011 à 2014 et c’était magnifique : et les peuples et le paysage.

 

Les 6 ethnies de l’est de la grande île

La partie est de mon pays est louée par 6 ethnies :

 

11. Antambahoaka

ethnie-antambahoaka

Les Antambahoaka ou « Ceux du peuple » occupent la ville de Mananjary, une des régions du sud-est. Ils sont d’origine arabe avec une culture et tradition faisant apparaître l’empreinte islam. La plupart d’eux ne consomment pas ainsi le porc ou de la viande provenant d’animaux non saignés. Tous les sept ans, ce peuple célèbre la Sambatra, une fête traditionnelle de la circoncision durant laquelle plusieurs milliers de garçons sont circoncis. Cette festivité a lieu durant la saison sèche et peut durer de deux semaines à… trois mois.

 

 

12. Antaimoro

ethnie-antemoro

Les Antaimoro ou « Ceux des rivages » occupent le nord et le sud de Manakara, de Mananjary à Vohipeno. Ces peuples cultivateurs de la côte est de Madagascar sont les descendants des navigateurs et commerçants arabes. Ils conservent leur Sorabe (grande et sainte écriture) et des manuscrits du Coran qui comportent des formules magiques arabes (à vocation médicale), sortilèges et histoires de tous les clans de cette ethnie. Ces peuples sont réputés par la Papier Antaimoro qui a une valeur importante dans le domaine de la décoration : papiers à lettres, abats jour, tapisseries…

 

13. Antaifasy

ethnie-antefasy

 

Les Antaifasy ou « Ceux qui vivent dans les sables » demeurent autour de Farafangana. C’est dans cette ville que le canal des Pangalanes se termine. Ce sont les Français qui ont fondé cette ville en 1897. Elle a perdu sa valeur après la colonisation.

 

 

 

14. Antaisaka

ethnie-antesaka

 

Les Antaisaka ou « ceux qui viennent de Sakalava » occupent la côte est de l’île, dans la ville de Vangaindrano. C’étaient de redoutables guerriers et s’activent dans la pêche et l’agriculture. Ils pratiquent aussi la vannerie en utilisant des joncs séchés. Ces peuples sont d’origine Sakalava, car ce fut au bord du Menagnara que le prince Sakalava s’installa il y a des siècles pour former cette tribu. Ma petite maman fait partie de cette ethnie.

 

15. Bezanozano

ethnie-bezanozano

Les Bezanozano ou « Ceux aux ombreuses petites tresses » se localisent à proximité de la ville de Moramanga dans la vallée du fleuve Mangoro. La dénomination de ces peuples provient de leurs coiffures qui désignent des petites brindilles. Ce sont des bucherons qui dominaient le transport de marchandises vers la capitale à des conditions vraiment difficiles à une époque où il n’y a pas eu encore d’évolution.

 

 

16. Tanala

ethnie-tanala

 

Les Tanala ou « Ceux de la forêt » occupent la région forestière du sud de l’île entre les tribus Antaimoro et Betsileo. C’est dans la forêt qu’ils se ressourcent : plantes, miel sauvage, chasse, bois… Ils pratiquent la culture de riz sur brulis et cultivent le café. Ce sont aussi des guérisseurs très réputés qui connaissent les vertus de nombreuses plantes.

 

 

Les 2 ethnies de l’ouest de Madagascar

Enfin, 2 ethnies cohabitent dans la partie ouest de Madagsacar, entre autres :

 

17. Sakalava

ethnie-sakalava

Les Sakalava ou «  Ceux des longues vallées » forment 6 % de la population. Ils occupent le quart de Madagascar qui s’étend de Tuléar à Nosy Be. C’est une région de savane. Ces peuples sont célèbres par leurs troupeaux de zébus. Ce sont aussi de grands cultivateurs de riz, maïs et manioc dans les vallées. Cette ethnie est formée de deux grands royaumes : le Sakalava du Boina au nord et celui de Menabe au sud. Ce dernier se divise encore en trois sous-groupes, dont les Vezo, Makoa et Masikoro.

 

 

18. Vezo

ethnie-vezo

 

 

Les Vezo ou « Ramer » peuplent la région de Tuléar jusqu’à Morombe. Ce sont des marins qui vivent en symbiose avec le grand lagon. La plupart de ces peuples utilisent encore les matériels de pêche traditionnels.

 

 

Tout savoir sur les costumes traditionnels malgaches

Après avoir fait un bref parcours des 18 ethnies de Madagascar, ce n’est là que je peux vous vous rapporter les costumes traditionnels malgaches dans sa généralité. Autrement dit, je vais vous décrire la pièce maîtresse de ces costumes (quelle que soit l’ethnie) : le lamba pour les hautes terres et salova ou lambaoany pour les régions côtières. Enfin, je vous indique d’autres accessoires qui ne font que sublimer ces costumes. Enjoy ! 🙂

 

Pièces principales du costume traditionnel malgache

Les pièces principales des costumes traditionnels malgaches sont composées par des pans de tissu : lamba ou salova selon l’ethnie. Elle n’est pas cousue, mais nouée avec différentes façons de le draper. Le lamba est porté aussi bien par les femmes que les hommes, il en est de même pour le salova. Même si l’arrivée de la mode occidentale tend à délaisser l’existence des costumes traditionnels malgaches, ces pièces principales survivent toujours et restent les vêtements emblématiques des Malgaches. Les habitants de la campagne (et même ceux en ville) les portent encore.

 

Les femmes de la capitale avec leur lamba, Madagascar

homme-malgache-portant-le-lambasur-mariage-mg

lamba-au-masculin

 

Le lamba et la salova sont très appréciés de par le fait qu’ils représentent une véritable culture, mais pouvant aussi être utilisés comme sac, couverture, porte-bébé… Les Malgaches ne s’en séparent jamais (surtout les aînés) pour se draper le jour, se couvrir la nuit et s’entourer en dansant et s’envelopper après la mort. Ces pièces maîtresses du costume traditionnel malgaches sont symbole de dignité et d’amour. Ce n’est pas pour rien que les promis procèdent à un échange de lamba lors des fiançailles… à la Malgache et c’est à ce moment-là que l’assistance prononce le vœu de bonheur pour que leur amour dure. Bref, cet accessoire s’adapte à toutes les circonstances : fêtes, travaux, deuil…

costume-traditionnel-au-nord

 

A lire: Tout savoir sur la provenance de la mode robe

 

 

  • Le lamba

Le lamba est porté par les Malgaches durant leur vie et même dans leurs tombes. Les femmes malgaches portent un lamba couleur blanche noué aux épaules avec un pan rejeté en arrière suivant le côté gauche normalement ou le côté droit au cas où il y a un deuil. Il est de couleur sombre avec des lignes brunes ou blanches pour les hommes.

Nos ancêtres avaient utilisé la soie brute pour fabriquer leur lamba. Maintenant, on utilise de plus en plus le coton, raphia, jonc, chanvre, fibre de bananier, écorce d’arbre battue et tissée. Le lamba en soie malgache est très apprécié de par sa qualité bio et son design offrant diverses rayures renvoyant à de nombreuses significations.

lamba
Le lamba, une des pièces principales des costumes traditionnelles malgaches

 

La lambamena ou littéralement le « tissu rouge » fabriqué en soie sauvage sert à habiller les ancêtres. Il est rehaussé de bande de couleur et de perles. On utilisait jadis le lambamena en soie d’araignée, plus beau.

 

lambamena
C’est sur Rakotomalala et fils Lambamena

 

  • Le salova ou lambaoany

Ce paréo de coton imprimé d’une forme rectangulaire qui se présente sous différents motifs et coloris variés est porté par les femmes côtières sous leurs aisselles, à la taille ou autour de la tête. C’est un tissu de 110 sur 160 cm cousu pour être porté à toutes les occasions avec ou sans le kisaly ou châle porté sur la tête (de mêmes couleurs et motif que le salova). Les tissus sont généralement en coton et fabriqué à Madagascar même si aujourd’hui il y a divers tissus importés pour fabriquer le salova.

 

costume-nord-de-madagascar

 

En symbole d’amitié et de bienvenue, on offre un salova à une nouvelle venue. Au temps des rois et reines, les souverains s’offrent des tissus en coton pour sceller un accord de paix. Le port de ce costume traditionnel par les femmes côtières inspire respect et mystère. Ce sont surtout les hommes Antakarana qui portent le salova en le nouant autour de leur hanche appelée kitamby.

 

jaojoby-le-roi-du-salegy-porte-le-salova-sur-scene
Jaojoby, le roi du Salegy porte souvent le salova sur scène

Autres pièces emblématiques des costumes traditionnels malgaches

A part ces pièces incontournables, d’autres accessoires viennent s’y ajouter pour parfaire les costumes traditionnelles malgaches. Ce sont, entre autres :

 

  • Le malabary

Porté essentiellement par les hommes pratiquant le hira gasy (littéralement chant malgache). C’est une longue chemise de couleurs et coupes variées d’origine indienne. C’est durant ce spectacle traditionnel mêlant théâtre, chanson et danse que ces hommes enfilent ce costume traditionnel (couleur rouge souvent) avec un pantalon noir et chapeau en paille pendant que les Dames mettent des longues robes dentelées de couture variée et avec des tissus très joliment colorés.

 

costume-mpihira-gasy

costume-mpihira-gasy-2

autre-costume-mpihira-gasy-3

autre-costume-mpihira-gasy-4

 

  • Le chapeau

Pour sublimer leur costume traditionnel, les femmes malgaches portent un chapeau en paille ou un parapluie. Les chapeaux des femmes peuvent se présenter sous divers coloris ou formes. Les hommes, quant à eux, les portent volontairement que ce soit en cuir taillé dans une bosse de zébu (pour les Antandroy), chapeau à bord roulé (pour les Bara), canotier en paille de riz (pour les Merina), bonnet quadrangulaire en vannerie tressée (pour les Betsileo)… Bref, chaque région a son propre chapeau.

 

femme-malgache-en-chapeau-de-paille
Le fameux chapeau en paille porté par les femmes malgaches

 

  • Les étoffes végétales

Ce sont essentiellement des étoffes en fibre de raphia tressées ou tissées en fourreau de natte. Les femmes du sud-est portent encore ce genre de tenue traditionnelle durant le carnaval ou autre festivité traditionnelle.

 

robe-traditionnelle-avec-une-petite-partie-en-etoffe-vegetale

 

  • Le salaka ou pagne en tissu

Les hommes en brousse portent encore le pagne en tissu coton de couleur blanche. Il est fabriqué en soie épaisse et porté autour des reins et entre les jambes. Pour les grandes occasions, on rehausse cet accessoire de perles d’étain et d’un galon.

 

Façons de s’habiller de certaines ethnies en images

sud-de-madagascar
Costume traditionnel sud de Madagascar
nord
Costume traditionnel nord de Madagascar
ethnie-antaimoro
Façon de s’habiller des Antaimoro

costume-traditionnelle-antandroy-porte-par-des-artistes

costume-traditionnel-durant-un-carnaval
Costume traditionnel des Antadroy lors d’un carnaval
betsileo
Voilà comment les hommes Betsileo s’habillent traditionnellement en portant un bâton

autre-image-carnaval

autre-costume-traditionnel-durant-le-carnaval
Costumes des Mpihira gasy

 

Voilà, j’espère que ce billet qui vous amène à la découverte de la grande île de l’océan Indien via les costumes traditionnels de ces 18 ethnies vous a plu. Même si ces tribus ont différents points de ressemblance : riz, zébu, circoncision… ils se différencient suivant leur façon de s’habiller, dialecte, mœurs et coutumes. Les pièces maîtresses de leurs costumes traditionnelles sont le lamba et le salova. D’autres accessoires viennent s’y ajouter pour sublimer la tenue portée jadis lors des fêtes, deuils… et même maintenant aussi bien en ville pour une occasion particulière et en campagnes.

 

 

J’espère lire en commentaires ce que vous pensez de ce billet spécial costumes traditionnels malgaches. Merci de partager si dans vos pays/villes respectifs, les gens portent encore les costumes traditionnels et pour quelles occasions ? Enfin, êtes-vous intéressés encore par le port de ces genres d’habits à l’aube du 3e millénaire (curiosité d’une fille) ? 🙂

 

Bisous ❤

signature-fondatrice-blog-et-vide-dressing-femme-et-infos

 

 

 

Advertisements

149 commentaires sur « #Découvrir Madagascar via les costumes traditionnels de ses #18 ethnies – # Discover Madagascar via the traditional costumes of his # 18 ethnic groups »

    1. Coucou Claire,
      Merci beaucoup pour ce commentaire et je suis ravie que tu as cette envie de visiter mon île
      Tu seras toujours la bienvenue au moment venu, esperant te rencontrer réellement, mais non plus virtuellement
      Passe un bon début de semaine
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  1. Très coloré.. ça donne envie de s’y déplacer… un jour peut-être…
    J’ai aimé les « qui rend heureux sont des guerriers redoutés »… Euh oui… J’essaye de visualiser de redoutables guerriers qui rendent heureux… dur, dur!

    Aimé par 3 people

    1. Merci pour cette appréciation positive, tu seras la bienvenue dans la grande île
      Eh oui, les Mahafaly sont de redoutables guerriers, tout de même ils sont très sympa, j’ai eu de bons souvenirs lors de cette visite occasionné par mon travail de recherche avec les Pr de l’UNIGE
      Tu auras l’occasion de les rencontrer quand tu visiteras Madagascar one day
      Bisous

      J'aime

  2. Quel bel article sur la connaissance des peuples et civilisations ainsi que sur leur appartenance ethnique.

    Moi, je suis Betsileo: les invincibles qui entretiennent les relations avec les morts. Car nous avons un profond respect et un grand attachement aux cultes des ancêtres. Un culte qui nous procure assistance, force, puissance et détermination dans l’action.

    Aimé par 4 people

    1. Oh merci beaucoup Bouesso, ca me touche beaucoup que ce post vous intéresse
      Donc, le Betsileo c’est l’ethnie qui t’a inspiré parmi ces 18
      j’appartiens à cette tribu du côté de mon père et puis j’ai omis de marquer que ces gens sont surtout connus par leur sagesse et assiduité par rapport aux autres
      Bon nombre des intellectuels malgaches sont de cette ethnie
      Merci encore pour avoir ce post
      Bisous

      J'aime

      1. Si je suis Betsileo: chez nous dans la tradition bantoue, toutes les personnes qui appartiennent à cette tribu – hommes et femmes – sont tes pères. Donc je suis ton père. Car nous les Betsileo, sommes d’une sagesse profonde et d’une assiduité exemplaire forçant l’admiration et la considération auprès des autres peuples. Eh oui, nous sommes la crème de l’intelligentsia et constituons la colonne vertébrale malgache.

        Aimé par 1 personne

    1. C’est toi que je remercie beaucoup de l’avoir lu et laissé ce message
      Oui, cette idée m’est venue en tête vu que j’ai envie d’aborder autre post parlant de mon île mais suivant l’onglet costume traditionnel (cette fois-ci) vu que mon blog traite essentiellement de la mode et beauté

      Voir des gens habillé en cow-boy comme dans les films cow boy, c’est super non
      en fait, moi je suis fan de look cow girl
      Des bisous

      Aimé par 1 personne

  3. Ah, merci pour ce billet intéressant et coloré. Il y a de bien belles étoffes à voir.
    J´ai eu plusieurs étudiantes malgaches et j´étais toujours étonnée par leurs yeux plutôt asiatiques et leur apparence générale peu « africaine ». Et voilà ca s´explique ……

    Aimé par 2 people

    1. Merci beaucoup d’avoir apprécié ce billet
      Oui, c’est pas pour rien que notre île ne s’est pas assemblé au continent africain (même si des fois on a tendance à généraliser Malgaches=Africains)
      Mais, chaque pays a son histoire, ses petites différences qui font la diversité
      Passe une bonne journée
      Bisous

      J'aime

    1. Merci paintdigi pour avoir approuvé ce post
      Non, je ne suis pas dans aucune de ces photos
      En fait, ce sont seulement des images que j’ai pris (avec autant de difficulté à les retrouver) sur Google pour bien illustrer mon post
      PS:les photos personnelles qui figurent sur mon blog sont signés (https://femmeetinfos.wordpress.com ou Blog et Vide Dressing Femme et Infos)
      Très bonne journée
      Bisous

      J'aime

      1. Bonjour amie
        j’aime beaucoup les photos personnelles. Elles sont plus »réelles »et plus « spontanées « . Elles nous aident aussi à développer notre maîtrise de la technologie et diffuser notre nom et nom de Blog .
        J aime bien échanger les photos entre les « bloggers-collaborateurs » pour nous nous encourageons.
        Que penses tu mon amie ?

        Aimé par 1 personne

      2. Moi aussi j’aime bien les photos personnelles, mais la plupart du temps c’est le temps qui manque
        Par exemple, pour réaliser ce post, j’aurai tellement voulu voyager visitant une à une ces ethnies et prendre sur place des photos originales montrant les habitants avec leurs tenues traditionnelels, mais domamge que j’ai pas le temps et puis ca demande de l’argent aussi car 18 voyages en peu de temps
        J’aime bien échanger des images entre blogueurs
        C’est ce que j’ai fait quand j’ai reçu ce gift de la part de ton blog : j’ai publié le cadeau, ton oeuvre sur la barre latérale de mon blog durant une semaine
        Merci encore pour le partage et l’échange, ca enrichit le blogosphère
        Très bonne journée
        Bisous

        J'aime

      3. Je te propose d échanger entre nous deux des photos personnelles à condition : les photos privées ne seront pas publier sur aucun Blog.
        (Chacun doit ajouter le mot « privée » ou « public » à chaque photo échangée ). Ok ma chère ?

        Aimé par 1 personne

    1. Coucou Val,
      Merci beaucoup à toi en retour de l’avoir lu et laissé ce commentaire
      Je suis ravie que via ce post, vous avez encore eu plus de connaissance sur mon île
      Oui, ces costumes sont bien colorés en image, j’adore moi aussi bien que c’est très difficile d’avoir des info et images concernant Mada sur la toile
      Tu seras la bienvenue, n’hésites pas si l’opportunité se présente de venir visiter la grande île
      Passe un très bon début de semaine
      Bisous

      J'aime

    1. Oh c’est toi que je remercie en retour de l’avoir lu
      Rien ne me ravie que d’apprendre que quelqu’un qui a visité mon île a encore l’intention d’y retourner
      C’est très gentil comme partage
      Passe une bonne journée
      Bisous

      J'aime

    1. Ravie que ce post t’ait pu apprendre quelques choses sur mon île
      c’est toi que je remercie en retour et tu seras la bienvenue dans mon île si un jour tu te décides à la rendre visite
      Passe une bonne semaine
      Bisous

      J'aime

  4. Je regardais une émission que j’adorais à la télé et qui s’appelait : Tous les habits du monde. On voyait les vêtements d’un pays, leur histoire, la manière de les porter et même leur signification parfois, car les vêtements savent aussi parler. C’est grâce à elle que j’ai appris tout l’aspect cultuel et profond du vêtement qui n’a jamais rien de superficiel.
    Grâce à ton article, j’ai eu l’impression de regarder Tous les habits du monde à Madagascar.

    Aimé par 2 people

    1. Oui, les vêtements savent parler comme la manière dont les femmes malgaches portent le lamba (pan rejeté en arrière suivant le côté gauche : temps normal, suivant le côté droit : en cas de deuil…)
      Petite curiosité : est ce que dans cette émission que tu as vu, il y a eu présentation des habit (tradi) de Madagascar ?
      Merci beaucoup d’avoir lu ce post et pour le partage
      Bisous

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, ces détails sur le sens de la tenue, ce sont des choses qu’ils traitaient dans cette émission, par exemple avec ce que disait le propriétaire d’un panama selon la façon de le porter.

        Je ne me rappelle pas avoir vu Madagascar, et quand je cherche, je ne trouve pas. Mais tu peux regarder Congo-Kinshasa, un des seuls qu’on trouve encore intégralement, si tu as envie de te faire une idée de l’émission : https://www.youtube.com/watch?v=rSNClqCvGWU

        Aimé par 1 personne

    1. Thank you dear for stopping by this post

      Have you used google translation to read the post (even if it is not 100%)?
      Anyway, this post brings you the masterpieces of traditional costumes of 18 ethnic groups in Madagascar (I introduced at the beginning the meaning and characteristics of each tribe)
      Thank you for your message
      kisses

      Aimé par 1 personne

    1. Merci louise pour cette appréciation, c’est très gentil
      C’est justement mon idée en rédigeant et publiant ce post: vous faire découvrir les ethnies dans mon île, leurs facon de s’habiller (même si j’ai pas eu toutes les images selon chaque ethnie)
      Merci encore et passe une bonne semaine
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  5. Hola Anita,
    Gracias por compartir este artículo y que me permitió descubrir más acerca de su isla y sus tradiciones.
    Las telas y los colores llamativos de estos trajes hermosos!
    Me encantaría visitar ese hermoso lugar!!!
    Un fuerte abrazo y Buen Fin de Semana!!

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou ! ta note est d’une telle richesse ! je suis heureux de découvrir ton pays dans toute sa diversité. Ton papa et ta maman, leurs ethnies respectives, les coutumes, les costumes traditionnels ! les photos, le texte, un grand bravo et un grand merci pour ce partage ! je te souhaite un bon weekend 🙂 Bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Frédéric
      Merci beaucoup d’avoir stoppé sur ce billet et d’avoir laissé ce message
      Je suis aussi très heureuse de te faire la découverte de mon île via ce billet
      Rien ne me ravie que de savoir que vous avez aimez connaitre ce genre de détail concernant Madagascar
      Passe une très bonne journée
      bisous

      J'aime

  7. Bonjour Amie lointaine , un superbe billet que je vais garder précieusement , c’est très interessant, les costumes sont plein de couleurs, c’est gai et les visages souriants, tout ceci est très très beau. Demain, je vais mettre des photos que j’ai reçu dans un PPS et il s’agit d’oiseaux de ton île, il me semble qu’il y en a beaucoup, d’ailleurs je ne mettrais pas demain la totalité , cela me fera plusieurs billets. merci encore pour ce partage c’est fabuleux, et puis quel travail. Bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Marie de vouloir garder précieusement ce post qui rapporte les pièces incontournables des costumes traditionnelles de mon île, c’est vraiment gentil de ta part
      Oui, Madagascar est riche en oiseaux endémiques
      Je vais de ce pas voir ton post
      Merci aussi pour ce partage qui fait connaitre mon pile via une partie de sa faune
      Bisous

      J'aime

    1. Oh merci beaucoup Tiana
      Je suis ravie d’apprendre que tu as une racine malgache
      Oh dommage que pendant 7 ans ici tu n’as eu aucune idée de tout ca, mais en tout cas, les gens en ville (capitale surtout) ne portent pas trop ces genres de costumes que s’il y a festivité comme Famadihana…
      Mais, dans les régions côtières, on en porte encore dans la vie de tous les jours et bien évidemment en brousse
      Passe une agréable journée
      bisous

      Aimé par 1 personne

    1. Très chère Beta merci beaucoup pour le partage de ces costumes traditionnelles en Roumanie, c’est super joli les Dames (j’aime bien l’assemblage de couleur) et Messieurs
      C’est très gentil de ta part tu sais
      Très bonne semaine
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  8. Anita, I loved all the photographs. They give us a good look at the variety of fashions in the country. It is very interesting how the long skirts are draped and the shawl or longer scarf is arranged on the top. I am reminded of an Indian sari in terms of how most of the style comes from draping rather than sewing the fabric into a structured garment.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh thank you very much Emily to have commented on this post
      Yes, as you say, it gives an overview of traditional suits by these images because I had trouble finding them on the net even though I wanted to show both the 18 costumes of 18 ethnic groups, it is impossible on the net because of lack of information and pictures
      But glad that I was able to get the message with the little that I could draw
      Have a good week
      Kisses

      Aimé par 1 personne

  9. Bonsoir Anita, j’ai déjà pu te le signifier mais j’admire ton travail de recherche dans la rédaction de tes articles.
    J’aime beaucoup les costumes traditionnels, je trouve ça tellement représentatif d’un pays, d’une région, d’une culture ! Je ne sais pas si tu l’as déjà précisé Anita mais à quelle ethnie, appartiens-tu ? Est-ce qu’un jour tu nous monteras ta tenue traditionnelle ? A bientôt bises à toi ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup, ca me pousse à aller de l’avant connaissant que ce que je fais ici, vous l’admirez
      J’ai juste précisé au post que mon papa est de l’ethnie Betsileo et ma maman Antaisaka, donc je viens du mélange des deux ethnies (métissée ethniquement donc, si je peux le dire ainsi)
      Je sais très bien parler le dialecte de ma mère et celui de mon père (un peu compliqué la tonation)
      Et j’arrive à comprendre et à parler presque tous les dialectes de ces 18 ethnies
      Et pour la tenue traditionnelle de mes 2 ethnies d’origine, je pense bien à vous montrer très prochainement la facon de s’habiller de l’une d’elle : plutôt celle de ma maman avec le salova, t’inquiète pas ce sera très bientôt
      Passe une très belle journée et merci beaucoup encore
      Bisous

      J'aime

    1. Merci beaucoup pour cette appréciation positive
      En fait, souvent je réduit jusqu’à 150 Ko (pour ne pas trop abimer la qualité) sinon tu peux encore faire un peu plus si tu veux le poster en grand format mais pas moyen pour un bon rendu
      oui, réduire le format fait réduire le poids et ca fait rouler plus vite ta page
      J’espère que ca t’aidera sinon n’hésites pas à retourner ici
      Bisous

      J'aime

  10. Bravo Anita ! Quel bel article ! Je ne suis pas une grande voyageuse car assez casanière, mais j’adore decouvrir lé monde à travers mes lectures, les reportages TV ou les blogs ! J’ai adoré ton post ! J’aime les traditions et cultures car nos anciens sont notre force, nos origines, ce qui fait nos differences êt notre diversité si riche ! Il est important de conserver cette culture et ces traditions ! Il ne faudrait pas que cela ne devienne que du folklore ! Je me demande bien quel age Tú as, je pensais que tu étais une jeune fille de 16 ans à la vue de ta photo ! Mais au fur et à mesure que je te lis, je sens une telle maturité, une telle sagesse en plus du reste ( une très belle plume ) que je me dis c’est pas possible ! C’est un vieux sage dans un corps de jeune fille ! Tú m’eclates ! Encore bravo ! J’espère un jour venir sur toon île êt apprendre à porter lé salova qui me plait encore plus que lé lamba de par ses imprimés, couleurs et diverses façons de lé porter ! J’adore ! Bizzz ma jolie !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce message, ca fait plaisir de le lire et puis je suis ravie que tu adores ce post
      C’est justement pour vous amener à voyager virtuellement à Madagascar via la découverte de ces costumes tradi et pièces maîtresses de des habits
      Oui, je suis d’accord avec toi qu’il faut bien conserver ses traditions et culture même s’il y a l’évolution
      Tout le monde dit que je ne fais pas mon âge, je me sens de plus en plus vieille heureusement que vous avez remarquez le contraire
      Tes compliments font chaud au coeur, merci encore
      tu seras la bienvenue dans mon île, tu découvriras tant de choses et surtout pouvoir porter le salova
      Peut être très prochainement je ferais un shooting avec
      Passe une belle journée
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  11. Le mal fâche, le mal gâche!…et pour ne pas qu’on lui arrache son âme de guerrier bravache…le malgache se harnache et donne du cœur à la tache.
    Mon petit poème manque de couleurs mais ton article lui est vraiment excellent. Tu pourrais éditer un livre avec tes connaissances sur le sujet. Je comprends pourquoi la mode te colle à la peau, tu baignes dedans. Moi je suis né à Paris, les gens sont habillés un peu différemment…mais si tu viens sur mon site la prochaine fois je publierai la photo de mon arrière grand-mère (en noir et blanc forcément) et tu pourras juger…Une époque où les français avaient aussi des « ethnies » avec leurs us et costumes. Maintenant nous sommes européens…presque… mais il reste des groupes folkloriques dans les régions comme la Bretagne, l’Alsace…
    Merci vraiment et tout plein de bisous.

    Aimé par 1 personne

  12. Je ne connaissais pas du tout cette culture, ton article est vraiment intéressant et très complet. Cette culture est vraiment très riche et intéressant, j’ai appris pleins de chose dans cette article ! Et je trouve très intéressant lamba et la salova qui suivent les différents cycle de la vie, c’est très fort symboliquement !
    Merci encore !

    Aimé par 1 personne

Je serais ravie de lire ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s